Partagez|

Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse


avatar

Moos (madtown)

137


BLOC A - COFFREUR
MessageSujet: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Mer 25 Nov - 16:52


Can you blow my whistle baby

Cela faisait un jour que j’étais sorti du gniouf et j’avais déjà eu l’occasion de revivre des rebondissements. Alors que j’étais parti dans la forêt dans l’espoir de m’y défouler, j’avais fini par croiser la route d’une blocarde dont le nom m’était jusque là inconnu et avec laquelle je m’étais rapproché contre toute attente. Frustré de ne pas avoir réussi à obtenir ce que j’attendais d’elle, j’étais alors rentré me reposer dans l’espoir de la revoir le jour suivant. Sauf que ça ne fut bien évidemment pas le cas.

Coincé dans le bloc a avec les autres garçons, je sautais sur l’occasion d’aller aider Hélios pendant la première partie de la journée, histoire d’occuper à la fois mes muscles et mon cerveau pour que je ne passe pas la journée à penser à ces filles qui me faisaient de l’oeil. Qu’avaient-elles toutes à se rapprocher de moi si soudainement ? Etais-je devenu intéressant à leurs yeux depuis qu’Eric et Loki avaient exposé mes méfaits devant tout le monde ? Peut-être. Comme l’avait Jee, les filles allaient affluer vers le bad boy que j’étais devenu et je ne pouvais qu’en être ravi, n’est-ce pas ?

Peu à peu, les heures passaient sans que je ne m’en rende compte et en début de soirée, je profitais d’être seul pour aller faire un tour dans le réfectoire du campement. Loki avait réduit mes rations de nourriture et je ne comptais certainement pas lui faire le plaisir de manger moins que les autres simplement parce que j’avais porté atteinte à la vie d’Ha Myeong qui ne méritait de toute façon pas de vivre à mes yeux. « Adam, tu seras privé de nourriture…blablabla…Quel bouffon ce type » murmurais-je à ma propre attention en imitant la voix si désagréable du chef des coffreurs. Je le haïssais tellement depuis qu’il m’avait tourné le dos…Sans me soucier de savoir si oui ou non j’avais le droit d’être là, je rentrais dans les cuisines pour aller me servir à ma guise, attrapant une pomme dans laquelle je mordais avec une certaine agressivité avant que mon regard ne soit attiré par une bouteille d’alcool qui était posée sur l’étagère d’à côté. Tiens tiens…J’avais bien travaillé aujourd’hui, je méritais une récompense pour mon dur labeur, n’est-ce pas ? Le fruit dans la bouche, je l’attrapais en vérifiant que personne n’arrivait avant de me servir un verre. Qu’est-ce que j’étais bien, seul dans la cuisine.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t121-adam-elle-est-a-toi-cett

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Jeu 26 Nov - 17:55


SOUVENIR D’ADAM

Ca faisait plusieurs minutes que son poing le démangeait et il ne comprenait pas pourquoi ils étaient encore là, à discuter. Ça n’allait mener à rien, ils ne voulaient visiblement rien entendre. Mais on lui avait dit qu’il valait mieux d’abord discuter. On avait assez perdu d’hommes. Mais il n’était pas idiot, ces hommes, ils n’étaient pas là pour discuter. Lui non plus. Il ne s’était pas déplacé pour de la parlotte. Alors il croisa les bras, à côté de Yung-Woo, l’actuel bras droit du gang. Ils étaient en pleine transaction et Tan était sur le point de s’éclipser quand il aperçut que l’homme qui tendait la mallette à Yung-Woo tenait un couteau dans son autre main, caché sous la manche de sa veste. Il ne lui en fallu pas plus pour s’interposer et décrocher la mâchoire du type avec son poing. « Tan, tu fous quoi bordel ? », lui hurla le bras droit. Mais il comprit bien vite quand les autres hommes commencèrent à s’en prendre à eux. Des coups de feu résonnèrent dans le hangar, tandis que Tan glissa derrière une table, la renversant pour se protéger derrière. Malgré son jeune âge, il vivait tout ça comme un gosse et ça l’amusait énormément. Un homme se jeta sur lui, lui assénant un violent coup dans l’abdomen. Tan riposta quand un autre s’interposa également. Celui-ci était armé. Il voulut l’éviter quand il se jeta sur lui, mais il se retira trop tard. Il poussa un cri, sentant une vive douleur lui traverser le torse. Posant une main dessus, il vit du sang. Tan hurla de rage avant de se jeter sur l’homme.


N.B : Vous vous souvenez comment vous vous êtes fait votre blessure au torse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

Im Jin Ah (Nana)

129


BLOC B - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Ven 27 Nov - 1:07


Can you blow my whistle baby

« Jee Yeon, s’il te plait, tu peux prendre ça aussi ? » Est-ce que j’avais vraiment le choix ? Je soufflais avant d’attraper l’objet qu’on me tendait et parti avant qu’on ne me demande autre chose. Maintenant qu’on avait découvert un autre bloc, on faisait constamment des allés retours entre les deux blocs. Echanges de bons procédés, disait-on. Il est loin le temps où Amalia proposait de tous les exterminer et de voler leurs ressources. Chargée, je marchais doucement dans le Labyrinthe. J’avais l’impression que cela faisait une éternité que je ne m’étais plus aventurée dans le Labyrinthe. Ça me ferait sans doute du bien, un peu de danger. De l’adrénaline dans les veines, rien de tel pour penser à autre chose. En vérité, j’étais un peu d’humeur dépressive ces derniers jours et je détestais ça. J’étais là, lasse de tout, sans aucune raison. En fait si, j’en avais une. Mais je préférais l’écarter, l’ignorer, la mettre dans un coin, plutôt que de lui faire face. J’entendais des rires et des cris d’excitation. Le Labyrinthe était de plus en plus peuplé. Je me demandais comment avions-nous fait pour ne pas nous entendre, tout ce temps ? Arrivée enfin dans le bloc des garçons, je me dirige droit vers là où se retrouvent les bâtisseurs et les interpelle, leur disant que j’ai ce dont ils ont demandé. Ils me remercient et je n’échange pas plus. Je ne suis pas d’humeur. Alors je traine un peu, avant de passer devant le réfectoire. Je réalise que je n’ai pas eu le temps de manger. Ils ne m’en voudront pas si je leur pique un peu à manger, non ? Je rentre et ne trouve personne. Alors je commence à me servir avant d’entendre un bruit de verres. Fronçant les sourcils, je m’avance un peu plus et aperçoit Adam. Le souvenir de sa nuit passée au gniouf et moi l’accompagnant me revint en mémoire. C’était une étrange soirée. C’est comme si, à un certain moment, j’ai été comme attirée par lui. Ca m’amuse un peu, parce que je ne pensais clairement pas que ça pourrait arriver, vu la façon dont nous nous sommes rencontrés. Je m’avance un peu plus, mais je vois qu’il n’a pas fait attention à moi. Il doit être trop occupé par le verre qu’il est en train de se servir. Alors, doucement, je me positionne derrière lui et attrape le verre une fois qu’il l’a rempli. « Les filles d’abord. », dis-je avant de vider le verre d’une traite. Ça me brûle la gorge, je grimace. Mais ça fait du bien. J’aime la sensation d’engourdissement qui envahi mon corps. Je lui tends mon verre pour qu’il m’en serve un autre. « C’est triste de boire tout seul. », avançais-je comme excuse avant de lui faire un clin d’œil. J’ai l’impression qu’Adam est la personne dont j’ai vraiment besoin à l’heure actuelle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t90-jee-yeon-breathe-of-life

avatar

Moos (madtown)

137


BLOC A - COFFREUR
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Ven 27 Nov - 19:22


Can you blow my whistle baby

Depuis quelques temps, de nombreux souvenirs remontaient à la surface sans que je ne sois en mesure de les comprendre. Je m’étais d’abord souvenu de ma mère, puis de mon prénom et de cette fille que je n’arrivais pas à décrire. Quoi que je fasse, il m’était impossible de me rappeler de chacun de leurs visages et cela m’obsédait jour et nuit. Qui étaient-ils et pourquoi n’apparaissaient-ils pas clairement dans mon esprit ? Certains d’entre eux m’avaient semblé si clairs, si limpides tandis que d’autres n’avaient fait que m’embrouiller davantage. Malgré tous mes efforts pour essayer de les comprendre, mon passé restait flou et me prenait la tête plus que je ne voulais l’avouer. Je savais que je ne devais pas en apprendre trop, qu’il était préférable que certaines choses restent comme elles étaient, loin de moi et de cette nouvelle vie qui me convenait plus ou moins. L’ancien Adam n’était plus là et il allait bien falloir que j’en prenne conscience un jour.

Après une dure journée travail, je profitais de cette pomme qui ne comblerait sans doute pas mon appétit avant d’apercevoir une bouteille d’alcool dans l’étagère. Tiens donc, cela faisait quelques semaines que je n’avais pas bu une seule goutte de ce mélange ignoble que les cuisiniers nous avaient concocté, je devais donc me rattraper. Persuadé que ce petit verre en solitaire allait me permettre de passer un moment agréable, je fus surpris par une main qui passait devant mes yeux sans que je ne sois préparé. Par réflexe, j’attrapais l’un des couteaux qui était posé sur la table du cuisiner avant de me retourner pour le plaquer sous le coup de la demoiselle, prêt à attaquer s’il le fallait. Sans comprendre ce qui m’arrivait, je me retrouvais soudainement dans ce hangar lugubre, prêt à frapper l’homme qui se trouvait devant moi si les choses ne se passaient pas comme prévu. La tension qui régnait dans la pièce était palpable et pourtant, je n’hésitais pas à sauter sur cet homme lorsque j’apercevais son arme. Alors que beaucoup aurait fuit dans une telle situation, je prenais un malin plaisir à me mêler au conflit que j’avais moi-même entamé, fonçant dans le tas pour régler leur compte à ceux qui avaient cru bon de nous entuber jusqu’à ce qu’une douleur vive ne me sorte de ma stupeur. Les traits du visage tirés, je revenais peu à peu à moi avant de constater que le couteau était toujours appuyé sur la gorge de la demoiselle. Que faisait-elle là ? Pourquoi étais-je en train de la menacer ? Les yeux écarquillés, je reprenais mon souffle, abaissant le couteau pour le reposer sur la table. Un nouveau souvenir ? Aussitôt, je baissais le regard sur mon torse pour toucher cette cicatrice qui s’étendait sur une dizaine de centimètres. Pourquoi repensais-je à cela ? Pourquoi maintenant ?

« Euh je…Pardon Jee, je sais pas ce qui m’a pris, je voulais pas te faire de mal » J’étais sincère et j’espérais qu’elle allait me croire. Sur le coup, j’avais eu un réflexe qui était sorti de nul part et je n’avais pas compris pourquoi j’avais agis de la sorte alors qu’il n’y avait aucun danger à signaler. Le souffle court, je me raclais la gorge avant de prendre un nouveau verre pour me servir un verre. Il fallait que je boive pour me détendre. Tous les muscles de mon corps étaient tendus à la suite de ce souvenir peu agréable et je ne parvenais pas à m’en défaire. « Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu voulais me voir ? » La question était presque innocente.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t121-adam-elle-est-a-toi-cett

avatar

Im Jin Ah (Nana)

129


BLOC B - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Sam 28 Nov - 14:33


Can you blow my whistle baby

Le verre se brise en s’écrasant sur le sol. Surprise, je l’avais lâché. Le bras toujours tendu, je restais immobile. Adam se tenait en face de moi et, la tête légèrement relevée, je sentais la lame froide sur mon cou. Pourquoi me menaçait-il de la sorte ? Est-ce qu’il avait l’intention de … ? Je voulus reculer, crier, n’importe quoi. Mais j’avais peur qu’il réagisse par réflexe. Légèrement tremblante, je le fixais dans les yeux, lui demandant ce qu’il faisait. Il semblait comme fou, mais ne me répondit pas. La seconde d’après, il se toucha le torse. C’est à ce moment-là qu’il posa ses yeux sur moi et parut surpris. Alors qu’il abaissait lentement son arme pour la poser sur la table, je reculais de deux pas et m’agrippa la gorge. Je ne semblais pas blessée. Mais je restais choquée. Etait-ce parce que je l’avais prise par surprise ? « Euh je…Pardon Jee, je sais pas ce qui m’a pris, je voulais pas te faire de mal. » Je levais la main vers lui pour lui signifier que ça allait. J’étais entière, c’était l’essentiel. Respirant un grand coup, je me rendis compte que j’avais retenu ma respiration tout du long. Même s’il semblait revenir à lui, je gardais mes distances, par méfiance. Il était peut-être à cran, ces derniers temps. Mais à l’entendre, il ne semblait pas vouloir me blesser, moi. Ce qui me soulagea et me rassura. Je l’observais se servir un verre. Je n’allais pas tenter l’expérience deux fois et en attrapa un autre, à mon tour. J’allais pour me resservir lorsqu’il me demanda la raison de ma venue ici. « Tu voulais me voir ? » Je souris instantanément. Ça me rassurait qu’il redevienne normal. J’avançais pour me saisir de la bouteille dans les mains d’Adam et reposa mon propre verre sur la table. Penchant la tête en arrière, je bus une longue gorgée de son contenu à même la bouteille. En la remettant dans ses mains, je me sentais un peu bizarre. La tête commençait à me tourner un peu. Mais ça me faisait du bien ; je me sentais soudain plus légère, comme si les pensées négatives qui me travaillaient s’évaporaient. C’était agréable. Je relevais la tête pour plonger mon regard dans le sien, avec un certain air de défi. « Et si c’était le cas ? » Je m’appuyais contre la table derrière moi. Avec Adam, j’avais l’impression d’agir sans réfléchir, de foncer tête baissée. La plupart du temps, je ne faisais que répondre à ses provocations, par jeu. Au-delà de ce qu’on pouvait penser de lui, moi j’avais confiance en lui. Bon, ce petit incident avait légèrement fait fléchir cette confiance. Mais je n’avais pas peur de lui. Pour quelles raisons aurais-je dû ? J’évitais des mouvements trop brusques parce que je sentais que l’alcool me gagnait et que le moindre mouvement me tournerait encore plus la tête. « On fait un deal. Tu ne me demandes pas pourquoi j’ai envie de vider cette bouteille … et je ne dirais rien sur ta tentative de faire de moi ta seconde victime. » Je ris à ma proposition. Bien sûr que je n’allais rien dire, à la base. Je m’étais ça sur le dos d’un réflexe dû à toutes ces années dans le bloc. Mais je ne voulais pas qu’il me demande pourquoi mon humeur s’était rembrunie au point de vouloir l’oublier.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t90-jee-yeon-breathe-of-life

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Sam 28 Nov - 14:43


SOUVENIR D’ADAM

Il rentrait de plus en plus tard chez lui, complètement absorbé par cette nouvelle famille. Même s’il en détestait plusieurs, il avait fini par s’attacher à eux. Parce qu’au contraire de ses parents et de son frère, ils le comprenaient et surtout, ne le jugeaient pas. Ils ne cherchaient pas à faire de lui quelqu’un d’autre, quelqu’un qui rentre dans les normes. Tan poussa la porte de chez lui. Le silence régnait dans cette maison qui lui semblait de plus en plus étrangère. Il se débarrassa de ses chaussures et avança dans le noir. Arrivé dans le salon, il fut surpris d’y trouver son père. Est-ce qu’il l’attendait ? Tan marqua une pause, se demandant ce qu’il lui voulait. Ce dernier releva les yeux vers lui et l’invita à s’assoir avec lui. Ce qu’il fit, rechignant un peu. Ça ne présageait rien de bon. « Est-ce que tu es heureux, comme ça ? » Tan fronça les sourcils, car son père n’avait pas pour habitude de lui parler aussi franchement. Il n’y avait pas de colère dans sa voix, juste une extrême lassitude. Il prit son temps avant de répondre, choisissant ses mots. « Je ne me pose pas ce genre de question. » « Ca veut dire que tu ne l’es pas. Réfléchis bien au chemin que tu prends. Car il est difficile de revenir en arrière. » Tan souffla, ne voulant pas écouter davantage. Il se leva et lui tourna le dos pour repartir dans sa chambre. « Aujourd’hui tu ne comprends pas le sens de mes mots. Mais un jour … » Tan leva la main sans se retourner, pour lui signifier qu’il ne changerait pas de si tôt.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

Moos (madtown)

137


BLOC A - COFFREUR
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Dim 29 Nov - 1:26


Can you blow my whistle baby

Tout aussi surpris qu’elle, je regardais les bris de verre qui se trouvaient désormais à mes pieds. Que m’était-il arrivé ? Avais-je failli la blesser par mégarde ? Je ne comprenais pas ce qui m’avait poussé à agir de la sorte alors que je ne craignais pas de me faire attaquer dans un tel endroit. Même si Eric et Ha Myeong voulaient ma mort, je doutais de leur capacité à aller au bout de leurs envies. Ils n’étaient pas assez cons pour prendre le risque de se faire bannir, du moins je l’espérais. Les raisons qui m’avaient poussées à plaquer le couteau sous sa gorge m’étaient inconnues. J’avais été guidé par mon instinct, par cette part de moi que j’avais oubliée, par cet homme que j’étais autrefois et qui avait visiblement vécu des situations délicates. Cela ne me rassurait pas et plus les souvenirs remontaient à la surface, plus je me rendais compte à quel point mon passé était instable.

La demoiselle qui se tenait devant moi avait visiblement eu peur pour sa vie pendant quelques secondes. Je lui laissais donc le temps de reprendre ses esprits avant de m’excuser. Il était rare que je sois d’accord d’avouer mes fautes mais dans le cas présent, je ne voulais surtout pas qu’elle s’imagine que j’avais agi contre ses intérêts. Mon idée n’avait pas été de la blesser, loin de moi cette idée. Conscient de mon erreur, j’attendais de voir ce qu’elle allait répondre, légèrement anxieux d’apprendre si oui ou non elle allait s’en plaindre auprès de Loki. Au vu de sa façon de se rapprocher de moi pour saisir la bouteille de vin, j’en déduisais que non. Et elle ne s’arrêtait pas là. Plantée devant moi, elle buvait quelques gorgées d’alcool sous mes yeux surpris avant de me lancer un regard qui me provoqua chez moi quelques frissons. Quoi que je dise, je ne pouvais pas m’empêcher de la trouver incroyablement attirante lorsqu’elle agissait de la sorte. Je n’étais pas idiot ; elle me provoquait ouvertement et je venais de tomber dans le panneau, mais personne n’était là pour le constater alors à quoi bon me cacher ? Les doigts refermés autour de ce verre que je n’avais pas lâché depuis qu’elle s’était rapprochée de moi, je restais sagement à ma place alors qu’elle s’appuyait contre la table derrière elle.

« On fait un deal. Tu ne me demandes pas pourquoi j’ai envie de vider cette bouteille … et je ne dirais rien sur ta tentative de faire de moi ta seconde victime. » Pourquoi me proposait-elle une telle chose ? J’étais persuadé qu’elle n’irait pas s’en plaindre malgré ce qu’elle pouvait me dire alors je ne voyais pas pourquoi j’allais accepter cette requête. Toutefois, je prenais le temps d’y réfléchir avant d’acquiescer à sa proposition. Je me foutais de savoir ce qui la poussait à boire, du moment qu’elle était ivre et docile, cela m’importait peu. Sa vie, tout comme celles des autres blocards ne m’intéressait pas et je n’allais certainement pas prendre la peine de m’y atteler maintenant. « Si c’est ce que tu souhaites… » Je ne cherchais pas à en savoir plus, me contentant de me resservir un verre avant de réduire l’espace qu’il y avait entre nous pour déposer la bouteille entre ses cuisses, sur la table. « Tu as quand même réussi à aiguiser ma curiosité. Me cherchais-tu réellement ? » J’avais envie de connaitre la réponse même si j’en doutais. Mais à nouveau et alors que je m’apprêtais à lui glisser une autre remarque, je glissais mes doigts sur mon front en fermant les yeux, pris de légers vertiges. J’avais mal à la tête depuis plusieurs minutes et l’alcool ne m’aidait pas à y voir clairs. Les images remontaient à la surface sous formes de flash plus ou moins détaillés, m’arrachant des grimaces que je n’arrivais pas à lui cacher. Je revoyais mon père, assit dans ce salon qui m’était familier. Je ressentais ce sentiment désagréable, celui qui me donnait l’impression de ne pas être à ma place dans cette maison dans laquelle je vivais. Que m’arrivait-il ? Je l’entendais me sermonner une fois encore avant que je ne me décide à tourner les talons. Il me fatiguait avec ses grandes théories, lui qui ne connaissait rien de ma vie. J’ouvrais alors les yeux après quelques secondes pour les reposer sur Jee dont je m’arrêtais rapprocher sans même le faire exprès. Qu’allait-elle penser de moi si je continuais à avoir des absences ? Je ne voulais pas lui parler de ma vie, pas maintenant. Cela ne regardait que moi après tout. « J’ai mal à la tête, dure journée…Tu n’aurais pas un remède miracle ? » Je cherchais un moyen déplacé d’obtenir ce que je désirais et ne contenais pas un léger sourire de se dessiner sur mes lèvres. Elle n’était pas idiote et le comprendrait sans que je n’aie besoin de m’étaler plus sur le sujet.
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t121-adam-elle-est-a-toi-cett

avatar

Im Jin Ah (Nana)

129


BLOC B - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Mar 1 Déc - 15:26


Can you blow my whistle baby

J’acquiesçais. Oui, c’est ce que je voulais. Je n’avais pas besoin de me prendre la tête et je n’en avais pas du tout envie. Des garçons, il y en avait à la pelle. Ce n’est pas celui-là qui allait me rendre aveugle sur les autres. Quant à savoir si c’était vraiment Adam que je cherchais … Je penche la tête sur le côté, réfléchissant, comme si la réponse était existentielle. En vérité, je n’étais pas venue dans le bloc des garçons pour chercher quelqu’un en particulier. On m’avait demandé de déposer certaines choses, je l’ai fait. Mais c’est vrai que j’appréciais bizarrement sa présence. Est-ce que je l’appréciais ou est-ce que je m’étais habituée ? Va savoir et personnellement, j’avais la flemme de me poser ce genre de questions. Je laissais donc la sienne en suspens. Mais je pris le soin de retirer la bouteille qu’il avait placé entre mes jambes. Ce mec était vraiment un pervers. Ou était-ce moi qui commençais à réfléchir comme lui ? Et puis il commença à se tenir le front. Il n’avait pas l’air bien. « Adam ? » Mais il ne me répondit pas, parce qu’il ne m’entendait pas, ou parce qu’il m’ignorait. Il se rapprocha un peu et je crus qu’il allait tomber. Alors je tendis la main pour la poser sur son bras, le maintenir faiblement. Mais il revint à lui quelques secondes après. Un peu sonné, mais là. Soulagée, je repris ma position sur la table et le laissa reprendre ses esprits. Peut-être était-ce un autre de ces souvenirs. Ou alors il avait un peu trop forcé sur la bouteille.

« J’ai mal à la tête, dure journée…Tu n’aurais pas un remède miracle ? » En tout cas, il ne perdait pas ses habitudes. « Excellent même … Mais tu n’es pas prêt de l’avoir. » Ca m’amusait de le faire croire n’importe quoi. Je pense que je devais être un peu masochiste pour rentrer dans son jeu. Mais à l’heure actuelle, c’était ce qui me faisait du bien. « A la place, tu devrais arrêter de boire. Ça ne te réussit pas visiblement. » La bouteille toujours posée sur la table, je l’éloignais un peu, la poussant derrière moi, pour qu’il ne puisse pas la saisir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t90-jee-yeon-breathe-of-life

avatar

Moos (madtown)

137


BLOC A - COFFREUR
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Mer 2 Déc - 10:49


Can you blow my whistle baby

Je ne doutais pas un seul instant du fait qu’elle ne soit pas venue pour me voir mais j’espérais, presqu’avec idiotie, qu’elle allait contredire mes pensées. Je ne comprenais pas les raisons de sa venue ni pourquoi elle tenait tant à boire en ma compagnie mais je ne cherchais pas à en apprendre davantage. Elle m’avait demandé de ne pas lui poser des questions en échange de son silence et j’avais fini par accepter sa requête malgré ma curiosité naissante. Il n’était nécessaire que cette information me soit donnée dans l’immédiat et je finirais bien par trouver ce qui la tracassait au point de vouloir picoler avec la personne la moins appréciée du bloc a; c’est à dire moi. J’avais cru comprendre qu’elle m’appréciait, ou plutôt qu’elle était capable de rester près de moi sans avoir peur que je ne la tue et cela suffisait à me donner le sourire. Perdu dans mes pensées, je ne calculais pas tout de suite la situation dans laquelle je me trouvais avant de reposer mes yeux sur la jolie demoiselle qui était assise sur sur la table en face de moi. Je ne savais pas à quoi elle jouait, ni si elle essayait de me faire passer un message mais une chose était sûre : si elle continuait sur cette voie là, j’allais finir par céder à cette envie de goûter à ses lèvres.

« Excellent même … Mais tu n’es pas prêt de l’avoir. » Sa réponse confirmait ce que je pensais. Oui elle jouait avec moi et j’adorais ça, malgré le fait que je ne sois pas le genre de garçon à tourner autour du pot. Je n’étais pas prêt d’avoir ce que je désirais ? En était-elle sûre ? Un sourire se dessinait sur mes lèvres à cette remarque avant que je ne la voie éloigner la bouteille pour la poser derrière elle. Avait-elle peur que je boive trop ? Que je ne sois pas capable de me contrôler sous l’influence de l’alcool ? « Oh je vois…Madame a envie de jouer » Je ne pouvais pas m’empêcher de la dévisager, d’essayer de comprendre ce qui la poussait à se montrer si joueuse avec moi tout d’un coup. Puisqu’elle semblait prête à s’amuser, je m’en approchais presque naturellement pour me retrouver contre la table avant de me pencher pour essayer de saisir la bouteille qui se trouvait dans son dos. Une fois dans la main, je la ramenais près de moi et lui offrais un nouveau sourire. « Bien essayé…Mais je ne compte pas arrêter tout de suite » La bouteille entre les mains, je la portais à mes lèvres pour en boire quelques gorgées tout en sachant que mes absences n’avaient pas été dues à l’alcool que j’avais bu. Je n’étais pas sous influence de la boisson même si Jee Yeon en était persuadée. Proche de la blocarde, mon attention fut soudainement attirée par un homme qui venait de rentrer dans la pièce. Il s’agissait de Loki, celui qui avait été autrefois mon « ami » et qui m’avait trahi sans une once d’hésitation. Maintenant que je me trouvais dans une telle position, face à cette femme qui semblait lui plaire, je n’hésitais pas à me venger en glissant mes doigts sur sa nuque pour l’attirer contre moi et appuyer mes lèvres contre les siennes. Le regard ancré de celui de mon nouvel ennemi, je me délectais de cet instant jusqu’à ce qu’il ne finisse par s’en aller. Puis je finissais par rompre le baiser pour sourire à Jee Yeon qui ne se doutait probablement de rien. « C’est ça que tu es venue chercher…? » Je la provoquais moi aussi, soufflant contre sa bouche que je caressais du bout des doigts. Savoir que Loki nous avait vu m’excitait plus que de raison. Je jubilais de le savoir blessé, de l’imaginer en train de rager contre moi. Il l’avait mérité…

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t121-adam-elle-est-a-toi-cett

avatar

Im Jin Ah (Nana)

129


BLOC B - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Sam 5 Déc - 16:46


Can you blow my whistle baby

Jouer ? Oui, j’avoue, j’étais de cette humeur-là. Et il faut avouer que la présence d’Adam réveillait en moi mon côté joueuse. Nous passions constamment notre temps à nous provoquer, sans raison apparente. Ce type m’agaçait pourtant. Notre première rencontre, il m’insupportait, se comportait mal. Et puis, ça avait légèrement changé. Je le sentais. Il ne me dérangeait plus. Sa présence … m’apaisait, me faisait penser à autre chose. Alors je ne lui répondis pas, lui adressant simplement un sourire provocateur. Ce qui, en soit, était une réponse. Je n’étais pas vraiment dans un état normal. L’alcool me tournait la tête, je me sentais plus légère même. La tête un peu vide en fait. Il n’y avait plus qu’Adam et de le voir répondre à mes provocations … me faisait toute chose. Etrange. Mais je m’en foutais un peu. J’y réfléchirais demain. Ou pas du tout même. Il s’approcha un peu plus de moi et je ne reculais que de très peu. De toute manière, j’étais coincée par la table. Mon cœur s’accélérait sous l’excitation, alors que mes yeux allaient de ses yeux à ses lèvres. Malgré moi, je me mordais la lèvre inférieure, attendant la suite. J’aurais pu le repousser, là, tout de suite, si j’avais été dans mon état normal. J’aurais peut-être dû m’esquiver, glisser sur le côté et m’en aller. Mais je restais obstinément là, mes mains empoignant le rebord de la table. Sa main vint enserrer ma nuque et ses lèvres touchèrent les miens. Là encore, j’aurais pu m’offusquer et partir en courant. Mais je restais bien droite, je me risquais même à me décoller de la table pour m’approcher un peu plus de son corps. Lorsqu’il interrompit son baiser, j’étais même un peu frustrée. Mais je me contenais pour ne pas laisser transparaitre ma déception. « C’est ça que tu es venue chercher…? » Je marquais volontairement une pause, avant de répondre. Je voyais bien que ça l’amusait tout ça. Il avait une petite lueur d’excitation dans ses yeux. Je finis par hausser les épaules avant de répondre : « Pas vraiment. Mais plutôt ça. » J’avançais vers lui, réduisant à néant l’espace entre nous. Je l’embrassais avec un peu plus d’intensité qu’il n’avait mis tout à l’heure. Mes mains se posèrent sur son torse, passant sous son vêtement pour sentir sa peau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t90-jee-yeon-breathe-of-life

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Jeu 17 Déc - 19:12


SOUVENIR D’ADAM

Il grimaça quand on le soigna. On eut à peine le temps de lui placer son bandage qu’on lui signifia que le chef le demandait. Tan se hissa péniblement sur ses pieds et enfila son T-shirt avant de monter les marches qui le menèrent au bureau de Park Jong-Hyuk. Il frappa, attendant qu’on lui dise d’entrer. Il se tenait là, debout, appuyé contre son bureau. Yung-Woo, le bras droit, était assis en face de lui, la tête basse. Visiblement, il venait de passer un sale quart d’heure. A part quelques pertes humaines, ils n’avaient pas réussi à récupérer la totalité de l’argent. Pire, une partie de la marchandise avait été gâchée. Tan préféra rester à bonne distance, c’était plus prudent. « J’ai entendu parler de ta réactivité … Tan. » Tiens, il n’était plus « le nouveau ». Qu’est-ce que ça voulait dire ? Ce dernier ne répondit rien, se contentant d’acquiescer d’un signe de tête. Yung-Woo restait silencieux, ce que Tan trouvait particulièrement étrange. Ce n’était pas son habitude. Le chef changea de jambe d’appui et il poursuivit « Il nous faut plus d’hommes réactifs. » Tan fronça les sourcils, ne voyant toujours pas où il voulait en venir. Mais tout cela prenait une tournure plutôt positive pour lui. Alors il n’allait pas s’en plaindre. Surtout quand il lui dit qu’il faudrait lui trouver une place digne de son acte, ce qu’il approuva. Mais il ne s’était certainement pas attendu à la suite des événements. Park Jong-Hyuk se saisit d’un pistolet posé sur la table, derrière lui et tira sans aucune hésitation dans la tête de son bras droit. « Bien … Une place vient de se libérer. » Tan déglutit. S’il se loupait, il pourrait se retrouver la cervelle en morceau. Mais il avait enfin la chance de prouver ce qu’il était. Bien au-dessus des autres.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Sam 26 Déc - 1:55


Adam


un billet d'avion pour une personne. Destination : Chicago.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Lun 28 Déc - 21:43


Jee Yeon


Une sacoche contenant une notice pour apprendre à crocheter les portes et des épingles à cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

Moos (madtown)

137


BLOC A - COFFREUR
MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse Jeu 31 Déc - 22:55


Can you blow my whistle baby

« Pas vraiment. Mais plutôt ça. »
Décidément, cette demoiselle était pleine de surprises…Je venais à peine de quitter ses lèvres que déjà, elle se rapprochait des miennes pour les embrasser à son tour, intensifiant ce second échange que nous avions en l’espace de quelques minutes. Se pouvait-il qu’elle soit plus intéressée qu’elle ne l’avait laissé paraître jusqu’à présent ou était-ce simplement dû aux quelques verres d’alcool qu’elle avait bu depuis son arrivée dans la cuisine ? Bien que cette question soit en suspend dans ma tête, je ne m’y attelais pas, préférant me concentrer sur ses mains qui se glissaient sous mon haut pour caresser mon torse. Elle était la première fois que je touchais depuis mon arrivée dans le labyrinthe, la première qui avait réussi à attiser mon intérêt et qui s’était intéressée à moi par la même occasion. Je n’allais pas me plaindre de cette situation malgré le fait qu’elle soit étrange et probablement exceptionnelle au vu de la relation qu’elle semblait entretenir avec le chef de notre bloc. Je n’étais pas idiot et leur façon de se regarder m’avait mis la puce à l’oreille très rapidement : ils s’appréciaient, bien plus qu’ils ne le montraient en public et j’avais réussi à mettre de l’eau sur le feu en l’embrassant devant lui sans qu’elle ne s’en rende compte. Fier d’avoir pu envenimer cette relation qui ne m’avantageait pas, je glissais mes mains sur ses cuisses pour les remonter petit à petit sur sa peau, les quittant pour aller les poser sur son chemiser. Joueur, je coinçais sa lèvre inférieure entre mes doigts alors que mes doigts s’attelaient à défaire les boutons de son vêtement. Elle avait pris l’initiative de m’embrasser avec plus d’initiative, cela signifiait donc que j’avais une opportunité à saisir avec elle. Ce n’était pas parce qu’elle ressentait de l’attirance pour Loki qu’elle ne pouvait pas se permettre de coucher avec moi, pas vrai ? Persuadé d’avoir le champ libre, je reculais légèrement le visage pour la taquiner du regard avant d’enfouir mes lèvres dans son cou que je parsemais de baisers plus ou moins marqués tout en continuant à défaire son haut. J’en écartais ensuite les pans pour pouvoir l’observer à ma guise et poser mon index sur son décolleté sans la quitter une seule seconde du regard, un petit sourire accroché aux lèvres. « Puis-je…? » J’étais exceptionnellement attentif à son avis bien que je sois habitué à obtenir tout ce que je désirais sans demander l’autorisation à ceux qui étaient concernés. Petit à petit, je prenais un malin plaisir à descendre mon doigt sur sa poitrine, contournant ce sous-vêtement que je ne touchais pas en attendant sa réponse alors que ma patience commençait déjà à être mise à rude épreuve. Elle ne voyait pas, mais j’étais à l’étroit dans ce pantalon qui était pourtant très confortable à porter. La faute à qui…on se le demandait bien. Tu me plais beaucoup Jee...

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t121-adam-elle-est-a-toi-cett


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse

Revenir en haut Aller en bas

Can you blow my whistle baby // feat Jee la chaudasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I follow you deep sea baby feat. SunBok
» Las VEGAS, Yeah Baby (feat. Yitzhak Anavim)
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: Le réfectoire-