Partagez|

I harass you with the name of love †vy


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: I harass you with the name of love †vy Ven 4 Déc - 23:50


I herass u w/ the name of love


Alek était une nouvelle fois venu chasser. Dans le bloc des filles. C'était indéniablement son terrain de chasse. Il était tel un prédateur, silencieux, observateur, il prenait le temps de détailler chacune de ces créatures appétissantes afin de choisir celle sur laquelle il comptait de jeter. Pour les prendre en chasse il fallait d'abord approcher de manière à ce qu'elles le croient inoffensif. Il avait déjà fait l'expérience d'y aller trop vite sans passer par quatre chemins mais ce n'était pas la meilleure des méthodes. À présent, après un tel échec, il revenait dans l'idée de faire une nouvelle tentative. Il avait revu sa technique, réfléchit à une autre manière et il s'agissait de soumettre sa proie, sans trop abuser de la force, et tout en l'approchant de manière à ce qu'elle ne voit pas le danger tout de suite. Seulement lorsqu'il était déjà trop tard. Son regard se pose sur une jeune femme. Il ne l'a encore jamais vu, mais ses yeux se mettent à briller d'un nouvel éclat à la vue de cette dernière. Il sent son appétit lui bruler les entrailles. C'est elle, qu'il va prendre en chasse. Alek la suit, voyant qu'elle disparait dans ce qui semble être leur infirmerie. Il arrive devant et regarde autour pour vérifier que personne n'arrive avant d'ouvrir la porte à son tour et y entrer. Il se retourne aussitôt pour mettre la fermeture avant de pivoter et observer l'endroit. Elle n'est pas là, mais il la devine dans la pièce d'à côté. Alors il s'y avance en silence, à pas de loups, et se poste à l'entrée. Par chance elle est seule. Alek prend le temps de la détailler, comme elle ne l'a pas encore remarquer, et il ne peut décidément pas en détacher des yeux de ses jolies courbes. Il a envie de se jeter sur elle, et se fait violence pour ne pas le faire. Quand il croise enfin son regard, il s'avance dans la pièce. «J'ai besoin d'aide» dit-il doucement, sans s'arrêter à une distance convenable. «J'ai mal..», continue Alek avec une grimace pour appuyer ses paroles. Enfin, à quelques centimètres d'elle, il s'arrête, car elle ne peut plus s'échapper. Coincée entre cette table et lui. Alek saisit la main de la jeune femme et la pose sur son torse, sur son coeur. «J'ai mal ici.. Quand je te vois. J'ai comme des flashbacks. Des souvenirs, et je vois une femme, elle te ressemble.. Et ça me fait mal. Je sais que je te parais fou mais crois moi, s'il te plaît.» Alek se félicite intérieurement. Il ignorait qu'il avait un tel talent de comédien et d'improvisation. Il se saurait presque applaudit lui-même si la situation le permettait. Mais il devait rester sérieux. «J'essayais de rester loin de toi, mais ces souvenirs me hantent, et je ne cesse de penser à toi, depuis le feu de camp. Tu ne m'as sûrement pas vu, mais je n'ai pu détacher mon regard de toi..» Alek tend lentement la main pour la poser sur sa joue. Délicatesse et lenteur, pour ne pas la perturber, pour ne pas l'effrayer. Et le regard. Tenter d'avoir un regard douloureux. Il était parfait dans son rôle. Voici comment il devait s'y prendre à partir de maintenant.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

13 ❄

lee chae eun

16


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy Sam 5 Déc - 17:01


I HARASS YOU WITH THE NAME OF LOVE
Souvenirs, souvenirs, voilà quelle était sa nouvelle obsession depuis quelques jours. Ivy avait radicalement changé son discours sur le sujet, elle qui était partie pour ignorer ces changements et continuer son petit bonhomme de chemin. A son tour, elle avait été victime de ces flashs sur son passé et dès lors, elle ne pouvait plus prétendre ignorer davantage la chose. Seulement, ces morceaux de souvenirs étaient flous, incomplets, et l’avançaient très peu sur sa vie passée. Elle avait besoin d'en savoir encore plus afin de recoller les morceaux entre eux et éclairer les zones encore obscures. Dès la première apparition de ces derniers, Ivy tentait au mieux de provoquer d'autres flashs mais sans réels succès, à croire qu'ils venaient selon leur bon vouloir uniquement. Après la fin de sa discussion avec Meera qui l'avait soudainement interrompue dans son travail en la tirant en direction de l'étang, la jeune femme pris la direction inverse pour rejoindre une nouvelle fois l'infirmerie et le matériel et produits qu'elle avait laissé en plan sur la table de la petite 'pièce' du fond. La tête ailleurs, elle rangeait donc à son rythme ses affaires tout en réfléchissant aux mots échangés avec son amie, sans même se rendre compte d'une autre présence non loin d'elle. La brune ne remarqua le blocard quelques instants plus tard, sursautant légèrement à cette découverte avant de lui adresser un regard qui se voulait de reproche. Depuis combien de temps était-il là? N'aurait-il pas pu annoncer sa présence tout simplement? « Que puis-je pour toi? » lança t-elle à son adresse sans tenir compte de ce regard qu'elle lui avait donné juste avant. Elle n'était pas rancunière, et encore moins pour si peu. Il s'agissait juste d'une façon bien à elle de lui laisser comprendre qu'il aurait du se manifester bien avant plutôt que d'attendre en silence qu'elle le découvre enfin. Elle le regarda s'avancer en sa direction alors qu'il lui demandait de l'aide, mais se contenta de rester silencieuse tant qu'il ne lui en avait pas dit un peu plus sur le sujet. Ivy n'était habituellement pas du genre bavarde et ne parlait que lorsqu'elle en ressentait vraiment le besoin, il en était de même dans ces circonstances. « J'ai mal.. » La medjack fronça légèrement les sourcils et inconsciemment, se mis à reculer à mesure que l'inconnu avançait vers elle. Son chemin du s'arrêter alors qu'elle heurta en douceur la table derrière elle, lui indiquant qu'elle était bloquée. Pour ne pas basculer totalement et paraître ridicule, elle se stabilisa en se tenant à cette dernière à l'aide de ses mains, relevant alors les yeux vers l'inconnu. Il était proche, très proche... trop proche même. Elle allait d'ailleurs le lui faire remarquer lorsqu'elle sentit la main du l'homme sur la sienne avant qu'il ne la porte à son coeur. Ivy lui lança un regard interrogateur, ne comprenant pas vraiment où il souhaitait en venir mais obtint malgré tout la réponse bien rapidement et avant même de lui demander quoi que ce soit. « J'ai mal ici.. Quand je te vois. J'ai comme des flashbacks. Des souvenirs, et je vois une femme, elle te ressemble.. Et ça me fait mal. Je sais que je te parais fou mais crois moi, s'il te plaît. » Son histoire pourrait être crédible. Après tout, il ne serait pas le premier blocard à se rappeler de son passé et retrouver des connaissances d'avant dans les blocs, cependant... et puisque ça la concernait visiblement, Ivy restait plus méfiante. Oui, elle aurait voulu en connaître davantage aussi mais ses souvenirs à elle étaient encore trop vagues pour qu'elle puisse mettre un visage sur qui que ce soit, ainsi qu'une éventuelle relation au cours de sa vie passée. « Qu'est ce que tu... » Elle n'eut pas le temps de terminer sa question que l'homme repris sa petite histoire, sous l'oreille attentive de la brune qui tentait de comprendre. Lui se souvenait d'elle? Ivy aurait bien voulu en savoir davantage, et faire un bond dans le futur pour vérifier ses dires, mais à son plus grand malheur ce n'était pas possible, elle allait devoir faire avec ce qu'il lui disait. Sans détacher son regard de l'inconnu, la jeune femme, hésitante, leva sa main pour la poser sur celle du blocard, la refermant ensuite sur cette dernière pour la lui faire retirer de sur sa joue doucement, et l'abaisser. « Excuse moi, je ne me souviens de rien. » Pour le moment. Ivy savait que ce serait une question de temps avant de connaître la vérité et les personnes qui étaient liées à sa vie avant le labyrinthe. « Comment tu peux être certain qu'il s'agit de moi, cette fille que tu vois dans tes souvenirs? Je veux dire... c'est quelque chose de flou alors tu peux te tromper, tu ne penses pas? » Elle avait besoin de comprendre, tout semblait bien trop soudain d'un coup.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t174-ivy-light-up-the-darknes

avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy Sam 5 Déc - 18:16


I herass u w/ the name of love


Alek avait comprit, que même si elle ne le croirait pas tout de suite sur parole, il mettrait le doute dans son esprit. La jeune femme semblait en effet surprise par ses fausses révélations. « Qu'est ce que tu... » Il l'interrompit pour poser sa main sur sa joue, mais elle la lui retira d'un geste hésitant, lui confirmant ses pensées, elle était troublée, elle hésitait à le croire, et cela se voyait dans son regard. Même si la situation était hilarante pour Alek, ce dernier gardait tout de même son serieux, inutile de gâcher les tous ses efforts et cette improvisation qui était un coup de maître. « Excuse moi, je ne me souviens de rien. » Alek prit un air blessé, il fallait qu’elle lui croit, il avait besoin qu’elle y croit, pour aller plus loin. Pour envisager la suite de cette petite aventure. Il devait faire plus d’efforts afin de la persuader. « Comment tu peux être certain qu'il s'agit de moi, cette fille que tu vois dans tes souvenirs? Je veux dire... c'est quelque chose de flou alors tu peux te tromper, tu ne penses pas? » Alek fronça les sourcils. Flou ? Voilà qu’elle lui tendait un piège, mais un piège qui était aussi la voie, suffisait de savoir l’utiliser. Et Alek avait sa petite idée de comment s’y prendre, pour tourner ce mot à son avantage. « Tu as raison, tout était flou, mais ton visage.. je l’ai vu clairement, comme si tu t’étais tenue devant moi à cet instant. Et quand ça s’est arrêté, je t’ai vu, réellement cette fois-ci. Au feu de camp. C’est le fait de te voir qui m’a rappelé ça, qui a ravivé ma mémoire. Penses-tu que je viendrais réellement te dire toutes ces choses si je n’étais pas sûr de ce que j’avais vu..? Si tu ne me crois pas, je ne vais pas insister, mais pourtant c’est vrai.. » Prenant un air offensé et douloureux, Alek baissa les yeux et déglutit, comme si l’émotion allait le faire pleurer. Il se concentra sur un point précis, tandis qu’il avait les yeux baissés, et se força à ne plus cligner des yeux, pour que doucement, des lames apparaissent dans ses yeux. « Dis moi que tu me crois.. sinon je vais partir. Et je ferais tout pour oublier.. » Il lui faisait là comme une sorte de chantage. En effet, elle avait le choix, lui croire, ou faire semblant de lui croire ou bien.. le laisser partir mais perdre une personne qui lui avait été peut-être chère dans le passé, chose qui n’était bien sûr pas vraie, mais le but était qu’elle réfléchisse de la sorte. Et qu’est ce que toute personne normale choisirait à la place de cette jeune femme ? Surtout que, Alek savait se montrer persuasif, impossible de se douter qu’il jouait de la pure comédie, surtout lorsqu’il laissa une larme couler le long de sa joue, sans détacher ses yeux de ceux de la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

13 ❄

lee chae eun

16


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy Lun 7 Déc - 22:44


I HARASS YOU WITH THE NAME OF LOVE
La situation était délicate et mettait Ivy presque mal à l'aise du fait qu'elle ne puisse pas lui répondre ce qu'il souhaitait entendre. Elle n'arrivait pas à le reconnaître, sa mémoire lui faisait défaut. Dans le peu de souvenirs dont elle avait pris connaissance, elle était seule chez elle et ça n'allait pas plus loin. Elle était peut-être trop naïve mais dans son esprit, il était inimaginable qu'on puisse se jouer de quelqu'un vis à vis de ses souvenirs, quelque chose de bien trop important. Donc forcément, elle voulait bien le croire, mais également retrouver une partie de sa mémoire afin de potentiellement pouvoir le replacer dans sa vie antérieure, puisque visiblement c'était ce dont il s'agissait précisément. Cependant, il fallait avouer qu'après sept ans de trou noir, apprendre les choses de cette façon était un brin déstabilisant. Et Ivy ne savait pas quoi dire ou quoi faire pour lui répondre sans le vexer. « Tu as raison, tout était flou, mais ton visage.. je l’ai vu clairement, comme si tu t’étais tenue devant moi à cet instant. Et quand ça s’est arrêté, je t’ai vu, réellement cette fois-ci. Au feu de camp. C’est le fait de te voir qui m’a rappelé ça, qui a ravivé ma mémoire. Penses-tu que je viendrais réellement te dire toutes ces choses si je n’étais pas sûr de ce que j’avais vu..? Si tu ne me crois pas, je ne vais pas insister, mais pourtant c’est vrai.. » Pourquoi ne voulait-il pas comprendre la situation dans laquelle elle se trouvait? Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas le croire, c'était uniquement qu'elle ne pouvait pas se souvenir et par conséquent, ne savait pas trop comment réagir vis à vis de lui. « Mais... » A peine sa phrase entamée qu'elle fut contrainte de s'arrêter. Le blocard ne l'avait pas interrompue mais son expression à ce moment précis avait eu raison d'elle, ou du moins, suffisamment pour l'empêcher de reprendre sur sa lancée. « Dis moi que tu me crois.. sinon je vais partir. Et je ferais tout pour oublier..  » La jeune femme fronça légèrement à ces mots, tout en penchant faiblement la tête sur le côté. Son regard s'agrandit un peu plus en voyant une larme couler sur sa joue. C'était du chantage ce qu'il faisait, purement et simplement. Cependant elle ne pouvait pas se résoudre à le laisser s'en aller de la sorte, prendre le risque de le repousser. Elle ignorait encore s'il faisait vraiment parti de son passé où non, car il aurait très bien pu la confondre avec une autre mais au cas où il puisse avoir raison, elle se retrouverait sans personne. Ivy n'avait pas d'autre choix que d'aller dans son sens de ce fait. Elle espérait juste que d'autres flashbacks lui reviendraient, histoire qu'elle puisse le replacer s'il avait réellement compté pour elle. « Non. Ne pars pas. » Laissa t-elle échapper dans un souffle tout en relevant la tête vers lui pour croiser son regard. « J'ai besoin de savoir. » C'était une nécessité même. Parce qu'il avait éveillé sa curiosité bien plus que les autres. D'un autre côté, dans la situation actuelle, Ivy était convaincue qu'elle n'aurait pas été la seule à réagir et penser de la sorte. Le blocard étant suffisamment proche, elle n'eu même pas besoin de s'avancer vers lui, et après un instant d'hésitation, leva sa main pour effleurer la joue de l'inconnu du bout des doigts tout en restant silencieuse. La medjack se mordit la lèvre inférieure, comme pour s'empêcher de poser la question qu'elle avait en tête mais sa curiosité était bien plus forte. Raison pour laquelle elle le questionna une nouvelle fois, en espérant obtenir une réponse satisfaisante. « Et... cette fille de tes souvenirs... quelle relation entreteniez vous? » Elle laissa doucement sa main glisser le long de sa joue avant de la laisser retomber et terminer sa course sur son torse sur lequel elle se posa sans aucune arrière pensée.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t174-ivy-light-up-the-darknes

avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy Mar 8 Déc - 18:58


I herass u w/ the name of love


Visiblement, son petit jeu avait marché, il se félicitait intérieurement lorsque la jeune femme s'exclama « Non. Ne pars pas. J'ai besoin de savoir. » Il resta silencieux et continua à la regarder, les yeux plantés dans les siens tandis qu'elle levait la main pour venir lui effleurer la joue. Voilà qu'elle se permettait un tel geste qui n'était pas anodin et lui prouvait une fois de plus qu'il avait réussi à la fair douter, réussi à la persuader et qu'elle lui ferait confiance. Il ne lui en fallait pas plus. « Et... cette fille de tes souvenirs... quelle relation entreteniez vous? » demanda-t-elle tandis que sa main glissait sur sa joue pour se poser sur son torse. La voilà qui souhaitait savoir quel genre de relation ils avaient eut. Comme si elle ne l'avait pas deviné, il lui fallait une confirmation. Toujours aussi silencieux, Alek tendit la main et la passa dans ses cheveux l'attirant doucement vers lui et se pencha pour presser ses lèvres contre les siennes. Est-ce que ça répondait à sa question ? Il n'en doutait pas. Son baiser était doux, et ne laissait pas deviner son appétit sexuel. En réalité, il se faisait violence pour ne pas se laisser aller et lui retirer ses vêtements sur le champ. Il fallait de la douceur, de la tromperie pour ne pas effrayer le lapin. Elle ne devait pas sentir le danger et s'enfuir, sinon tous ses efforts tomberaient à l'eau, or ce n'était pas ce qu'il cherchait à faire. Il se détacha d'elle et appuya son front contre le sien lui offrant un petit sourire tendre. « Ce genre.. de relation. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

13 ❄

lee chae eun

16


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy Mer 9 Déc - 0:12


I HARASS YOU WITH THE NAME OF LOVE
L'ignorante. Si elle savait ce que cet homme avait en tête, elle s'en voudrait probablement de se montrer si naïve. Manque de chance pour elle, puisqu'elle ignorait qui il était, elle n'aurait pas su dire si elle avait déjà entendu des choses à son sujet. Et quand bien même, la jeune femme était du genre à chercher les qualités, même chez les pires. Et autant l'avouer, la situation actuelle l'arrangeait. Elle avait depuis bien longtemps abandonné à retrouver la mémoire alors quand ce qui semblait être la vérité venait d'elle même se présenter à elle, Ivy ne se voyait pas la refuser, malgré la confusion dans son esprit. Elle s'était permise d'avoir un geste envers lui, comme une façon de le découvrir davantage, ou plutôt le redécouvrir, tenter de se souvenir... sans réel succès. Ce n'était pas bien grave, s'il était réellement celui qu'il prétendait, elle finirait bien par en avoir la confirmation tôt où tard. Malgré tout, la medjack ne pouvait s'empêcher de le questionner, sa curiosité avait besoin d'être satisfaite au mieux pour pouvoir digérer la nouvelle. Le regard de la brune ne quitta pas celui du blocard, attendant une quelconque réponse de la part de ce dernier à la question qu'elle venait de lui poser mais ne pu cacher sa surprise lorsqu'il se rapprocha bien trop près de son visage. Ses yeux se dirigèrent instinctivement sur les lèvres de ce dernier, curieuse de savoir si elles allaient franchir la limite. Il était beaucoup trop proche et malgré la surprise qu'elle tentait de dissimuler au mieux, elle ne le repoussa pas lorsque leurs lèvres se touchèrent finalement. Lorsque le blocard rompit le baiser, le regard de la jeune femme retrouva le sien, hochant légèrement la tête pour toute réponse aux mots prononcés par ce dernier. Elle était un peu perdue à vrai dire et ne savait plus vraiment quoi penser. Ce baiser échangé avec un parfait inconnu était pour elle légèrement déstabilisant. Si sa conscience la rattrapait bien rapidement, d'un autre côté, elle ne pouvait s'empêcher de penser que la situation était loin d'être désagréable, bien au contraire. Cet homme était séduisant, le hasard avait bien fait les choses pour une fois. La jeune femme laissa doucement descendre sa main le long du torse de l'homme avant de prendre enfin la parole, dans un murmure. « Je dois probablement être folle mais tu as éveillé ma curiosité. J'ai envie de te découvrir... » A nouveau. Mais elle avait pris soin de ne pas prononcer ces mots, préférant les garder pour elle car ils rendaient la situation encore plus étrange qu'elle ne l'était actuellement. De plus, le verbe découvrir était parfaitement approprié. S'ils s'étaient connus par le passé, ils avaient vécus des années plus tard sans savoir qui ils avaient été. « J'ignore qui tu étais par le passé mais pour le moment, seule la situation actuelle m'intéresse. Comment dois-je t'appeler? » La medjack détourna le regard pour le poser sur l'épaule de l'homme alors qu'un petit rire vint s'échapper d'entre ses lèvres, traduisant sa nervosité. Elle tentait malgré tout de ne pas le laisser paraître, le faisant passer pour de la timidité uniquement, ou quelque chose dans ces eaux là. « Cependant, si la situation semble un peu étrange, voire maladroite... je dois avouer que ce n'est pas déplaisant du tout. » Elle était une femme après tout et forcément, certains détails étaient plus plaisants que d'autres.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t174-ivy-light-up-the-darknes

avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy Ven 18 Déc - 21:45


I herass u w/ the name of love


Lorsqu’il l’embrassa, elle ne le repoussa pas. Elle le laissa faire et lui parut même apprécier le baiser qu’il lui offrait. Chose qui le mit aussitôt en confiance. C’était fait, elle était pris au piège. « Je dois probablement être folle mais tu as éveillé ma curiosité. J'ai envie de te découvrir... »  Alek sourit à ces mots. Oui elle était folle, folle de lui faire confiance, ou peut-être qu’elle était simplement naïve et lui bon comédien. En tout cas une chose était sûre, c’est qu’elle avait décidé de lui croire, et il n’y avait plus aucun doute la dessus. « J'ignore qui tu étais par le passé mais pour le moment, seule la situation actuelle m'intéresse. Comment dois-je t'appeler? Cependant, si la situation semble un peu étrange, voire maladroite... je dois avouer que ce n'est pas déplaisant du tout. » Alek lui sourit comme un imbécile heureux. Il lui offrit un sourire doux et amoureux, comme elle voulait en voir. Elle lui plaisait de plus en plus, cette naïveté la rendait intéressante à ses yeux. Peut-être qu’il devrait faire durer ce plaisir plus d’une fois? Il caressa sa joue en la regardant tendrement et pressa à nouveau ses lèvres contre les siennes. «  Alek.. », murmura-t-il contre les lèvres de la jeune femme avant de descendre déposer de doux baisers dans son cou. Il fallait être tendre et lent, pour ne pas la brusquer, il l’avait apprit avec Eden. Éveiller son désir sans qu’elle ne s’en rende compte, puis quand elle comprendrait, il serait trop tard pour le repousser, elle en serait incapable et s’offrirait à lui sans ne plus pouvoir réfléchir clairement. Passant ses bras autour de sa taille, il l’attira contre lui et aspira doucement son parfum. Il avait envie d’elle. Son but n’était pas de jouer la comédie une éternité, mais de la faire céder dès aujourd’hui. Plus il tarderait, plus elle risquait de découvrir la supercherie. Alors qu’il embrasait son cou y déposant de tendres baisers brûlants de désir, il glissa doucement la main sous son haut pour caresser son dos, avant de la ramener devant et la remonter le long de son corps, caressant son nombril du bout des doigts, comme s’il tentait simplement de frôler sa peau, puis pressant sa main contre son sein alors que ses lèvres venaient retrouver les siennes pour un baiser bien plus insistant. « Je regrette toutes ces années à ne pas me souvenir d’une femme comme toi, j’avais toujours ce sentiment de vide… », lui glissa-t-il à l’oreille, histoire de détourner son intention un peu, alors qu’il glissait ses doigts sous son soutien-gorge pour caresser sa poitrine et titiller son bouton de chair. « J’ai du mal à contenir mon bonheur de t’avoir retrouvé mon ange.. J’espère que tu te souviendras rapidement de moi..»

Revenir en haut Aller en bas

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy Lun 21 Déc - 12:04


FLASHBACK DE IVY

Le petit oiseau était allongée sur le lit, blottie contre le jeune homme qui la serrait dans ses bras et jouait de ses cheveux. Elle se sentait merveilleusement bien. C'était un tel bonheur, jamais elle ne s'était sentie ainsi, du moins elle ne s'en souvenait plus. Finalement, elle ne regrettait plus, d'avoir fuit, d'avoir atterrît ici non plus, même si au départ quand on l'avait emmené là elle s'était sentie dévastée. Si dans cette prison elle pouvait être aussi heureuse, elle ne regrettait pas. « Mon ange..», lui murmura le jeune homme à l'oreille. Il était doux, tendre et attentionné. Il lui donnait le sourire à chaque fois qu'il était là ou qu'elle pensait à lui. « Oui? », répondit-elle avec un sourire. Puis elle sentit ses lèvres dans son cou et s'abandonna à ce plaisir. « Je t'aime. », lui susurra la voix de son bien aimé contre la peau de son cou. Son coeur rata un battement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

13 ❄

lee chae eun

16


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy Dim 27 Déc - 0:22


I HARASS YOU WITH THE NAME OF LOVE
Tout se bousculait dans sa tête à ce moment précis. Elle se sentait faible et ridicule et sur le coup, elle aurait bien aimé recevoir les avis de ses proches camarades à ce sujet. Manque de chance pour elle, cette fois Ivy allait devoir agir seule comme la grande personne qu'elle était censée être. Elle se savait naïve oui, mais ne pouvait rien contre et puis il fallait avouer que le jeune homme face à elle était tellement convaincant qu'elle se laissait volontiers guider par ce dernier. Il s'agissait bien là de l'un des rares moment plaisant depuis qu'elle était arrivée dans ce trou. Cependant, elle ne s'attendait à ce que le blocard se montre si entreprenant. Ils s'étaient peut-être connus à l'époque mais à l'heure actuelle, ils restaient de parfaits étrangers l'un pour l'autre. Serait-elle tombée amoureuse d'un homme aussi sûr de lui avant d'arriver ici? Gros doutes. Certains lui diraient de ne profiter que du présent et de se soucier uniquement du futur plutôt que de s'attarder sur le passé et ils n'avaient pas totalement dans le fond. Et puis disons le franchement, cet homme face à elle savait s'y prendre pour détourner totalement son attention de ces petites choses qui occupaient tant son esprit. D'un autre côté, il était tellement proche et tactile qu'il semblait difficile de penser à autre chose que les mains de ce dernier sur son corps. « Alek.. » Voilà qu'elle pouvait mettre un nom sur ce physique si agréable à regarder. La jeune femme hocha faiblement la tête et s'apprêtait à lui répondre quand elle senti les lèvres du blocard descendre pour rejoindre son cou qu'il embrassa. Si elle tentait de ne rien laisser paraître, rien que ce doux contact lui faisait plus d'effet que ce qu'elle aurait pu imaginer. Docilement, la medjack se laissa guider, fermant lentement les yeux alors qu'elle se mordit doucement la lèvre inférieure pour tenter de contenir les potentiels sons qui pouvaient s'échapper d'entre ses lèvres. Le contact des doigts d'Alex sur sa peau la firent frissonner, et elle ouvrit soudainement les yeux en sentant la main de ce dernier s'amuser au niveau de sa poitrine. Un petit soupir franchi la barrière de ses lèvres sans qu'elle ne puisse le contrôler. « J’ai du mal à contenir mon bonheur de t’avoir retrouvé mon ange.. J’espère que tu te souviendras rapidement de moi.. » D'abord hésitante, Ivy glissa lentement ses mains dans le dos du jeune homme, descendant l'une d'entre elle le long de sa colonne vertébrale avant de s'arrêter au bas de ce dernier, sous son vêtement. L'espace d'un instant sa vue se troubla légèrement, alors que de nouvelles images lui revenaient en tête. Le visage d'Alek avait disparu mais la situation semblait plus où moins similaire à celle qu'elle était en train de vivre actuellement. Elle se trouvait dans les bras d'un homme qui venait de l'appeler comme le blocard venait de le faire l'instant d'avant. Il lui fallut quelques secondes pour revenir à elle et analyser la situation. Ce flash qui lui revenait au moment même où Alek avait prononcé sa dernière phrase, une appellation identique, était-il possible qu'elle commence à se souvenir? Le visage de l'homme dans cette vision restait encore flous mais d'autres détails pouvaient la mettre sur la piste. C'était troublant, réellement. « Je... si tu es celui que je viens de voir à l'instant... » Elle s'interrompit un bref instant, hésitant à poursuivre. La prendrait-il pour une folle si elle commençait de la sorte? Les mots n'avaient probablement pas été choisis au mieux, mais honnêtement, elle n'avait pas vraiment la tête à y penser. La brune releva lentement la tête à l'aide d'une de ses mains, attrapa le menton du blocard pour tourner doucement sa tête et ainsi croiser son regard, leurs visages à quelques centimètres à peine l'un de l'autre. Elle s'approcha lentement de celui-ci pour finir par dévier au tout dernier moment, effleurant la peau de son cou de ses lèvres avant de venir murmurer à son oreille. « Si tu es réellement l'homme qui vient de me revenir en tête, alors oui... nous avons du temps à rattraper... » Qu'il l’interprète à sa guise, car dans tous les cas, s'il continuait à agir de la sorte, elle risquait de céder plus rapidement que prévu. Déjà que la situation actuelle était loin de la laisser de marbre..

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t174-ivy-light-up-the-darknes


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I harass you with the name of love †vy

Revenir en haut Aller en bas

I harass you with the name of love †vy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: L'infirmerie-