Partagez|

Stop looking at me !


avatar

Seo In Guk

129


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Stop looking at me ! Dim 6 Déc - 20:46


Stop looking at me !

Pour des raisons qui lui échappaient totalement, Soren avait l’impression de ne pas avoir fermé l’oeil de la nuit malgré le fait qu’il se soit couché tôt. Extrêmement fatigué, il s’était réveillé en grimaçant lorsque le soleil s’était mis à éclairer son visage avant de finalement s’extraire de ce lit peu confortable pour rejoindre Alek à la lisière de la forêt. Il était encore tôt mais les constructions qui les attendait devait être faites dans les plus brefs délais. Penchés sur leur travail, les deux amis s’attelaient donc à la tâche sans se soucier des heures qui défilaient à une vitesse folle, jusqu’à ce qu’un des blocards ne vienne prendre le relai pour qu’ils puissent s’octroyer une pause bien méritée.

« Je vais me doucher, m’attends pas pour manger » lançait-il finalement à son ami qui s’empressait d’aller se changer pour accueillir les nouvelles arrivantes sans prendre le temps de lui répondre. Soren avait l’habitude de se faire oublier lorsqu’il y avait des femmes dans les parages et il avait appris à ne pas lui en vouloir. Alek était volage et sensible à la beauté des femmes du bloc B…Comment pouvait-il lui en vouloir ? Il avait lui-même du mal à les ignorer depuis qu’il avait fait la connaissance d’Eden, quelques jours plus tôt. L’adolescent qui sommeillait en lui semblait s’être réveillé à la vue de ce corps aux courbes parfaites et ce n’était pas pour lui déplaire.

Le pas décidé, il finissait par rejoindre le coin d’eau situé à moins d’un kilomètre du campement. Soren avait des habitudes et des tocs que les autres blocards ne partageaient pas, comme la propreté qu’il considérait comme étant une chose indispensable. Avoir travaillé sous un soleil de plomb pendant plusieurs heures l’avait fait transpiré et il valait mieux ne pas parler de la poussière qui s’était accrochée à sa peau. Même si les autres se foutaient bien de son apparence, il ne supportait pas l’idée d’être sale, raison qui le poussait à se déshabiller au bord du lac avant de s’y glisser pour rejoindre la cascade où il pouvait se doucher sans être totalement immergé. A force de venir ici pour se laver, il avait trouvé un endroit pour planquer son savon et lorsqu’il atteignait enfin la paroi rocheuse, il l’attrapait pour commencer à frotter sa peau qui avait encore pris des couleurs. Son poste de bâtisseur avait l’avantage de le garder en forme et de lui offrir un bronzage presque parfait. Face à la paroi rocheuse, il ne se doutait absolument pas que quelqu’un l’épiait dans son dos, bien trop occupé à nettoyer sa peau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jung Yun

155


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Dim 6 Déc - 22:01


Stop looking at me !

Au réveil, je me préparais plus lentement que d’habitude. Une autre fille prenait ma place pour la matinée, ce qui m’arrangeait. J’en avais un peu marre ces derniers jours. Le boulot de cuisinière pouvait être éreintant, surtout lorsqu’on se retrouvait à préparer à manger pour tout un bloc. Pour une fois, je pouvais tranquillement me poser dans le réfectoire, sans être assaillie par des blocardes affamées. Délectable ! Puis j’entendis des blocardes parler du bloc des garçons, du fait que maintenant on pouvait s’y balader comme on voulait. Me penchant vers elles pour écouter, je me laissais séduire par l’idée. En fait, je me disais que je ne connaissais que très peu de blocards. Personnellement, lors de cette fameuse soirée entre les deux blocs, j’avais prétexté être malade. Ça ne m’intéressait pas et je n’étais pas d’humeur à faire la fête ce soir-là. Mais pour aujourd’hui, je me dis que ce serait une excellente idée que d’aller à leur rencontre, spontanément. Un seul problème, il fallait traverser le Labyrinthe … Personnellement, je n’étais pas très courageuse. Ou plutôt, j’étais plus intelligente que ces crétines qui risquent leur vie tous les jours, excitées par un peu d’adrénaline. Personnellement, ce n’était pas ce qui m’excitait. Le fort taux de testostérone dans l’autre bloc, en revanche … « Pourquoi ne pas y aller toutes ensemble ? » Je leur adressais un sourire amical pour les encourager. Je me foutais pas mal de ces filles, je n’avais juste pas envie d’y aller toute seule. Et je n’étais pas sûre de connaitre le chemin, de surcroit. Elles acquiescèrent assez rapidement et on se mit en marche. Je ne comprenais vraiment pas ce qui pouvait intéresser les gens dans le Labyrinthe. Je laissais les filles – dont je n’étais pas sûre de leur prénom – discuter entre elles. Je rigolais de temps à autre à leur blague ennuyeusement drôle et leurs commentaires niais. J’essayais de grappiller des informations sur les potentiels blocards intéressants, mais n’en tira rien de bon. De toute façon, à regarder leur apparence, je doutais de leur goût esthétique. Il valait mieux que je cherche par moi-même. Une fois arrivée dans le bloc des garçons, je m’éclipsais rapidement, leur inventant une excuse bidon que je ne pris même pas la peine de rendre crédible. Je me baladais comme si j’étais en visite, prête à m’installer. En même temps, si je devais être entourée de ça à longueur de journée, je ne dirais très certainement pas non. Est-ce que je pouvais poser mes affaires immédiatement, d’ailleurs ? Je vis quelques spécimens intéressants, mais ne m’en approcha pas pour le moment. J’avais tout mon temps. Je pourrais même prétexter manquer de temps pour revenir à mon bloc et rester ici pour la nuit. Où est le mal là-dedans ? Mais pour le moment, je m’éloignais un peu et attirée par le bruit de l’eau, je m’avançais vers un joli point d’eau. Il était magnifique et ça me donnait presque envie de piquer une tête. Mais en y regardant bien, je trouva la motivation suffisante pour y piquer une tête. Mes lèvres s’étirèrent en un sourire de satisfaction. Presque caché, reculé dans un coin du petit lac, il y avait Soren qui prenait se lavait. Je me souvenais de notre dernière rencontre et de la morsure qu’il m’a faite. Mais ce souvenir et la colère qui en résultait s’effacèrent bien vite à cette vue. Comment pouvais-je lui en vouloir à ce point face à de si beaux arguments ? Je restais immobile et constatant qu’il ne m’avait pas remarquée, j’approchais à pas de loup. Profitant qu’il ait le dos tourné, je retire mes chaussures et m’assoit sur le rebord, les jambes dans l’eau, à quelques mètres de lui. « Tu es sûr que tu as frotté partout ? Je peux t’aider ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo In Guk

129


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Dim 6 Déc - 22:42


Stop looking at me !

De nature pudique, Soren ne prenait pas de plaisir à exposer son corps à la vue de tous. A chaque fois qu’il devait se doucher, il ‘éclipsait pour être seul et ne surtout pas recevoir la visite d’un autre blocard. Il n’avait pas honte de son corps, loin de là…Mais il n’en restait pas moins mal à l’aise en présence d’autres hommes qui avaient tendance à se comparer avec lui sans qu’il ne comprenne pourquoi. Soren aimait tout particulièrement l’idée de pouvoir profiter d’un moment de détente seul, dans un cadre paradisiaque sans que personne ne vienne le déranger. Il n’était pas le genre de type hyper sociable qui avait des tas d’amis avec qui trainer et draguer les filles comme le faisait Alek…oh non. Lui, il préférait être seul la plupart du temps et qu’on lui foute la paix.

Une fois de plus il avait donc réussi à obtenir ce qu’il désirait après avoir quitté le camp pour rejoindre le point d’eau. Sans que personne ne soit là pour le déranger, il profitait de l’eau qui s’abattait sur lui pour fermer les yeux et laisser son esprit se disperser ci et là, se souvenant des rêves qu’il avait fait la nuit dernière. Des rêves qui n’en étaient pas…Ou plutôt, qu’il avait bel et bien vécu. Incapable de se rendre compte de ce qu’il faisait lorsqu’il changeait de personnalité, il s’imaginait presque naïvement être un garçon pur et innocent. La réalité était pourtant bien différente et seuls quelques blocards étaient au courant de ses comportements étranges. Heureusement pour lui, ils n’en parlaient à personne pour des raisons qui étaient évidentes. Les nombreux souvenirs qui lui revenaient tête passaient bien souvent inaperçus aux yeux de Soren qui ne les prenait pas au sérieux, persuadé qu’il s’agissait de rêves et une fois de plus, il décidait de ne pas s’en soucier. Comment aurait-il pu dans la mesure où il venait d’entendre la voix d’une femme dans son dos ? Surpris, il se retourna par réflexe pour voir qui lui avait parlé avant de sentir ses joues prendre des couleurs. Que faisait-elle là ? Pourquoi l’observait-elle dans son plus simple appareil ? Gêné, le blocard finissait par poser ses mains sur ses attributs masculins avant de s’avancer dans l’eau pour s’y cacher du mieux qu’il pouvait. Etre totalement nu sous le regard d’Eden le mettait particulièrement mal à l’aise…Allez savoir pourquoi. « Eden…? Qu’est-ce que tu…enfin… » Il était incapable de lui dire quoi que ce soit, bien trop honteux pour réussir à aligner deux mots les uns à les suite des autres. « Je…Je suis touché par ta proposition mais vraiment, je… » Il s’enfonçait, peinant à finir sa phrase sans bégayer. « hm…Excuse moi, j’ai pas l’habitude d’être nu en face d’une fille… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jung Yun

155


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Dim 6 Déc - 23:59


Stop looking at me !

Je me délectais de la vue que Soren m’offrait inconsciemment. C’est drôle, de le regarder comme ça, comme si c’était interdit, ça m’excitait. D’ici, je pouvais tout voir de lui. Il était sacrément bien foutu et je ne regrettais pas une seule seconde que nos chemins se soient croisés. Mis à part ce léger incident que je lui excusais déjà, tout était tellement parfait. Tout comme son corps. Mes yeux le scrutaient avec avidité et gourmandise, surtout lorsqu’il se retourna pour savoir qui lui parlait. Je le vis gêné, tentant de se cacher. Mais la transparence de l’eau ne lui offrait aucun échappatoire et encore moins une cachette sûre. Le voir se couvrir me fit doucement rire. Mais je n’osais pas trop éclater de rire, de peur de l’offenser et qu’il s’enfuit. Par moment, il a l’air si innocent que c’est à la fois touchant et attirant. Rien à voir avec Alek. D’ailleurs, je me demande comment ces deux-là ont pu être amis. Avec mon pied, je lui envoyais un peu d’eau tandis qu’il essayait de reprendre un peu de contenance. Soren bégaye et je le trouve de plus en plus attirant. Sa façon de se cacher, de me répondre, de ne pas me rembarrer. Tout est adorablement sexy chez lui. Je m’amuse de sa gêne et décide de le provoquer un peu, par jeu. « Tu n’es pas content de me voir ? » Je lui adresse une moue un peu triste, déçue qu’il n’exprime pas de la joie lié au fait que je sois là, avec lui. D’autant plus que nous sommes tous les deux seuls. Alek n’ai pas là pour nous interrompre ou m’accaparer. Il n’y a aucun autre blocard, non plus, qui pourrait s’immiscer entre nous. Il n’y a qu’Eden et Soren et de me retrouver toute seule avec lui me rend toute chose.

Soren s’excuse, parce qu’il n’a pas l’habitude d’être nu devant une fille. Ce qui me rassure. J’éprouve un soudain élan de possessivité avec lui. Je n’ai pas envie qu’une autre fille voit mon gentil Soren et ai envie de se l’approprier. De toute manière, je ne laisserais jamais ça arriver. Je ne sais pas d’où ça me vient, soudainement. Mais je n’ai pas envie de le partager. J’ai envie de le garder pour moi seul et de me dire que je suis la première à le voir comme ça me comble. « J’espère bien. Je n’ai pas envie que d’autres se rendent compte à quel point tu es beau. » Je lui adresse un clin d’œil avant de me pencher un peu plus en avant. L’eau est à bonne température et le soleil est assez haut dans le ciel pour réchauffer cette eau. Je lève les yeux au ciel et sans trop y réfléchir, je retire mon T-shirt et mon short avant de me glisser dans l’eau en sous-vêtements. Je m’approche de Soren et tend mon bras pour poser ma main sur son torse chaud. Ma main remonte et caresse son visage. « Tu es content de ma proposition mais quoi ? … » Je me glisse derrière lui, après avoir saisi le savon. Sans le lui demander, je le passe sur son dos, profitant de la vue. Ma main caresse son dos et n’y tenant plus, je me hisse sur la pointe des pieds pour embrasser sa nuque, zone qui n’est pas encore savonnée. Sa peau est douce et je ferme les yeux, savourant ce contact.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo In Guk

129


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Lun 7 Déc - 12:10


Stop looking at me !

Qui aurait cru que sa douche en solitaire allait prendre une telle tournure ? Certainement pas Soren qui s’était attendu à tout sauf à recevoir la visite surprise d’une fille dans un tel endroit. Et pas n’importe laquelle…Oh non, à l’instant où ses yeux s’étaient déposés sur Eden, son coeur avait manqué quelques battements sans qu’il ne soit en mesure d’en comprendre les raisons. Cette fille lui faisait un effet qu’aucune autre n’arrivait réussi à obtenir jusque là; tout chez elle le poussait à croire qu’elle avait été façonnée par les dieux, que sa présence dans le labyrinthe n’était pas anodine et que beaucoup des blocards finiraient par céder à la demoiselle. Etait-elle si innocente qu’elle ne le laissait paraître ? Soren en doutait de plus en plus, s’imaginant parfois qu’elle n’était là que pour les manipuler et obtenir d’eux ce qu’elle ne parvenait pas à acquérir seule. Comment une femme aussi belle pouvait-elle s’intéresser à lui ? « Elle va t’avoir Soren…Elle te manipule » Il fermait les yeux quelques secondes pour secouer la tête. Il n’y croyait pas…Ou plutôt, il n’arrivait pas à comprendre comment elle pouvait être la personne vile et méchante que les voix dans sa tête lui décrivaient.

« Tu n’es pas content de me voir ? » Il relevait les yeux pour les poser sur elle, presque gêné de l’avoir laissé croire qu’il n’était pas content de la voir. Pourquoi pensait-elle une telle chose ? Lui avait-il donné cette impression ? De plus en plus mal à l’aise, il secouait la tête sans la quitter du regard tout en reculant légèrement lorsqu’elle le giclait avec de l’eau. « Mais je…Bien sûr que oui ! C’est juste que… » Soren n’y arrivait, c’était plus fort que lui. Comment devait-il réagir dans une telle situation ? Il n’avait jamais vécu cela avant elle et était incapable d’adopter le bon comportement. D’autant plus lorsqu’elle lui lança un clin d’oeil à la suite d’un compliment qui le fit rougir une fois de plus. Savoir qu’elle le trouvait beau était particulièrement agréable et lui permettait de se sentir important à ses yeux. Eden lui plaisait terriblement et elle le savait puisqu’il le lui avait dit quelques jours plus tôt, mais il ne s’était pas imaginé qu’elle pensait véritablement ses mots lorsqu’elle lui avait renvoyé la remarque dans le labyrinthe.

A la fois heureux et frustré d’être dans une telle situation, il manquait soudainement de faire un malaise en la voyant retirer ses vêtements pour entrer dans l’eau à son tour. Soren s’était attendu à tout sauf à ce qu’elle ne le rejoigne dans une tenue pareille et malgré tout ses efforts pour fixer son regard dans celui de la demoiselle, il avait de la peine à ne pas baisser les yeux. Elle était parfaite en tout point et il lui était tout bonnement impossible de ne pas réagir à la vue de ce corps aux courbes délicieuses. « Tu es content de ma proposition mais quoi ? … La main qui venait de se poser sur son torse puis sur son visage lui arrachait des frissons. Le pauvre garçon était prisonnier dans cette eau, complètement nu en face d’une demoiselle particulièrement jolie et cela le bloquait totalement. Eden passait ensuite dans son dos sans lui laisser le temps de réagir avant de se mettre à frotter son dos. Cette situation était vraiment angoissante pour Soren qui restait figé à se poser des milliers de questions. De son plein gré, il finit alors par se retourner tout en gardant les mains bien posées sur son sexe qui semblait s’être réveillé depuis qu’elle était glissée dans l’eau. « Mais…Je sais pas. Tu veux pas qu’on sorte de l’eau…? » Il la suppliait presque du regard, évitant comme il le pouvait de baisser les yeux une fois de plus. Gêné, il ne cessait pas de martyriser sa pauvre lèvre inférieure avant de souffler une nouvelle fois. « Tu es très jolie, ça me met mal à l’aise… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jung Yun

155


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Lun 7 Déc - 16:42


Stop looking at me !

Comment un homme avec un corps comme le sien pouvait être aussi réservé et pudique ? Au contraire de lui, Alek passait son temps dans le bloc des filles, à draguer et coucher à tout va. Pourtant, Soren n’avait rien à lui envier, loin de là. Ils étaient aussi bien foutus l’un que l’autre. Mais il restait plus sage, pour mon plus grand plaisir. Parce que j’avais le bonheur d’être la seule à l’approcher de cette façon. Je l’espérais aussi, la seule qu’il laisserait l’approcher comme ça. Le contact de mes lèvres sur sa peau n’arrangeait rien. J’avais de plus en plus envie de profiter de lui. De le voir me résister comme ça augmentait également mon désir. Puis, je dus me détacher rapidement car il se retourna vers moi. Je n’écoutais qu’à moitié ce qu’il disait. Quelque chose comme sortir de l’eau. Mais j’aimais que nos corps soient mouillés comme ça. Surtout le sien. Mes yeux détaillèrent le reste de son corps, maintenant que je le voyais de face. Il avait toujours ses mains qui cachaient sa virilité et ça me faisait bien rire. Même si j’avais moins de force physique que lui, ça restait relativement facile que de dégager ses mains de là. Comme il restait silencieux, je relevais avec regret les yeux vers son visage. Sa supplication ne changerait rien. Je n’étais pas prête de le laisser tranquille. Surtout que j’étais venue dans le bloc des garçons, précisément pour m’amuser un peu. Au final, pourquoi chercher d’autres garçons, quand j’avais déjà le plus séduisant juste à ma disposition ? Attirée par son corps, je m’avance un peu plus vers lui, discrètement, comme si de rien était. Son compliment me fait plaisir. Soren avait l’art et la manière de me complimenter. Simplement, mais efficacement. J’en aurais presque le feu aux joues. Je lançais le savon sur le rivage et posa mes deux mains sur son torse. « Je me suis faite jolie pour toi. », dis-je en plongeant mon regard dans le sien. Je lui adresse un sourire avant de descendre mon regard sur son torse. C’est à ce moment que je remarque cet anneau, accroché à son téton. Mon doigt vint jouer avec et je trouve cet objet intriguant. Peut-être s’est-il fait ça avant son arrivée au Labyrinthe. Peut-être n’est-il pas si doux et innocent qu’il le prétend. Certaines filles ont eu, depuis la rencontre avec les garçons, comme des flashs de souvenirs. Pour ma part, je n’en avais eu aucun. Aucune importance d’ailleurs. Ses souvenirs n’avaient aucune espèce d’utilité pour moi et ma survie.

M’approchant encore un peu, nos corps se collèrent. Ses mains toujours sur son sexe, mais ça ne me dérangeait pas plus que ça. J’étais concentrée ailleurs. Mes lèvres sur ses pectoraux, je remontais doucement, venant mordiller son épaule, caresser le creux de son épaule et souffler sur son oreille. Le penchant légèrement en avant, je finis par ses lèvres qui me tentaient depuis tout à l’heure. « Il n’y a personne Soren, tu n’as pas envie d’en profiter un peu ? », soufflais-je avant d’embrasser à nouveau ses lèvres. Je me montrais d’abord tendre pour le rassurer. Mais mon envie me rattrapait. J’intensifiais notre échange en mordillant sa lèvre, avant de finir par m’écarter. J’inclinais la tête sur le côté pour lui faire voir ma nuque. « J’ai encore un peu mal, là. » En fait, je ne sentais plus rien. Mais c’était pour le faire culpabiliser. Un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo In Guk

129


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Lun 7 Déc - 19:07


Stop looking at me !

« Je me suis faite jolie pour toi. » Comment pouvait-elle lui dire cela sur un ton aussi détaché ? Soren la prenait au mot près, persuadé qu’elle s’était vraiment faite belle pour lui alors que rien de tout ce qu’elle ne disait était vrai. Il lui arrivait d’être naïf, parfois même trop et aujourd’hui encore il ne semblait pas comprendre à quel point il était stupide. Son regard dériva soudainement sur la main de la demoiselle qui s’amusait avec ce piercing dont il ne connaissait pas l’histoire. Quand se l’était-il fait et surtout pourquoi ? Il n’en avait strictement aucune idée et il lui arrivait fréquemment de penser qu’il valait mieux rester dans le flou.

Petit à petit, elle se rapprochait du plus âgé sans qu’il ne puisse y faire quelque chose et se collait à lui, provoquant une multitude de sensations bien trop agréables à Soren qui peinait de plus en plus à cacher ses ardeurs. Les mains bien appuyées là où il fallait, il frémissait au contact de ses lèvres sur sa peau, mordillant sa lèvre inférieure pour masquer un soupir d’aise et de frustration qui s’échappait soudainement. Son corps n’avait pas l’habitude de recevoir de telles intentions, il semblait avoir été clair à ce sujet et pourtant, cela n’arrêtait pas Eden qui finit par l’attirer à son niveau pour pouvoir l’embrasser. Bien trop surpris pour réagir, il gardait les yeux écarquillés lorsqu’elle reculait pour lui demander s’il voulait profiter du fait qu’ils soient seuls. Profiter de quoi ? De la situation ? Entendait-elle par là qu’il avait le droit de la toucher ? De l’embrasser ? Les sens en alerte, il finissait par fermer les yeux au contact de sa bouche contre la sienne, comme guidé par un instinct bien enfoui avant qu’elle n’y mette une nouvelle fois un terme pour lui montrer sa nuque, à l’endroit où il l’avait mordue quelques jours plus tôt. Devoir se rappeler de ce qu’il avait fait à ce moment le mettait encore plus mal à l’aise, d’autant plus qu’il ne savait pas pourquoi il avait agit de la sorte. Presque naturellement il se rapprochait d’elle en soulevant une de ses mains pour écarter les cheveux qui retombaient sur sa nuque. Puis il se mordillait la lèvre avant de se pencher pour déposer un léger baiser à l’endroit où il lui avait fait mal, sans oublier qu’il était nu et que sa seule et unique main ne cachait pas entièrement son entrejambe. « Je suis désolé Eden…Vraiment je sais pas pourquoi j’ai fait ça la dernière fois » Il était si sincère, si désolé de lui avoir fait mal qu’il ne remarquait même pas à quel point elle profitait de la situation en jouant avec sa naïveté. Doucement, il déposait un nouveau baiser et remontait la tête pour la regarder silencieusement pendant quelques secondes. « Qu'est-ce que je peux faire pour que tu me pardonnes ? »


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jung Yun

155


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Mar 8 Déc - 0:24


Stop looking at me !

Avec surprise, je vois Soren faire un pas vers moi. Encore plus surprise, il se penche et m’embrasse la nuque. Son contact est doux, presque hésitant. Il m’arrache un sourire. J’aime le voir aussi hésitant, peu sûr de lui. Pour moi, ça ne retire rien à son charme, ça l’embellit. Il me semble tellement différent des autres, dans le bon sens du terme. Je me sens chanceuse d’avoir croisé sa route. Lorsqu’il me quitte, il parait soucieux. Je regrette de l’avoir inquiété comme ça et ravalerais presque mes paroles. S’il ne savait pas ce qui l’avait pris, je n’en savais pas plus que lui. Si je m’étais un peu attendue à celle d’Alek, je ne m’étais clairement pas attendue à ce que Soren en devienne agressif … jusqu’à ce qu’il me mordre. Ça m’avait un peu secouée. En sortant du Labyrinthe, j’avais même eu des doutes. S’était-il vraiment passé tout ça ? Mais la légère douleur dans le creux de ma nuque m’avait confirmé les faits. Et à le voir si innocent devant moi, je me demandais vraiment ce qui avait bien pu lui passer par la tête pour que je l’énerve à ce point ? Etait-ce l’influence d’Alek qui le rendait agressif ? Ou alors les années accumulées dans le Labyrinthe avaient eu raison de lui ? Soren jouait de ma persévérance et je m’apprêtais à rendre les armes lorsqu’il embrassa ma peau pour la seconde fois. Je cédais et j’avais l’impression qu’il pouvait faire n’importe quoi de moi. Si seulement c’était vrai. Je pose la main sur son torse, prête à lui avouer qu’il était tout pardonné depuis longtemps. Mais voilà qu’il me proposait quelque chose que je ne pouvais pas refuser. Avais-je vraiment le droit de lui demander tout ce dont j’avais envie ? Des tonnes d’idées me passait par la tête, toutes plus alléchantes les unes que les autres, chacune plus osées que la précédente. Je plonge mon regard dans le sien, pour être sûre qu’il n’est pas en train de se payer ma tête. Mais Soren semble être le plus sérieux du monde. Sa mine triste et désolée m’adoucit … pendant quelques secondes. Mais mon côté joueuse reprend très vite le dessus. Je ne peux pas passer à côté d’une si belle occasion. Soren m’offre l’opportunité de profiter de lui comme je l’entends. Je me mords l’intérieur de la joue pour ne pas sourire à sa proposition. Je tente d’afficher une mine aussi innocente que la sienne. Mais la tâche est ardue. Je n’ai pas vraiment l’habitude de porter un masque, surtout pas comme celui-ci. Mais je fais ce que je peux. J’adoucis mon regard et le questionne silencieusement. « Et bien … ». J’hésite. Je ne sais soudain pas quoi lui demander. Il y a tellement de possibilités et qu’une seule occasion. Je me colle à lui et l’enlace. Je pose ma tête contre son torse et écoute sa respiration saccadée. « Pour le moment, je veux que tu acceptes de passer une nuit avec moi. On verra après … » Même si sa main cache maladroitement son sexe, je peux sentir son excitation, lorsque je suis collée à lui de cette façon. J’embrasse doucement son torse, cachant mon sourire de satisfaction. Soren est si facilement émotionnable. « Et tu sais … tu as beau le cacher … je l’ai tout de même vu. » Je lui adresse un sourire taquin avant de prendre la main qu’il a libéré. Lentement, je la pose sur mes hanches, l’invitant à me toucher. Je me hisse pour venir l’embrasser alors que je dégrafe mon soutien-gorge que je finis par faire glisser et envoyer sur le rivage. Mes lèvres taquinent toujours les siennes pendant que je dirige sa main vers mes seins. Je lui avais proposé d’en profiter plus tôt et s’il ne prenait pas l’initiative, je le ferais pour lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo In Guk

129


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Mar 8 Déc - 14:27


Stop looking at me !

Soren était le puceau du bloc b, le type que personne n’imaginait capable de toucher une fille alors que ses nuits étaient bien plus mouvementées qu’ils ne le pensaient. Vierge, il ne l’était pas. S’il avait déjà couché avec une femme ? Personne ne pouvait l’affirmer et encore moins le concerné qui continuait à s’imaginer qu’il était aussi pur et innocent qu’un enfant. Au vu des nombreuses marques de piqûres qui recouvraient ses bras et de ce piercing, il lui arrivait pourtant d’en douter mais il ne voulait pas trop se pencher sur son passé, par peur de découvrir des choses qu’il finirait par regretter.

Se retrouver dans une telle situation était une première pour le blocard qui peinait à prendre des initiatives et à agir comme un homme de son âge. Bouffé par sa timidité, il essayait tant bien que mal de ne pas rougir à chaque fois qu’elle le complimentait ou qu’elle se rapprochait de lui…Mais il en était incapable. Eden était bien trop belle pour qu’il reste de marbre et il était trop inexpérimenté pour lui sauter dessus comme l’aurait fait Alek à sa place. Pour ne pas l’offenser, il prenait son courage à deux pour embrasser sa nuque à l’endroit où il l’avait mordue, espérant naïvement que cela suffirait à se faire pardonner. Soren ne savait pas pourquoi il lui avait fait une telle proposition tout en sachant pertinemment les risques qu’il prenait à se montrer aussi vulnérable. Surtout en face de cette femme dont il ne connaissait. « Et bien … » Elle hésitait. Il ne pouvait s’empêcher de se demander à quoi elle pouvait bien penser, curieux de savoir ce qu’elle allait lui dire. Et si sa requête était impossible à réaliser ? Et s’il n’était pas à la hauteur ? Une nouvelle fois, il angoissait à l’idée de connaître sa réponse mais oubliait bien vite ce sentiment à la seconde où elle se collait à lui pour l’enlacer. Toutes ces sensations étaient nouvelles pour Soren…Nouvelles et agréables à la fois. Chacune de ses caresses ou de ses baisers lui arrachaient des frissons. Son coeur battait à la chamade dans sa poitrine, lui donnant cette impression de manquer de souffle alors qu’il n’avait fait aucun effort physique depuis qu’il était entré dans l’eau. Que lui arrivait-il ? Etait-elle la cause de tous ces symptômes ? « Pour le moment, je veux que tu acceptes de passer une nuit avec moi. On verra après … » Son coeur manquait. Avait-il bien entendu ? Venait-elle vraiment de lui proposer de passer la nuit avec elle ? Soren n’y croyait pas. Quelle fille saine d’esprit proposait à un inconnu de coucher avec elle dans une telle situation ? Cela n’avait aucun sens ! « Baise la Soren, allez vas-y ! » Assailli par de nouvelles voix qui essayaient de le convaincre de profiter de la situation, il se battait intérieurement pour les faire disparaitre sans faire attention à ses lèvres qui se posaient sur sa peau, jusqu’à ce qu’elle ne l’embrasse une nouvelle fois. Ce baiser était aussi agréable que le précédent et sans qu’il ne comprenne pourquoi, il réussissait à faire taire les voix qui s’étaient intensifiées dans sa tête. Petit à petit, il se laissait faire sans broncher, glissant ses doigts tremblants sur la peau humide d’Eden qui l’invitait silencieusement à découvrir ses courbes. Les yeux clos, il s’accrochait à ses lèvres pour se rassurer, cherchant à tout prix à se focaliser sur une autre chose que sa main posée sur son sein. Soren était encore plus mal à l’aise que tout à l’heure. Une part de lui voulait fuir tandis que l’autre essayait de le convaincre de rester. Que faire ? Hésitant, il finissait par prendre son courage à deux mains en découvrant son sexe. A force de l’embrasser, elle ne regardait pas en bas et il avait cette envie de bien faire qui le poussait à prendre une première initiative. Doucement, il glissait ses deux mains sous les cuisses de la jeune femme pour la soulever et la maintenir tout contre lui, quittant ses lèvres quelques secondes pour la regarder dans les yeux.  « Eden…Tu veux bien…me montrer comment faire ? » Son ton était à la fois doux et gêné alors qu’il lui avouait n’avoir aucune expérience. Il voulait bien faire, ne surtout pas tenter quelque chose qui allait lui déplaire. Les mains agrippées à ses cuisses, il baissait ses yeux pour la regarder, ayant ma fois bien du mal à contenir un très léger sourire. Il y avait une femme à moitié nue dans ses bras. Et cette femme lui plaisait beaucoup. Que pouvait-il espérer de plus ? Malgré le fait qu’il soit très maladroit, il se penchait pour déposer ses lèvres à la base de son cou, puis sur son décolleté sans oser se montrer trop entreprenant. L’envie y était…Il n’allait pas le nier mais il préférait remonter sa bouche jusqu'à son oreille qu'il mordillait. « J'ai envie de toi... » Il rougissait à nouveau mais cette fois-ci, il restait caché dans son cou pour ne pas le lui montrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jung Yun

155


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Ven 11 Déc - 23:50


Stop looking at me !

Je le sens hésiter. Sa main tremble légèrement et je ne peux m’empêcher de le trouver mignon. Je trouve sa timidité adorable. Lorsqu’il n’ose pas et qu’il me laisse le contrôle de la situation, cela me fait tout drôle. J’aime la confiance qu’il place en moi, qu’il se laisse doucement faire, me laissant peu à peu plus de terrain. Je presse un peu la main de Soren sur ma main et me laisse un peu plus aller contre lui. Ses lèvres sont douces et j’apprécie le contact. Les minutes passant, je me retrouve de moins en moins habillée. Me voilà les seins nus, vêtue uniquement d’une simple culotte. Mon désir et mon envie de lui grandissent au fur et à mesure que mes vêtements tombent. Je me fais un peu plus pressante et suis ravie de constater qu’il prend un peu plus les devants. Ses mains glissent sous mes cuisses et j’enroule mes bras autour de ses épaules pour me tenir en équilibre alors qu’il me soulève. Mes lèvres s’étirent en un sourire, satisfaite de le sentir plus pressant. Avec mes doigts, je dessine des traits sur la peau de son dos. Mais je m’arrête à ses mots. Un instant, je reste interloquée. Ais-je bien compris ? Il veut … Même s’il a hésité, il y avait une certaine assurance dans son regard, qui m’a déstabilisée. J’étais de plus en plus sûre que le gentil Soren était une façade. Qui était-il réellement ? Je me mords la lèvre, touchée par ce qu’il venait de me dire. Je ne lui réponds pas, car la réponse est évidente. Je ne suis pas arrivée jusque-là pour repartir aussi sec. J’ai envie d’en connaitre plus sur lui. J’ai envie de découvrir un peu plus son corps, d’y laisser ma marque. Soren est à moi et j’ai de plus en plus cette pulsion folle de possessivité envers lui. Je ne ressens pas ce sentiment avec les autres. Seulement en sa présence. Je mords un peu plus ma lèvre, enfonçant mes doigts dans sa peau, quand les siennes descendent un peu plus, de mon cou jusqu’à la naissance de mes seins. Je frissonne de le voir un peu plus entreprenant et sa voix résonne dans ma tête quand il me dit qu’il a envie de moi. Mon cœur s’accélère. Moi aussi, j’ai envie de lui. De plus en plus. Je suis heureuse qu’il partage cette même envie.

Sa tête est enfouie dans le creux de mon épaule et je me penche pour l’embrasser derrière l’oreille. Je me redresse et laisse mes jambes retomber, pour que mes pieds touchent le sol. Nos regards se croisent quelques secondes et j’ai envie de reprendre notre jeu. Je pose ses deux mains sur mes hanches et l’invitent à remonter doucement vers ma poitrine. Quand je constate qu’il a compris ce que je voulais, je me mets à pianoter son torse d’une main. Mes doigts dessinent la forme de ses muscles tout en prenant lentement et sûrement le chemin de son bas ventre. Je le regarde droit dans les yeux, le sourire aux lèvres. Mes doigts passent sur son membre, guettant la moindre de ses réactions. Je me penche pour venir embrasser son cou ; mes doigts entourent sa virilité et l’entement, d’abord, j’entreprends des mouvements de va-et-vient. Par moment, je cherche à lui faire plaisir, à d’autres à lui frustrer, ce qui m’amuse. J’ai envie qu’il craque. « Je veux bien t’apprendre … A condition que je sois la seule. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo In Guk

129


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Dim 20 Déc - 21:56


Stop looking at me !

Soren ne s’était pas douté qu’en venant prendre une simple douche, il finirait dans une telle situation et pourtant, la demoiselle qui se trouvait dans ses bras était bel et bien en train de lui demander de passer la nuit avec lui. Le blocard ne la connaissait presque pas mais une chose était sûre ; Eden lui plaisait beaucoup et lui donnait des envies qu’il n’avait jamais ressenties jusqu’à présent. S’il n’avait pas été aussi gêné par sa présence et que son manque d’expérience n’avait pas été un tel frein, il se serait sans doute jeté sur elle pour dévorer ses lèvres et goûter à ce corps exquis qui s’offrait à lui sur un plateau d’argent. Mais Soren n’était pas ce genre d’homme…Pas depuis qu’il était arrivé dans le labyrinthe et que ses souvenirs lui avaient été enlevé.

Lorsqu’elle descendit de ses bras pour retrouver le sol, Soren ne manquait pas une miette du spectacle que son corps à moitié nu lui offrait. Ses courbes étaient bien plus plaisantes que les femmes qu’il avait croisées sur le camp avant elle, ces femmes à qu’il n’avait d’ailleurs jamais porté d’attention jusqu’à ce que sa route croise celle d’Eden. Etrangement, sentir ses propres mains sur le corps de la demoiselle lui donnait l’impression d’avoir déjà vécu ce genre de sensations mais il ne s’en préoccupait pas, préférant se concentrer sur ses doigts qui remontaient sur sa peau à la fois humide et incroyablement douce. Soren se sentait bien plus à l’aise que les minutes qui avaient précédés même s’il n’en comprenait pas les raisons; petit à petit il laissait courir ses mains sur son ventre puis sur sa poitrine qu’il découvrait avec une légère appréhension qui ne l’empêchait pas de profiter de la situation. Les yeux rivés sur ce qu’il faisait, il fut contraint de plonger son regard dans celui de la demoiselle qui le faisait face et qui prit soudainement une initiative qui lui arrachait un soupir. Ses traits s’étaient crispés sous la surprise et pourtant, il ne rougissait pas, bien au contraire; son regard restait planté dans le sien, ne le fuyait pas jusqu’à ce qu’elle vienne poser ses lèvres sur son cou, lui arrachant une multitude de frissons tous plus agréables les uns que les autres alors que sa main s’activait gentiment sur sa virilité. « je…hm…te le promets… » Sa voix s’éteignait sous le plaisir qu’elle lui offrait alors que ses doigts s’attardaient à caresser ses seins, jouant presque naturellement avec ses billes de chair. Les minutes passaient alors et malgré les efforts d’Eden, il tenait la cadence sans pour autant maintenir quelques soupirs de bien être lorsque ses lèvres rejoignaient son cou pour le couvrir de baisers plus ou moins marqués. Non il n’était pas spécialement gêné et ne pensait pas non plus à mal en ne réagissant pas comme le puceau qu’il était censé être, persuadé qu’il était tout à fait normal de supporter qu’une femme le touche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jung Yun

155


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Lun 21 Déc - 0:32


Stop looking at me !

Je te le promets. Cette promesse, j’espérais vraiment qu’il la tienne. Malgré toute la méfiance que je ressentais pour les autres, j’avais le sentiment que je pouvais lui faire confiance. Etait-ce parce qu’il semblait incroyablement innocent ? Je ne saurais dire. J’étais peut-être folle de le croire si facilement, ou peut-être trouvais-je tout ça bien pratique. Je pousse un soupir d’aise quand ses lèvres atteignent ma nuque. Il me semble prendre plus d’assurance dans ses mouvements. Je le sens à la façon qu’il a de m’embrasser et de toucher mes seins. Ses mains ne tremblent plus, il parait moins hésitant. Malgré moi, je ne peux m’empêcher de trouver tout cela bien étrange. La seconde d’avant, Soren osait à peine m’approcher, me toucher de cette façon. Et maintenant … Ma main quitte son membre et ça aussi, je trouve étrange. Un instant, j’hésite. Taraudée par toutes ces questions, mes mains hésitent également. Je ne m’éloigne pas de lui, mais j’ai ce léger mouvement de recul qui me fait l’observer un peu plus attentivement. Est-il en train de me mentir, de jouer la comédie ? Je me trouve stupide de douter de lui comme ça. Après tout, il s’agit de Soren. Je me souviens de notre première rencontre, de ses pudeurs. Quand il m’a vu ici, il a cherché à se cacher, à m’éloigner, parce qu’il ne supportait pas que je le vois nu. Mes mains remontent son torse, s’attardant en caresses, jusqu’à ce que mes doigts frôlent l’anneau à son téton. Pendant quelques secondes, je joue avec, tirant doucement dessus par moment. Mes lèvres embrassent son épaule, je me refuse à monter plus haut et embrasser ses lèvres. Je me laisse enivrer encore un peu par l’odeur de sa peau, la douceur de ses gestes. A l’aide d’une de mes mains, je descends une des siennes pour qu’il agrippe ma fesse.

Je dois me faire des idées. Mais elles ne quittent pas mon esprit, peu importe la force que j’y mets pour les faire taire. N’y tenant plus, je finis par m’écarter franchement et l’interroger du regard. Je n’y trouve rien, parce qu’il ne sait pas ce que je cherche. Alors je l’étudie un peu plus, détaillant son corps. Ce n’est pas possible que foutu comme il est, personne n’ai voulu y goûter. « Je suis vraiment … Soren, tu n’oserais pas me mentir, hein ? » Un instant, je suis imprégnée de doute. Mais la seconde d’après, je décide de ne rien faire paraitre. Je ne veux pas lui laisser l’avantage. J’avais appuyé mes mots en pianotant sur son torse, descendant sur son bras. Mes doigts joignirent les siens et je lève sa main pour suçoter un de ses doigts. Il ne pouvait pas me mentir. Je ne l’accepterais pas et j’accepterais encore moins de ne pas être la privilégiée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo In Guk

129


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Mer 23 Déc - 12:48


Stop looking at me !

Si Eden était au courant de son passé et de ses habitudes à rejoindre le lit de certains hommes la nuit, elle ne serait sans doute pas aussi emballée par ses promesses qui n’étaient pas honnêtes. Mais pouvait-on réellement le blâmer pour ça ? Soren ne se rappelait pas de la personne qu’il était, ne savait pas non plus qu’il passait ses nuits à batifoler au lieu de se reposer. Non, Soren était un garçon innocent, il en était persuadé même si la réalité était tout autre. Il était donc difficile de lui mettre la faute sur le dos en sachant à quel point son propre cerveau le manipulait.

Pour l’instant, Soren ne semblait pas dérangé à l’idée de chasser ces pensées de son esprit pour se concentrer sur cette délicieuse poitrine qui s’offrait à lui de la sorte et avec laquelle il jouait avec bien moins de timidité qu’avant. Pour une raison qui lui était totalement inconnue, il ne se sentait plus aussi mal à l’aise maintenant qu’ils étaient passés à la « pratique ». Ses mains, tout comme son corps réagissaient presque naturellement. Sans s’en rendre compte, il faisait preuve de bien plus d’expérience qu’il pensait avoir et peu à peu, la jeune femme qui se trouvait entre ses bras semblait montrer quelques signes de doutes. Occupé par ses caresses, le blocard étouffait un léger soupir en sentant ses doigts jouer avec l’anneau qui traversait sa peau à cet endroit si sensible, se surprenant à apprécier cette sensation plus qu’il ne l’aurait imaginé. Puis il glissait l’une de ses mains sur sa fesse après qu’elle l’ait redirigé vers cette partie de son corps, la griffant très légèrement alors qu’il s’impatientait peu à peu. Soudainement, Eden s’écartait pour l’interroger du regard sans qu’il ne comprenne où avait été sa faute. Avait-il mal agi ? Si oui, en quoi ? Inquiet à la vue de son regard interrogateur, il essayait de comprendre ce qui l’avait poussée à s’arrêter avant de l’entendre lui demander s’il lui mentait. Surpris par cette question qui sortait de nul part, il fronçait légèrement les sourcils pour afficher son désarroi avant d’être surpris par son geste qui allait à l’encontre de ses mots. Elle ne semblait pas le croire et pourtant, l’allumait en suçant l’un de ses doigts…Soren était perdu dans ses pensées, incapable de savoir si oui ou non il devait réagir à sa question. Presque gêné, il repassait l’une de ses mains dans ses cheveux pour les ébouriffer légèrement avant d’esquisser un sourire timide. « Pourquoi je te mentirais…? » Il ne comprenait pas ses doutes, ni pourquoi elle semblait si hésitante. Avait-il commis une erreur ? Doucement, il retirait son doigt de sa bouche pour caresser ses lèvres avec douceur. Puis il l’attirait contre lui pour poser sa bouche contre la sienne, lui offrant un baiser qu’il voulait doux. « Tu doutes de moi…? » Il relevait le regard pour le noyer dans le sien, cherchant à comprendre ce qu’il avait fait pour la pousser à se poser de telles questions à son sujet.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Sam 26 Déc - 1:49


Soren


des écouteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Stop looking at me ! Dim 27 Déc - 20:22


Eden


photo de vous et d'une femme portant une blouse du Wicked, dans les bras l'une de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Stop looking at me !

Revenir en haut Aller en bas

Stop looking at me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 05_ i just can't stop loving you
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» ♍ I Can't Stop - Flux Pavilion ♪
» ❝ Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath ❞ Azure & Conrad.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: Le point d'eau-