Partagez|

You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin]


avatar

44 ❄

Park Jinyoung (JR - GOT7)

63


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Mar 15 Déc - 3:03


One, two, three




"Ha Myeong n'est pas rentré...?" Je me pris la nouvelle en pleine face. Écarquillant les yeux, je regardai celui qui venait de me l'annoncer, sans vraiment le voir. Visiblement, j'étais l'un des derniers mis au courant. C'était tellement soudain que je ne savais pas comment réagir. Puis un visage apparut dans mon esprit, et je saisis brusquement mon interlocuteur par les épaules, le faisant sursauter. "Est-ce que tu as vu Jaemin ?!" Lorsqu'il secoua la tête de gauche à droite, je le relâchai et sans plus attendre partis à la recherche du medjack.

Je passai en premier lieu à son havre de paix, à savoir l'infirmerie où il passait la plupart de son temps, mais il n'y était pas. Ni là, ni aux dortoirs. Il était introuvable, et je sentais l'inquiétude monter en moi à une vitesse déconcertante. Je ne pensais pas qu'il aurait fait un acte stupide, non, mais ignorer où il se trouvait ne me rassurait en rien.
La nuit tombée, les portes du Labyrinthe s'étaient refermées, mais Ha Myeong n'était pas revenu. Et même sans le dire tout haut, nous savions tous ce que cela signifiait. Jaemin m'avait avoué que l'autre était en réalité son frère, et je ne pouvais qu'imaginer ce qu'on pouvait réellement ressentir face à la perte d'un membre de sa famille.
Je savais qu'il n'était pas du genre à montrer ses faiblesses devant tout le monde, alors je me dis que, peut-être, il aurait pu vouloir aller dans un endroit plus calme. Il voulait probablement rester seul, mais je ne pouvais pas aller me coucher sans savoir qu'il allait (plus ou moins) bien. Je décidai donc d'aller explorer le reste du bloc, déterminé à le trouver.

Le premier endroit qui me vint à l'esprit fut le cimetière, mais celui-ci était vide. Je frissonnai à l'idée d'être observé par des fantômes, et repartis d'un pas pressé à travers la forêt.
Alors que je désespérais de ne le trouver nulle part, je reconnus au loin une silhouette familière près du point d'eau. "Jaemin !" Je m'élançai dans sa direction, ignorant au passage les fines branches qui me fouettaient le visage et les bras. Arrivé devant lui, je pris quelques secondes pour reprendre mon souffle avant de parler. "Jaemin, je... J'ai appris pour Ha Myeong... Je sais que ça ne fait pas très longtemps que tu sais que vous êtes frères mais..." Mais quoi ? Je ne voulais pas faire de suppositions hâtives qui pourraient s'avérer fausses et rendraient l'atmosphère plus lourde qu'elle ne l'était déjà. "Est-ce que ça va ?" Je me giflai mentalement. Comment pouvait-on aller bien dans une telle situation ? Malheureusement je ne trouvais pas d'autres mots, et je restai là, espérant juste qu'il ne me renverrait pas balader.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t253-yohan-life-is-a-crazy-ri

avatar

60 ❄

Im Jaebum (JB) - GOT7

132


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Mar 15 Déc - 13:32


One, two, three




Le choc. Un coup de massue sur l'arrière de mon crâne, inattendu, violent, déstabilisant. J'ai l'impression de m'être échoué face contre terre, de m'être enfoncé dans les marécages, si profond que je ne vois plus la faible lumière de l'extérieur et tout ça à la fois. Il n'y a pas si longtemps que j'ai retrouvé mes souvenirs, un mois, peut-être deux. J'ai appris ainsi que j'avais un frère, un jumeau qui comptait plus que tout pour la personne que j'étais avant. Un être que j'aurais protégé de ma vie si je l'avais pu et aujourd'hui, il n'est plus là. Ha Myeong a été la première personne en qui j'ai cru dans ce camp, il a été le seul en qui j'avais confiance et j'ai appris ensuite que tout cela n'était sans doute qu'un relent de ma vie passé. Mon petit frère... Ici je ne l'ai jamais considéré comme tel, c'était toujours le frère de Manse, pas le mien. Pourtant aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir perdu une part de moi-même. Plus que de la douleur ou de la peine, je me sens vide, immensément vide. Les voix résonnent, la surprise, la stupeur et je sens quelques regards se tourner vers moi. C'est à croire que plus personne n'ignoraient qu'il était mon frère biologique. Il faut que je m'éloigne, il faut que je m'isole, je vais m'effondrer, je le sens et je n'ai pas besoin que l'on me voit si faible.

Sans même réaliser ce que je suis en train de faire, je me retrouve au bord du point d'eau, essoufflé et les joues recouvertes d'une fine pellicule d'eau salée. Je pleure. Pour la première fois depuis six ans, je pleure. Je me sens désolé de ne jamais avoir été là pour mon frère, de ne pas avoir su le protéger, de n'avoir pu rien faire alors qu'il était sortit. Pourquoi même était-il dans le labyrinthe ? Il n'avait rien à y faire.

Les minutes passent et mes yeux se tarissent, mes muscles fatiguent, c'est pourquoi je m'assoie au bord de l'eau, si près que mes pieds pourraient sans doute s'y tremper si je dépliais les jambes. Je suis vide. Personne n'est près de moi, ils doivent sans doute être tous au camp, apprenant la nouvelle chacun à leurs tours. J'ai envie de hurler mais j'en suis incapable. Je ne saurais plus pleurer non plus. On me prends mes souvenirs à nouveau, on me retire l'infime espoir de retrouver un semblant de ma vie d'avant. Ce labyrinthe me tuera mentalement avant de le faire physiquement.

Je ne saurais dire le temps qui passe, mais après un long moment de solitude, j'entends soudain quelqu'un crier mon prénom près de moi et ma première réaction est de souhaiter que tout ceci n'est qu'un mirage. Pourtant, lorsque je tourne mon visage vers le nouvel arrivant je suis pris d'un immense soulagement, d'une chaleur étrange qui se mêle à la sensation de vide glacée que je ressens depuis l'annonce. « Yohan... » Je murmure d'une voix bien plus faible que je ne l'aurais souhaité. Il dit qu'il a apprit, mon cœur se serre à nouveau et je soupire longuement en fixant mes genoux à nouveau. « Je croyais qu'il n'était qu'un souvenir de ma vie passée... » Il vaut mieux ne pas répondre à sa question, avouer que jamais je ne me suis senti si mal serait avouer une trop grande faiblesse.

J'appuie mes bras derrière moi pour reculer et m'éloigner un peu de l'eau, juste assez pour que je puisse tendre mes jambes avant de me tourner à nouveau vers Yohan et lui tendre les bras, lui intimant de venir me faire un câlin. Je suis le genre d'homme à ne pas aimer les marques d'affection, à éviter les contacts physiques tant qu'ils ne sont pas absolument nécessaires mais c'est différent avec Yohan, j'ai envie de l'avoir contre moi, j'ai envie de sentir sa chaleur contre mon corps et je veux que son odeur m'apaise. « S'il-te-plaît... » Formulais-je d'une voix étranglée. Il n'est sans doute pas naturel de faire un câlin à un autre homme, comme ça, pour le consoler. Je crois du moins que c'est étrange. Pourtant j'en ai terriblement envie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t109-jaemin-master-of-my-fate

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Mer 16 Déc - 0:17


SOUVENIR DE JAEMIN

Il n’y a pas de bruit dans la maison. Tout le monde dort encore. Mais lui est bien réveillé. Il tourne et se retourne encore dans son lit. A l’autre bout de la pièce, il peut voir son frère endormi. Il aimerait le réveiller pour qu’ils aillent jouer tous les deux. Mais ses parents vont le disputer. Il le sait. Alors Manse se retient. Il ferme les yeux pour trouver le sommeil, mais il n’y arrive pas. Alors il décide de sortir du lit. Il s’y prend doucement, comme si, d’un moment à l’autre, quelqu’un pourrait surgir de nulle part et lui intimer l’ordre de se recoucher. Le petit garçon ne met pas ses chaussons, par peur de faire du bruit. Doucement, il se dirige vers la porte et en l’ouvrant, elle grince un peu. Alors Manse ferme fort les yeux, priant pour que personne ne l’entende. Mais personne ne vient. Alors il dévale les marches et fonce dans la cuisine. Il a envie de confiture, mais sa mère lui a interdit d’en manger. La confiture est pour sa tante, lui a-t-on dit. Mais elle a l’air tellement délicieuse qu’il se dit que s’il en goûte, juste un petit peu, ça ne va pas se voir. Manse se hisse sur la table et ouvre le placard au-dessus de sa tête. En envoyant sa main, il sent le pot de confiture qu’il se hâte d’ouvrir pour plonger son doigt dedans. Et puis, il entend un bruit, à quelques mètres de la cuisine et il est trop tard pour se cacher. Le petit Manse retient sa respiration, les doigts crispés autour du pot de confiture. Il respire enfin quand il l’aperçoit. Ce n’est qu’elle. Mais soudain, il se demande … « Tu vas rapporter ? » La petite fille s’empresse de nier de la tête, mais il reste méfiant. Il ne sait pas pourquoi, mais il n’aime pas cette petite fille. Quand elle s’approche, il tient le pot de confiture encore plus fort, comme si c’était son bien le plus précieux. Et puis, il a une idée. « Si tu vas pas rapporter, t’as le droit d’en manger. » Trop heureuse pour se méfier, la petite fille hoche vigoureusement de la tête et à son tour plonge le doigt dans la confiture, les yeux brillants. Manse sait qu’elle n’ira pas rapporté, maintenant qu’elle a mangé de la confiture interdite avec lui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

44 ❄

Park Jinyoung (JR - GOT7)

63


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Mer 16 Déc - 1:09


One, two, three




La voix de mon interlocuteur semblait tellement faible que je faillis ne pas entendre ce qu'il répondit. Je manquais cruellement de tact, et luttais toujours pour trouver les bons mots. Je m'en offusquais moi-même parfois. Je compris que poser ma question était une erreur lorsque je le vis soupirer et dévier son regard sur ses genoux. C'était la première fois que je le voyais comme ça, l'air abattu, presque perdu. Ha Myeong avait fait partie de son passé, mais également de son présent, et je pouvais deviner qu'il ne s'en remettrait pas aussi rapidement et aisément que je l'espérais.

Alors que je finissais de reprendre mon souffle, Jaemin, posé sur le sol, se repositionna de façon à étirer ses jambes avant de tendre les bras dans ma direction en me regardant. Je le dévisageai un moment, interloqué. Que voulait-il ? Est-ce que par hasard... Non, impossible, pas Jaemin. L'éventualité que le medjack puisse avoir envie, et encore moins qu'il demande de l'affection de lui-même me paraissait tout bonnement invraisemblable.
Néanmoins, son "S'il te plaît" anéantit tous mes doutes et je m'agenouillai immédiatement auprès de lui avant de passer mes bras autour de sa taille, plaçant mes paumes à plat sur son dos.

Je ne savais pas trop comment m'y prendre, ce genre de situation était une première pour moi. Je voulais l'enlacer avec douceur, tout en y mettant de la force pour qu'il comprenne que j'étais bien là, avec lui et pour lui. Le voir dans cet état me faisait mal, j'en aurais préféré souffrir à sa place. Ce genre de pensée aussi était une première. Pourquoi aurais-je envie de souffrir à la place de quelqu'un d'autre ? Ce n'était pas logique. Et pourtant, pour Jaemin, je sentais que je l'aurais fait sans hésitation.
Je relevai légèrement la tête et murmurai à son oreille tout en lui caressant lentement le dos : "Je suis là, laisse-toi aller..."

Je ne parvenais pas à exprimer mes pensées et mes sentiments comme je le voulais, et cela m'irritait. Tout ce dont j'avais envie en cet instant était que Jaemin ressente et comprenne ma sincérité à travers cette étreinte, plutôt que par les mots qui ne me venaient pas.
Pour une raison qui me dépassait, peut-être par frustration envers moi-même, je sentis les larmes monter, et levai les yeux vers le ciel pour tenter de les dissiper. Il ne manquerait plus que je me mette à pleurer maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t253-yohan-life-is-a-crazy-ri

avatar

60 ❄

Im Jaebum (JB) - GOT7

132


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Jeu 17 Déc - 15:50


One, two, three




Fort heureusement pour moi, Yohan ne me prends pas pour un fou, il vient au contraire près de moi et me serre contre lui. Jamais encore je n'avais tant apprécié un contact physique, jamais encore je n'en avais eu tant besoin. Je m'accroche à lui comme s'il risquait de suivre Ha Myeong, de s'enfoncer dans le labyrinthe et de ne jamais plus en ressortir. Le pire, c'est d'imaginer mon frère encore en vie, courant pour échapper à un griffeur, sur le point de mourir. Je secoue la tête contre le buste de mon ami, pour ne plus penser, pour juste oublier, me calmer. J'ai l'impression que c'est ce qu'il me reste de Manse qui pleure, plus que moi. Je perds toute chance de retrouver ma vie d'avant, parce qu'au fond, j'avais encore de l'espoir. C'est dur à admettre, peut-être même plus dur encore que d'admettre avoir peur de la mort.

Yohan n'a rien besoin de faire pour me calmer. Sa présence, son odeur, tout ceci me rappelle qu'ici, on doit s'attendre au pire, chaque jour. Je dois pourtant continuer d'avancer. Mes bras se referment un peu plus encore autour de la taille du jeune sarcleur, je le tire vers moi, encore, comme s'il était ma bouée. Je l'oblige presque à venir sur mes genoux tant je le serre contre moi, mon front appuyé sur son épaule et les yeux que je force clos. Et puis, je lâche prise, comme happé et lorsque j'ouvre les yeux, je ne suis plus au bord de l'eau, je suis dans un lit confortable et face à moi, se trouve mon petit frère. Ha Myeong est là, je sais que c'est lui et pourtant il n'a rien à voir avec l'homme que j'ai connu dans le labyrinthe. C'est un petit garçon et lorsque je me lève de mon lit, bien trop désireux de jouer, je me rends compte que dans cette maison, tout est trop haut pour moi. Je ne suis qu'un enfant et j'ai faim d'une confiture à laquelle je n'ai pas le droit.

Une petite fille, il y a une petite fille dans cette bribe de souvenir, une petite fille jolie et que j'aime bien, puisque je lui propose de partager mon butin pour acheter son silence à coup sûr. « Je... » Ma voix me semble si loin, pourtant elle sort bien de mes lèvres d'adulte. Adulte que je suis, dans les bras de Yohan, à l'extérieur, près du point d'eau, à nouveau. Je ne tiens plus le jeune homme si près de moi, je le regarde comme s'il était un autre. « Une fille... » Qui était-elle ? La fille de ma tante ? Ma sœur ? Je n'en sais rien, mais je dois le découvrir. J'ai mal au cœur à l'idée de trouver un autre membre de ma famille alors même que je viens de perdre ma moitié. Le WCKD ne nous laisse aucun répis. « J'ai besoin de rester avec toi... Je veux être seul.. Avec toi. Je ne veux plus réfléchir, je ne veux plus penser Yohan... J'ai l'impression que mon crâne va exploser. » J'en ai presque le souffle coupé tant les idées vagabondent dans mon esprit. Si le labyrinthe ne me tue pas, ces souvenirs le feront. Comme ils remuent déjà le couteau dans une plaie béante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t109-jaemin-master-of-my-fate

avatar

44 ❄

Park Jinyoung (JR - GOT7)

63


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Sam 19 Déc - 22:50


One, two, three




J'avais conscience que ce genre de pensées n'avait pas lieu d'être dans une telle situation, mais je me sentais si bien là, contre Jaemin, que passer la nuit entière dans cette position ne m'aurait pas gêné le moins du monde.
Je me demandais à quoi pensait mon vis-à-vis à ce moment précis. Se remémorait-il les moments passés avec son frère, avant aussi bien qu'après leur arrivée au bloc ? Étais-je réellement capable de le réconforter, le soulager ne serait-ce qu'un peu de sa douleur ?
En le sentant me serrer encore plus contre lui, j'en fis de même, et me retrouvai dans une posture un brin inconfortable, à moitié agenouillé et à moitié posé sur les genoux du medjack car je ne savais pas s'il aurait été convenable de prendre mes aises. Mes muscles malheureusement ne semblaient pas avoir la foi ce soir-là et je dus céder, m'y installant timidement. "Désolé," marmonnai-je, légèrement gêné.

Nous restâmes dans cette position un certain temps avant que je ne me rende compte que Jaemin n'était plus tout à fait avec moi. Physiquement il était toujours présent, mais même si je ne voyais pas son visage, je pouvais deviner que son esprit était ailleurs. Je m'écartai un peu de lui pour l'observer, tout comme lui le faisait. Sauf qu'à voir la façon dont il me regardait, l'espace d'un instant j'eus l'impression de ne pas être moi-même. "Jaemin ? Est-ce que tu m'entends ?" fis-je, transférant mes mains de son dos à ses épaules, les tenant fermement comme pour le garder avec moi.
En l'entendant mentionner une fille, je fronçai les sourcils. Nous sommes seuls ici, et aux dernières nouvelles je suis loin d'en être une... Venait-il de se souvenir de quelque chose ? Je préférai néanmoins ne pas le questionner ; ce n'était certainement pas le bon moment.

Je m'interrogeai alors sur ce que j'aurais bien pu dire, mais Jaemin fut plus rapide. Sa confession me fit plaisir, et en même temps m'inquiéta. Que pouvais-je faire pour l'aider ? J'ignorais quel comportement adopter dans ces circonstances, et je ne pensais pas non plus être la meilleure compagnie qui soit pour cela. Mais il avait dit vouloir rester avec moi, et je n'allais pas le lui refuser. Pas uniquement pour lui, mais également pour moi, par pur égoïsme, parce que j'aimais être avec lui et que cela me faisait presque oublier ce que nous vivions dans ce maudit Labyrinthe.

"Jaemin, calme-toi. Ça va aller." Je retirai une main de son épaule pour venir la placer doucement sur sa joue comme il l'avait fait pour moi auparavant. Son geste m'avait détendu, m'avait fait me sentir mieux, en sécurité, comme si tout allait s'arranger. Je m'efforçai de prendre un ton calme et rassurant, un mince sourire se dessinant sur mes lèvres. "Je ne vais nulle part. Je resterai avec toi jusqu'à ce que tu me dises de m'en aller. Ou peut-être que je te forcerai à supporter ma présence, même si tu ne veux plus de moi ici."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t253-yohan-life-is-a-crazy-ri

avatar

60 ❄

Im Jaebum (JB) - GOT7

132


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Lun 21 Déc - 20:19


One, two, three




Yohan est là, c'est tout ce qui compte. Il est là, sa main sur ma joue, son regard rassurant plongé dans le mien et pour la première fois depuis que j'ai appris la mort de mon frère, je me sens plutôt bien, aussi horrible cela soit-il. J'ai grandit avec HaMyeong, j'ai appris à marcher avec lui, à parler. J'ai partagé mes peurs, mes joies sans doute. Ce souvenir que je viens d'avoir prouve que mon envie d'être en permanence avec lui était sans cesse présente. Je voulais le réveiller pour jouer avec lui mais par peur des représailles, ne le faisait pas. Ma mère, encore et toujours source de ma colère, elle est aussi la source de nos malheurs, la raison de notre présence ici, elle a tué mon frère, plus que le labyrinthe, elle est responsable. « C'est sa faute Yohan... Il la défendait toujours mais... Je sais que c'est à cause d'elle si on est ici, si on est coincé, si on ne se souvient de rien. Je le sais. Et c'est elle qui l'a tué. Ma mère a tué mon frère alors qu'il avait une confiance absolue en elle. » J'ai presque envie de pleurer tant je suis énervé mais mon regard qui avait dévié revient dans celui de mon ami et je me calme, je réalise qu'il ne sert à rien de m'angoisser à l'instant.

Il ne faut pas que je me concentre sur les pensées négatives, elles sont trop nombreuses, elles obscurcissent l'instant qui pourrait être agréable. Qui l'est. Yohan est installé sur mes cuisses, depuis quand? Je n'ai même pas fait attention à ce détail qui n'en est pas vraiment un. C'est la première fois que j'ai un contact aussi prononcé avec quelqu'un, volontairement, en dehors de mes fonctions de medjack. Je laisse mes mains se glisser sur la taille du jeune sarcleur, s'aventurer sur celle-ci, descendre sur ses hanches, l'air de rien. Les hommes ne m'attirent pas. J'aime les femmes, j'en suis persuadé. Peut-être, cela dit, que vivre uniquement entouré d'hommes pendant six ans a fait varier mes envies, ma sensibilité. Damon, d'abord, m'a attiré, la jalousie lorsqu'il est avec Hélios est des plus présente et je ne peux pas la nier, pas à moi-même. Je ne peux pas nier, non plus, que Yohan est beau garçon, qu'il me fait rire et surtout, qu'il parvient à m'apaiser. Alors, joueur, je m'allonge et l'entraîne avec moi, lui laissant à peine le temps de comprendre ce qu'il se passe avant de glisser mes mains sous son haut pour caresser son dos et les laisser là. « Tu devrais me changer les idées... Sinon je vais être tellement en colère que je vais devoir frapper quelque chose... Ou courir, loin, longtemps. Je veux arrêter de penser à ce que serait la vie si l'on pouvait revenir en arrière. Je veux arrêter de me dire que peut-être, j'aurai pu empêcher ça. Je veux que mon cerveau cesse de fonctionner. Fais-moi penser à autre chose Yohan. » Je ne sais même pas ce que ma requête signifie, surtout au vue de la relation que nous entretenons et qui n'est même pas ambiguë. Je crois que je n'ai aucune idée de faire comprendre à quelqu'un qu'il me plaît. Je crois surtout que ce n'est pas le bon moment. J'ai eu cependant la preuve que rien ne dure, que lorsqu'on se croit hors d'atteinte, on se fait rattraper par la réalité. Aujourd'hui Yohan est contre moi comme HaMyeong était face à moi hier. Aujourd'hui HaMyeong n'est plus des nôtres, puis-je seulement prendre le risque que Yohan ne le soit plus demain? Que je ne le sois plus?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t109-jaemin-master-of-my-fate

avatar

44 ❄

Park Jinyoung (JR - GOT7)

63


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Mar 22 Déc - 0:42


One, two, three




Je n'étais pas sûr de saisir ce que Jaemin venait de me révéler. Ce qu'il me racontait à propos de son frère, et de sa mère responsable de la mort de ce dernier et de notre présence à tous ici. Comment était-ce possible ? Je ne voulais pas y croire, mais cela reviendrait à dire que Jaemin mentait, et je me refusais d'y songer ne serait-ce qu'un court instant. Comment une mère pouvait-elle faire une chose pareille à ses propres enfants ? Non seulement aux siens, mais à ceux d'autres parents... Je trouvais déjà que nous étions très nombreux au bloc, mais c'était avant que l'on découvre la présence d'un autre bloc pas si loin du nôtre, rempli de filles. Et voilà que mon ami medjack me disait que sa mère était à l'origine de tout ceci. J'étais confus, regardant mon vis-à-vis bouche bée, sans savoir quoi dire. C'était une révélation que je n'étais pas certain d'être prêt à encaisser à ce moment-là, mais comment ne pas y penser ?

C'est alors que je sentis des mains glisser sur ma taille, puis  sur mes hanches, et constatant que ce n'étaient pas les miennes puisqu'elles se trouvaient toujours sur la partie supérieure du corps de Jaemin, je regardai ce dernier d'un air interrogateur. Euh... "Jaemin...?" fis-je, hésitant.
Brusquement, sans prévenir, le concerné décida de s'allonger tout en m'entraînant dans son mouvement avant que je ne puisse faire quoi que ce soit. Ainsi, je me retrouvai quasiment plaqué contre lui, avec pour seule "barrière" mes mains placées instinctivement sur son torse afin de ne pas être complètement écrasé contre lui. Je m'apprêtais à m'excuser, mais visiblement il n'en avait pas fini avec moi, et ses mains qui étaient un instant plus tôt sur mes hanches se glissèrent sous mon haut, caressant mon dos. Un frisson comme jamais je n'avais ressenti me parcourut l'échine, et je regardai Jaemin avec des yeux ronds. J'ai dû louper un épisode là, c'est pas possible.

Alors que j'allais protester et lui demander une explication, il me devança, et je parvins plus ou moins à deviner ce qu'il voulait dire. Je doutais que la violence soit un bon moyen d'extérioriser ses émotions. Courir, à la limite, me semblait plus judicieux, mais je n'avais pas vraiment envie de le quitter alors que je venais tout juste de le trouver. Mais comment étais-je supposé lui changer les idées ? La sensation de brûlure à l'endroit où étaient posées ses mains m'empêchait de penser. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, je ne comprenais même pas pourquoi j'arrivais à peine à réfléchir. Pourtant, je voulais l'aider... Je me dis que, peut-être, si je faisais comme lui, ça marcherait. Alors je me redressai légèrement, juste assez pour pouvoir prendre une position plus confortable car la précédente ne l'était plus tant que cela, et me plaçai à califourchon sur le medjack.

Embarrassé à l'idée de ce que j'étais sur le point de faire, je me mordis la lèvre inférieure et rougis tout en évitant son regard. Priant pour que cela ne se voie pas dans la nuit, je retirai mes mains de son torse pour les faire descendre lentement jusqu'au pan de son haut à lui. Les passant ensuite sous celui-ci, je les laissai reposer là quelques secondes avant de les faire glisser un peu plus haut. C'était la première fois que je faisais une telle chose, du moins depuis que j'étais arrivé ici. A vrai dire, c'était à peine si je savais réellement ce que je faisais. J'espérais seulement que ma maladresse ne deviendrait pas un obstacle dans ma tentative de délivrer Jaemin de ses sombres pensées. Je m'arrêtai, puis osai enfin relever les yeux vers lui. "Comme ça...?" demandai-je d'une petite voix. Je me sentais ridicule, mais ma détermination était plus forte. C'était sans compter que quelque chose en moi me disait que je ne faisais pas cela uniquement avec mon intention première. Quelque chose en moi me disait que j'en avais simplement envie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t253-yohan-life-is-a-crazy-ri

avatar

60 ❄

Im Jaebum (JB) - GOT7

132


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Mer 23 Déc - 18:20


One, two, three




Yohan est surpris de mes agissements et je ne peux que le comprendre. Je crois que si j'étais à sa place, je me croirais fou. Je n'ai jamais fais aucun geste affectif envers Yohan, je ne lui ai même jamais laissé croire qu'il me plaisait, plus qu'en tant qu'ami. Je n'en avais pas conscience moi-même. Je viens seulement de le comprendre, je crois le comprendre, je ne suis plus certain de rien. Pourtant, lorsqu'il ose passe ses mains sous mon haut, qu'il vient caresser mes abdominaux finement dessiné, je soupire doucement et ferme les yeux. Je me sens bien, oui. Est-ce que je me sentirais bien si c'était quelqu'un d'autre à la place de Yohan ? Je n'en suis pas certain.

Je souris doucement à sa question, rouvrant les yeux pour plonger mon regard dans le sien. « Oui. Comme ça. » J'ai l'impression d'atteindre un morceau de mon passé, de ma vie d'avant. Yohan n'en faisait pas partie mais ce soir, il arrive à me faire oublier que nous sommes enfermés, prêt à mourir. Il y a quelques minutes à peine, je ne voyais plus comment je pourrais reprendre ma vie, l'air de rien, à soigner des garçons qui ne se souviennent plus, comme moi, de qui ils sont. Il n'y a aucun sens à vivre ainsi et pourtant, désormais, j'entrevois une possibilité d'être motivé à nouveau. Je ne veux pas perdre Yohan, je m'en rends compte, comme les jours passent. Je m'en rend compte maintenant que j'ai perdu mon frère si facilement. Nous ne sommes pas en sécurité ici, ce n'est pas une promenade de santé. Nous sommes enfermés, prêt à mourir à chaque jour et si je ne fais rien avant de mourir, je vais le regretter.

J'aimerais que le temps s'arrête, pour être certain que Yohan ne s'envolera pas dès que je l'aurais lâché. « Tu... Yohan, j'ai envie de te garder pour moi. » Je ne sais pas m'exprimer, il n'y a rien de bien nouveau à cela. Je comprends que le sarcleur a besoin d'explication, qu'il est perdu dans mes intentions, dans mes envies. Tout cela est si soudain, comme sortie de nulle part, comme si d'un coup, j'étais devenu fou. Lentement, je retire ma main droite de sous le tee-shirt de mon ami et vient la glisser dans ses cheveux que je caresse doucement, avant de redresser mon visage pour l'approcher du sien. J'ai tant besoin de contact que j'ai l'impression de perdre la tête. J'ai envie de me blottir, comme un enfant, contre le corps chaud de Yohan. J'ai envie de découvrir son corps de mes mains, j'ai envie de goûter ses lèvres. Est-ce que c'est normal ? Est-ce que c'est la mort de mon jumeau qui provoque en moi une telle envie de rapprochement ? Jamais encore je n'en avais eu envie à ce point ici.

Me rendant compte que je suis sur le point d'embrasser Yohan, je laisse ma tête retomber contre le sol et la main que j'avais glisser dans ses cheveux vient se poser sur mon visage. Je ne peux pas faire ça. Je ne veux pas lui faire croire que c'est la seule solution pour m'apaiser. « Je... Je suis désolé. Je ne sais pas ce que je fais... C'est comme si je prenais conscience que... » Je m'énerve à ne pas réussir à poser des mots sur ce que je ressens. Ce ne devrait pourtant pas être si compliqué. « Je ne te force pas Yohan, tu n'es pas obligé de me réconforter de cette manière. Tu n'es pas obligé de me laisser faire non plus. » Ma main s'éloigne de mon visage à nouveau pour que je puisse voir mon merveilleux ami au dessus de moi. Il me semble magnifique, plus que jamais. Pourtant je ne peux pas profiter de sa gentillesse, je m'y refuse et Dieu sait que j'aimerais céder à mes instincts primaires, que j'aimerais ne pas tant réfléchir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t109-jaemin-master-of-my-fate

avatar

44 ❄

Park Jinyoung (JR - GOT7)

63


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Jeu 24 Déc - 2:25


One, two, three




Je me sentais perdu. Je n'étais pas habitué à ce genre de contact avec Jaemin, ni avec qui que ce soit, à vrai dire. Pourquoi agissais-je de la sorte ? L'aurais-je seulement fait pour un autre que Jaemin ? J'en doutais, et pourtant je ne comprenais pas pourquoi. J'avais presque envie de me poser dans un coin du bloc, seul, pour méditer sur la question. Mais en cet instant, alors que j'étais censé (tenter de) consoler mon ami, quelque chose d'incompréhensible avait dû se passer dans nos esprits pour que nous nous retrouvions dans une telle position. Pratiquement assis sur lui, le surplombant, je ne pouvais m'empêcher d'être embarrassé. Cet embarras s'accentua lorsqu'il me répondit en me regardant droit dans les yeux, mais je me réjouis d'apprendre que j'avais fait ce qu'il fallait.

La déclaration qui suivit me prit cependant au dépourvu et, une fois de plus, je le regardai, incrédule. "Que..." Je n'étais pas sûr d'avoir bien entendu. Me garder pour lui ? Est-ce que j'ai des hallucinations auditives maintenant ? Comment ? Pourquoi ? Pourquoi ?! Je ne comprenais pas, et cela me troublait. Entre surprise et curiosité, j'allais lui demander de développer mais au même moment il retira une de ses mains de sous mon haut. A l'endroit ou elle était placée une seconde plus tôt, une sensation de froid se substitua à la chaleur qu'elle avait dégagée au contact de ma peau. Inconsciemment je fronçai les sourcils, contrarié par ce changement soudain. Mais mon mécontentement s'évapora l'instant suivant, après que mon vis-à-vis se fut servi de cette même main pour venir caresser mes cheveux, et je m'arrêtai de respirer lorsque son visage s'approcha du mien. Je pouvais presque sentir son souffle sur moi. Mon regard s'attarda sur ses lèvres, que je trouvai alors particulièrement attrayantes.

Était-il normal que je m'égare ainsi ? Était-il normal que, l'espace d'un instant, j'avais cru que Jaemin allait m'embrasser ? Et par-dessus tout, était-il normal que je me sente si déçu quand il n'alla pas au bout de son geste, sa tête retombant sur le sol et sa main quittant mes cheveux pour aller se poser sur son visage ? Je ne crois pas, non.

Ses paroles me déconcertèrent à nouveau. D'où venait le problème ? De quoi prenait-il conscience ? Le manque d'explications et d'action me frustrait. Mon ami venait de perdre son frère, et je me sentais coupable car, bien que sachant la situation pas exactement des plus adaptées pour la tournure qu'avaient pris les choses, je ne souhaitais pas qu'elles changent. "Ne t'excuse pas."
A mon tour, sans le quitter du regard, je retirai ma main gauche de sous son vêtement pour aller glisser mes doigts autour de son poignet, comme pour l'arrêter. Pour qu'il arrête de proférer ces absurdités. Je n'étais pas tout à fait sûr de ce qu'il entendait par "de cette manière", mais je refusais de le laisser dans cet état d'abattement, et étais prêt faire tout ce qui était en mon pouvoir afin de l'aider.

J'esquissai un sourire avant de me pencher en avant, fermant les yeux. Hésitant à peine, j'effleurai sa tempe de mes lèvres et déviai ensuite celles-ci pour retracer lentement le contour de sa mâchoire. Je rouvris les paupières et éloignai mon visage du sien, le contemplant un instant avant de reprendre la parole. "Je sais que tu ne me forces pas... Et je sais que je ne suis pas obligé."
Mes pensées s'entremêlaient sans que je puisse y mettre ne serait-ce qu'un semblant d'ordre. Qu'est-ce qui m'avait pris de faire cela ? Il m'était impossible de nier que Jaemin était beau, et que d'une certaine façon, il m'attirait. Néanmoins, j'avais l'impression que cette attirance n'était pas due uniquement à son physique, qu'il y avait quelque chose de plus... Je ne parvenais pas à mettre le doigt dessus.

"Mais moi non plus, je ne veux pas que tu te sentes obligé," ajoutai-je, réalisant tout à coup que, peut-être, j'avais mal interprété ses actions du début à la fin. Mais incapable de faire marche arrière, il ne me restait plus qu'à continuer sur ma lancée en espérant que je n'étais pas si idiot et pas complètement à côté de la plaque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t253-yohan-life-is-a-crazy-ri

avatar

60 ❄

Im Jaebum (JB) - GOT7

132


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Jeu 24 Déc - 15:26


One, two, three




La jalousie, la possessivité. Ce ne sont pas deux qualificatifs que j'aurais employé pour me définir auparavant mais désormais, tout me semble différent. Est-il vraiment possible de se rendre compte de ce genre de chose si rapidement ? Presque violemment. Yohan n'a aucune idée de ce qu'il se passe, mais pour tout dire, moi non plus. Je ne fais que suivre mes envies, ce que mon instinct me dicte. Est-ce la vérité ? Est-ce que je ne me serais pas plutôt endormis au bord du point d'eau ? Yohan ne serait alors que le fruit d'un doux rêve censé me remonter le moral ?

Je sens pourtant son souffle sur mes lèvres, la chaleur de son corps contre le mien et cela me rappelle à quel point la réalité est là, bien présente. Ce n'est pas un rêve et même si une petite voix au fond de moi me répète que je fais n'importe quoi, que les choses ne sont pas censées se passer ainsi, je ne veux pas l'écouter. Je veux profiter de l'instant et de tout ce qu'il m'offre. Je regrette déjà mes actions précédentes et pourtant Yohan me demande de ne pas m'excuser. A-t-il envie, lui aussi, de s'évader un instant de la réalité ?

Je suis, comme souvent, emplie de toute et pourtant, bien vite, j'oublie tout. Les lèvres du sarcleur se dépose sur mon visage et je ferme les yeux à nouveau, soupirant d'aise. Mon cœur se met à battre plus vite, comme s'il voulait sortir de ma cage thoracique. Je ne me souvenais plus de cette envie, de ce sentiment de bien-être, de cette excitation. Je me sens bien, mieux que jamais et pourtant je ne parviens pas à faire abstraction du vide que je ressens encore. Je ne le force pas, je ne l'oblige à rien. Il le sait et sa douce voix ne me donne que plus envie encore de le garder pour moi, juste ce soir, peut-être.

Lorsqu'il me dit que je ne suis obligé à rien, cela me fait sourire et j'ouvre à nouveau les yeux pour le contempler. Je dois avoir l'air d'un tel idiot à l'instant. « Oh non. Je ne suis pas obligé, mais j'en ai terriblement envie. » Une déclaration, un aveu et je me sers de ma main appuyée sur son dos pour le faire basculer sous mon corps. Cette fois, c'est lui qui se trouve à terre et moi qui le surplombe. Je dégage mes doigts de ses reins pour m'appuyer contre terre et ainsi ne pas l'écraser de mon poids. Mon autre main vient se glisser dans ses cheveux à nouveau, puis mon index longe sa joue, jusqu'à ce que ma main s'y installe et que mon pouce ne la caresse. Mon visage s'approche à nouveau du sien et je peux sentir cette douce sensation d'attraction, de nouveauté au creux de mon ventre. Je souris, encore une fois, d'un sourire triste mais sincère. Et puis, enfin, je laisse mes lèvres goûter les siennes, doucement, tendrement. Je ne veux le brusquer en rien, je ne veux pas me brusquer non plus.

Mes lèvres attrapent les siennes, jouent doucement avec sa lippe inférieure puis je me redresse à peine, séparant nos bouches de quelques centimètres à peine. Mon regard retrouve le sien, cherchant à comprendre ce qu'il pense de cet échange nouveau, inédit. Le camp me semble si loin et j'ai envie de recommencer, encore et encore. Est-ce ça que d'être attiré par quelqu'un ? Comme pour ne pas avoir à faire à la réalité si tôt, je l'embrasse à nouveau, ne cessant de caresser sa joue de ma main libre. Je crois que depuis six ans, aucun moment ne m'avait encore paru si doux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t109-jaemin-master-of-my-fate

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Ven 25 Déc - 18:14


Yohan


un adorable yukulele. bien qu'il soit un peu âbimé, il est accordé et sonne très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Sam 26 Déc - 1:52


Jaemin


un joli paquet cadeau, bien emballé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

44 ❄

Park Jinyoung (JR - GOT7)

63


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Dim 27 Déc - 4:46


One, two, three




Je cherchais encore à comprendre ce qui était en train de se passer. J'étais parti à la recherche de Jaemin après avoir appris pour son frère, et après l'avoir retrouvé, à peine avait-on échangé quelques mots que l'on se retrouvait dans cette position. Comment en étions-nous arrivés là ? Comment en étais-je arrivé à poser mes lèvres sur sa peau sans même une seconde d'hésitation ? J'étais censé le réconforter. Était-ce le meilleur moyen de le faire ? Si oui, je n'étais pas certain de pouvoir m'y prendre comme il fallait. Pourtant, je n'avais pas envie que cela s'arrête.
Le medjack décida tout à coup d'inverser les rôles, et en un instant je me retrouvai sous lui tandis qu'il entreprenait d'ajuster sa posture. Le seul fait de sentir sa main sur ma joue, son pouce la caressant, me procura un sentiment de bien-être comme jamais je n'avais éprouvé auparavant. Une fois de plus il rapprocha son visage du mien et je me pris à espérer que cette fois-ci, il ne ferait pas marche arrière. Je n'eus pas à espérer bien longtemps, puisque Jaemin ne tarda pas à réduire le peu de distance qui nous séparait.

La sensation de ses lèvres capturant les miennes avec tendresse m'était totalement inédite. N'ayant pas le souvenir d'une quelconque relation précédant mon arrivée au bloc, mis à part celle avec mes instruments de musique, je considérais ceci comme mon premier baiser. Et je me rendais compte maintenant que je n'aurais voulu l'avoir avec personne d'autre que Jaemin. Piquant un fard à cette soudaine prise de conscience, je déplorai la courte durée de ce baiser, craignant que mon vis-à-vis ne s'en aperçoive. Rencontrer son regard n'arrangea en rien mon état, et je faillis le supplier de recommencer.
Comme s'il avait lu dans mes pensées, il reprit possession de mes lèvres. J'avais subitement trop chaud. La sensation irradiait depuis sa main posée sur ma joue, et ses baisers ne faisaient qu'attiser le feu qui commençait à se propager dans tout mon corps. Était-il normal que je trouve un baiser, qui plus est avec un homme, si plaisant ? Où était-ce uniquement dû au fait que l'autre se trouvait être Jaemin ? Et pourquoi ?

Étranger à toutes ces nouvelles émotions et quelque peu perdu, je le repoussai doucement, à regret, et plongeai mon regard dans le sien. "Excuse-moi..." J'hésitai un instant. Et s'il se moquait de moi ? Pire encore, si ça le rebutait ? Mais il fallait que je lui dise. "Je ne suis pas sûr de bien savoir faire, comme il faut. Alors je m'excuse d'avance si je le fais mal... mais je vais essayer de ne pas trop me foirer non plus," lui confiai-je très sérieusement. C'était embarrassant, mais je préférais le prévenir dès le départ afin qu'il n'ait pas de mauvaise surprise par la suite.
Sans attendre de réponse, je passai mes bras autour de son cou et glissai une main dans ses cheveux, appuyant légèrement sur sa nuque pour l'inciter à se rapprocher encore. Puis, fermant les yeux, je l'attirai à moi pour goûter une fois de plus à cette délicieuse sensation. Un nouveau baiser électrique, doux comme une plume et mordant comme le vent d'hiver, qui me laissa le corps brûlant et le cœur battant la chamade. Je ne pus retenir un gémissement qui se perdit dans sa bouche, et, surpris par les agissements de mon propre corps, je me séparai de Jaemin et portai ma main (celle qui n'était pas fourrée dans ses cheveux et refusait de s'en détacher) à mes lèvres. "Désolé ! Je ne sais pas ce qui m'a pris."

Je devais me rendre à l'évidence. Le réconfort que j'avais eu l'intention d'apporter à mon ami était désormais loin d'être la raison pour laquelle je voulais que ce moment se poursuive.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t253-yohan-life-is-a-crazy-ri

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Lun 28 Déc - 17:41


souvenir de noël de yohan

Votre nouvelle maison est vide, elle est petite et il y fait toujours froid maintenant que l’hiver est arrivé. Vous êtes tous les trois pressés autour de la petite table dans le salon. Cette maison n’a pas de salle à manger comme l’ancienne et vous devez vous asseoir à même le sol. Une fois que la nuit est venue, vous devez déplacer la table pour pouvoir installer des futons au sol. Depuis, tu as mal au dos et tu dors mal, mais tu n’oses pas te plaindre à ta mère ou à ta sœur. Elles sont dans la même position que toi, et les choses sont sans doute pires pour elles. Ta mère a dut trouver un travail pour la première fois. Elle enchaine les jusqu’à trois petits boulots par jour. Le matin, elle part tôt pour aller servir de caissière dans un marché. L’après-midi elle donne des cours de piano à des enfants riches, et le soir, elle fait serveuse dans un restaurant de poulet frit. Vous ne la voyez presque plus. Yona quant à elle n’est jamais là. Elle sort avec ses amis et tu es presque sûr qu’elle s’est trouvé un petit travail en même temps qu’elle va à l’école pour aider votre mère. Tu es cependant trop jeune pour faire de même et tu te retrouves seul à la maison avec tes pensées beaucoup trop souvent, comme aujourd’hui. C’est Noël, et pourtant tu es seul dans le noir. Ta mère travaille et Yona… tu ne sais pas où elle est. Tu te souviens de vos repas de Noël habituels, près du feu de foyer avec un festin et des cantiques que tu jouais au piano. Tu fermes les yeux et appuie sur des touches imaginaires dans les airs alors que la musique te manque plus que tout.

NB. tu te souviens que tu as une soeur qui s'appelle Yona

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

60 ❄

Im Jaebum (JB) - GOT7

132


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Mar 29 Déc - 14:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t109-jaemin-master-of-my-fate

avatar

44 ❄

Park Jinyoung (JR - GOT7)

63


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Dim 3 Jan - 15:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t253-yohan-life-is-a-crazy-ri

avatar

60 ❄

Im Jaebum (JB) - GOT7

132


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Ven 8 Jan - 16:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t109-jaemin-master-of-my-fate

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Mer 20 Jan - 0:09


SOUVENIR DE JAEMIN

Voilà trois heures qu’il se promène dans les allées du centre commercial, entrant et ressortant de différents magasins. Il savait qu’il aurait dû s’y prendre à l’avance, il savait qu’il aurait dû avoir au moins une idée en tête. Mais naïvement, il avait pensé que lorsqu’il le verrait, il saurait que c’était le cadeau idéal, celui qui serait fait pour elle. Voilà plusieurs années qu’ils se tournaient autour. Si le jeune homme avait mis du temps à s’apercevoir des sentiments de la jeune femme, il avait mis encore plus de temps à se rendre compte qu’il ressentait plus que de l’amitié pour elle. Alors il voulait faire les choses bien pour ce Noël. Il avait commencé par lui proposer de passer les fêtes ensemble. Et elle avait accepté.

Le jeune homme désigna le collier et demanda au bijoutier de l’emballer dans un paquet cadeau. Il se tint de l’autre côté de la boutique, observant le bijoutier emballé le collier qu’il lui a choisi. C’est un joli ras du cou sur lequel est accroché un pendentif en forme d’étoile. Il espère que ça lui plaira.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

44 ❄

Park Jinyoung (JR - GOT7)

63


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Ven 22 Jan - 3:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t253-yohan-life-is-a-crazy-ri

avatar

60 ❄

Im Jaebum (JB) - GOT7

132


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin] Sam 6 Fév - 12:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t109-jaemin-master-of-my-fate


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin]

Revenir en haut Aller en bas

You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin]
» Des idées pour un model "count as jokaero weaponsmith"?
» can you whisper as it crumbles and breaks, as you shiver, count up all your mistakes (10/04, 9h21)
» If you play, you play for keep. Take the gun and count to three. x Alys
» you can count on me like 1, 2, 3 and I'll be there || Evan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: Le point d'eau-