Partagez|

100% not a stalker ► Mirza


avatar

57 ❄

Park Jimin

426


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: 100% not a stalker ► Mirza Mer 23 Déc - 21:33


top girl




S'aventurer du côté du bloc b n'avait pas été quelque chose de bien compliqué en soit. Maintenant que les filles étaient habituées à la présence des garçons et inversement, il n'était pas rare de voir tout le monde traîner partout, de ce fait personne ne faisait réellement attention à Eda. De toute façon, pour le peu de monde qu'il y avait au sein du camp pour l'instant, ce n'était pas bien compliqué de passé inaperçu. Ça tombait plutôt bien étant donné que le sarcleur avait besoin de calme et de temps aujourd'hui. C'est d'ailleurs pour cela qu'il venait squatter ouvertement la forêt du bloc opposé. Il était quasiment certain de ne pas être dérangé et de ne pas dérangé. Pensif, il avançait tête baissé à travers les arbres, ayant en tête de se poser dans un coin qu'il ne connaissait pas encore. Alors il marchait, et marchait, encore un peu. Il arriva rapidement à la zone d'entraînement des filles et voulu s'y arrêter pensant être seul pour le moment. Ce n'est qu'en se rapprochant un peu qu'il vit que la place était déjà occupée par une lève tôt. Il resta alors en retrait, ne pouvant être vu mais pouvant observé. La place stratégique d'excellence. La jeune femme qui avait prit possession des lieux ne semblait pas manquer de force. Il n'en revenait toujours pas de ces femmes avec autant de force que lui. Les clichés sur les gonzesses qu'on lui avait racontés étaient définitivement des conneries. Il resta là plusieurs minutes, de longues minutes même, à la regarder faire sa musculation. Un immense sentiment de respect avait prit possession de son cœur et il l'a regardait comme hypnotisé par ses capacités. Mais ces instants de calmes n'étaient jamais fait pour durer, surtout pas avec lui. Soudainement il sentit son nez picoter avant d'éternuer de la façon la moins discrète qu'il puisse exister. Il avait bien mit ses mains devant sa bouche, mais une seconde trop tard. Le bruit était déjà sorti. Il sentit le rouge lui monter aux joues et regarda derrière lui par réflex, pour être sûr qu'il n'y avait qu'elle qui avait entendu ce bruit inhumain sortant pourtant d'un corps si adorable. Pour sauver un minimum son image il posa ses poings sur ses hanches, comme outré par ce bruit qui était venu les déranger tous les deux. « Eumh … Salut. » Un sourire gêné bloqué sur les lèvres, il leva rapidement la main pour la saluer de loin, n'osant pas trop approché. Qui sait à quelle genre de danger il s'exposait s'il franchissait la distance de sécurité entre lui et cette machine de guerre ? Le pauvre ne savait plus vraiment où se mettre pour le coup, et se contentait plutôt de se balancer d'un pied à l'autre. Il n'avait pas l'air de grand chose là. Il abandonna les poings sur les hanches pour aller perdre une main dans ses cheveux et les ébouriffer un peu. Mouvement de base quand on ne sait pas quoi faire de ses 10 doigts. « Tu … euhm, tu fais ça tous les matins ? » Autant se renseigner sur ce qui allait finir par lui tomber dessus. Maladresse : merci.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t336-eda-ptite-crotte

avatar

0 ❄

Jun Hyo Seong/sung ( Secret )

40


BLOC B - COFFREUR
MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza Jeu 24 Déc - 3:01


i dont bite




Un rituel, voilà ce qu'était le sport pour Mirza. Certains, dans une autre vie où un autre monde buvaient un café devant la télé, mais les blocards avaient d'autres priorités dès sept heures du matin. Pour elle c'était le sport, de la course dans la forêt, des étirements, de la musculation avec les moyens du bord. Un blocard se devait d'être débrouillard. Mirza avait confectionné des poids avec des branches et des pierres, elle courait avec des sachets de terre accrochée à la taille... De l'endurance elle en avait et sa musculature fine et soignée était très bien sculptée. La coffreuse qu'elle était devait avoir du charisme et montrer sa force en cas e besoin, mais ce petit rituel était bien plus que ça. Une échappatoire, un moyen de se défouler, de sortir un peu de la routine du camp. Après sept ans bloqués dans... dans le bloc, chacun avait des petits trucs qui les faisaient se sentir ailleurs l'espace de quelques heures. C'était son cas.

Elle étira ses bras au-dessus de sa tête, déjà en sueur de son entrainement. À l'heure qu'il était il n'y avait personne pour monopoliser le terrain d'entrainement de fortune que les filles avaient construit. Mirza avait pris l'habitude de s'entrainer en regardant le soleil se lever, elle ne s'attendait pas ce matin-là à être interrompu durant ce petit rendez-vous. Un éternuement la surprit, elle sursauta légèrement même. Son regard se tourna vers la source de la perturbation. Un garçon. Elle avait encore du mal à s'y faire, pas qu'elle ait une dent contre les bipèdes à sexe long, mais après tant d'années à vivre entre femmes, ce fut un choc, un chamboulement. La blocarde sourit et répondit à son geste, ne cherchant pas vraiment à savoir s'il était à l'origine du bruit. De toute façon, ça ne changeait rien. Il brisa de nouveau le silence et elle se laissa tomber un tronc qui faisait office de banc. Elle pouvait bien s'accorder quelques minutes de répit. « Oui, tous les matins ! Mon corps refuse toujours de s'entretenir seul.. » Une petite moue suivit d'un petit rire animèrent son visage. Il était clair qu'il n'était pas très à l'aise, surement aussi peu habitué qu'elle a croisé des personnes du sexe opposé. « Approche, je ne mords pas, enfin ça ne m'est jamais arrivé jusque-là. » Mirza tapota sur le bois à côté d'elle, comme pour appâter un petit chat apeuré. Ne fallait pas qu'il se fasse de soucis, elle n'avait pas pour réputation d'être violente ou même agressive. « C'est la première fois que je te vois dans le coin, petite balade matinale ?» Déjà curieuse, elle en oubliait même la politesse. « Je suis Mirza et je suis coffreuse au bloc b. » Son sourire ne la quittait pas, elle semblait plus que sympathique, essayant surement de le rassurer en prenant la parole et lançant un semblant de discussion. La blocarde tentait de le mettre à l'aise. Elle lui tendit même sa gourde après avoir bue quelques gorgées. Peut-être même un peu trop brusque pour une entrée en matière.




[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

57 ❄

Park Jimin

426


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza Ven 25 Déc - 15:15


top girl




Un jour viendra où l'on pourra créer un recueil de toutes les boulettes qu'avaient pu faire Eda le long de sa courte vie. On dira de lui qu'il aura été un ami fidèle et surtout un boulet de première classe. On ne pouvait plus faire grand chose avec un homme comme celui-là. Il fut toutefois surpris que son espionnage improvisé ne provoque pas de colère chez la jeune femme, et plus que surpris il en fut même rassuré. En voyant qu'elle lui faisait signe de s'asseoir à côté d'elle il ne se fit pas prier et avança jusque là. « J'espère que je serai pas la première victime de ton cannibalisme ». Finalement, malgré le charisme qui émanait de cette demoiselle et la force qui semblait évidente, elle n'avait pas l'air bien méchante. Eda se méfiait toujours, certaines des filles du bloc b étaient violentes et agressives plus que de raisons avec la gente masculine alors personne n'était jamais à l’abri. Son nez se souvenait encore de sa rencontre avec Lou et ce n'était pas sûr qu'il veuille réitérer ce genre de chose. Les filles de son groupe de course étaient aussi de beaux exemples de force et de bravoure, des filles qu'il valait mieux ne pas agacer non plus. Vraiment, il se demandait si les plus grands dangers venaient du labyrinthe ou du bloc b. Il acquiesça à la question qui venait de lui être posée. « C'est bien le meilleur moment pour être peinard. J'te jure les mecs ça peut être pire que les filles niveaux potins et tout … Bruyants tous ». Il évitait ça autant que possible ces derniers temps, voulant mettre au clair tout ce qui lui passait par la tête. Il ne pourrait redevenir un bon sarcleur que quand il pourrait se concentrer sur son travail pour de bon et pas sur sa vie d'avant. Et pour ça, il fallait qu'il éclaircisse les quelques bribes de souvenirs qu'il avait retrouvé. Mais ça, encore une fois, il le garderait pour lui. On ne parle pas de ce genre de chose quand on rencontre quelqu'un pour la première fois. Il lui rendit son sourire en se présentant à son tour. « Eda. Sarcleur de … bah de l'autre bloc hein, forcément ». Un vagin ne lui avait pas poussé pendant la nuit donc jusqu' preuve du contraire il restait dans son petit bloc a. Il se détendait enfin auprès de Mirza et prit volontiers la gourde qu'il lui tendit pour boire un peu à son tour. S'il n'avait pas été aussi tracassé, il aurait été gêné de ce baiser indirect un peu trop soudain. Pauvre Eda et son insouciance sur la vie. Son innocence finirait par le perdre, on l'a toujours dit. « Vu comment t'es forte ça m'étonne pas que tu sois coffreuse. Elles ont de la chance d'avoir des piliers comme ça ! Moi je serai grave rassuré à leur place. » Ou comment avouer en l'espace de deux secondes à quel point il était un froussard. C'était inné chez lui d'avoir peur de tout et de n'importe quoi. Dieu soit loué, ses crises d'angoisses étaient passés depuis longtemps mais ce sentiment de peur constant ne l'avait jamais vraiment quitté. « Enfin je dis ça, les gars aussi ils sont forts hein ! Je voudrai pas que ça me retombe dessus ... » L'horreur si quelqu'un venait à lui dire qu'il avait craché sur la carrure des coffreur du bloc a. Rien que d'y penser il tressaillit. Une véritable figure de bravoure le plus jeune. En parlant de ça il fallait peut-être qu'il éclaircisse un truc avant de continuer. « Tu sais, je suis pas un pervers ou quoi … Je voulais juste pas te déranger c'est pour ça que je suis resté là-bas comme un pauvre type ». Il désigna son arbre d'un signe de tête avant de s'étirer un peu, de quoi réveiller un peu ses muscles cachés. A ce niveau là il n'était pas mal loti, et au fond c'était bien dommage qu'il ne les mettent pas au service de leur communauté. Mais sa vie passait quand même avant tout. C'était triste, mais c'était comme ça.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t336-eda-ptite-crotte

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza Ven 25 Déc - 20:31


Eda


Une clé dorée, avec un petit coeur accroché à cette dernière. Un numéro y est inscrit, le 69.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

0 ❄

Jun Hyo Seong/sung ( Secret )

40


BLOC B - COFFREUR
MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza Mer 30 Déc - 22:16


i dont bite





Il avait l'air marrant et avait de la repartie. Face au côté réconfortant et amical de Mirza il était difficile de prendre peur, enfin c'est ce qu'elle pense. Son charisme lui offrait de n'avoir que rarement le besoin de hausser le ton. Un regard est souvent bien plus impressionnant que les mots. Si elle faisait preuve de beaucoup de sérieuse question « boulot », il était hors de question qu'elle se montre associable et renferme dans d'autres contextes. Ils étaient tous dans la même galère, des petites disputes internes, il y en avait de temps en temps, ils n'allaient pas surenchérir en faisant la guerre à leurs voisins. « Ho crois-moi, les filles sont de véritables pipelettes, colle leur un verre dans le nez et tu n'arriveras pas à en placer une ! » Elle y comprit. Mirza se souvenait encore de ses premières gorgées d'alcool de fortune distillé par les blocardes. Ce soir-là avait été mouvementé. « Mais comme toi j'apprécie le calme du matin, avant que tout le monde ne s'atèle à sa tache. » Un moment pour se retrouver avec soi-même n'est jamais de refus. Personne n'avait de chambre particulière au bloc, pas de lieu ou s'enfermer confortablement et réfléchir un peu seul. Alors la coffreuse avait fait de ces matinées d'entrainement son moment de paix à elle, sans pour autant se sentir gênée si elle était interrompue. La rencontre d'Éda, un sarcleur donc, ne l'avait pas dérangé le moins du monde. Un rire, un sourire... Quelle charmante personne que cette demoiselle, ravi de voir le jeune homme se détendre davantage chaque seconde. Elle apprécia ses compliments et ne tarda pas à les lui retourner « Merci, mais tu sais, sans des personnes comme toi, des sarcleurs, des medjacks... Enfin tous ses rôles, on ne serait pas grand-chose. Je suis incapable de prendre soin d'une plante ou de faire cuire quoi que ce soit. Je remercie les filles de m'avoir confié le rôle de coffreuse, mais sans toutes les autres, ce serait du grand n'importe quoi. » Et voilà qu'elle devenait bavarde.... Mais elle tenait à ce qu'il sache qu'elle avait de l'estime pour chacune des personnes de son bloc. Mirza complimentait, félicitait et était souvent gentil, persuadé que de faire tout ça rendait les gens positifs. Descendre quelqu'un ne l'avait jamais mieux fait travailler.

Elle eut envie de lui donner une tape amicale sur l'épaule mais se retint, c'était surement trop tôt pour ce genre de familiarité. « Rien ne te retombera dessus, détend toi un peu. Et cesse de te rabaisser ! tu ne m'as pas dérangé, on n'a qu'à dire que le destina voulu que l'on se rencontre et t'a fait éternuer. » Un énième sourire. Comment ne pas se sentir bien avec toute cette amabilité qui se dégageait d'elle ? Mirza étira ses bras au-dessus de sa tête et se cambra légèrement pour faire craquer son dos. Une mauvaise habitude qu'elle avait du mal à perdre. « Il faut rester positif, on a tous un rôle important au sein de nos blocs. De plus si tu te dénigres toi-même, les autres auront du mal à avoir une bonne image de toi. » Elle savait de quoi elle parlait, il fallait qu'elle rende une bonne image pour que la confiance que les blocardes lui portaient tienne. Mirza n'avait pas besoin de se forcer, mais même lors de coups de blues ou de moment de fatigue, elle n'en laisser rien paraître pour que la confiance règne. «  Certains ne voient pas plus loin que le bout de leur nez alors il faut les aider un peu pour qu'ils comprennent ce que tu es vraiment. » Philosophe ? Peut-être dans une autre vie. Elle agissait presque en psychologue sans s'en rendre compte. Un sixième sens qui s'était développé à force d'entendre les autres se plaindre et se confier. La blocarde aimait ça, elle aimait savoir que ses mots pouvaient être bénéfiques aux autres. 





[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

57 ❄

Park Jimin

426


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza Mar 5 Jan - 21:16


top girl




Eda se retint bien de faire un quelconque commentaire sur l'alcoolisme des filles de l'autre bloc. Longtemps il avait imaginé la gente féminine comme des fées : des êtres pures et raisonnables, aimables et magnifiques, distinguées et … Il était rapidement retombé de son nuage quand les deux blocs avait finit par se rencontrer. Des fées, tu parles. Des ours plutôt. Enfin, dieu soit loué, il était tombé sur une des blocardes les plus agréables qu'il avait eu l'occasion de connaître pour l'instant. Plus ça allait, mieux il se sentait, ne culpabilisant plus trop sur son irruption au plein milieu de son entraînement. Alors qu'il venait de lui lancer des fleurs pour son rôle de coffreuse, voilà qu'elle lui rendait la pareille. Il riait, voyant bien qu'elle lui disait tout ça pour compenser ce qu'il venait lui-même de dire. Elle était bien gentille de le rassuré sur tout : sur son rôle, son utilité, son importance, sa sécurité etc … Il rougit même légèrement à tant de gentilles et douces paroles en étirant ses jambes pour pouvoir regarder ses bouts de pieds. On aurait dit un enfant amoureux, il ne devait pas avoir une image réellement viril. Sur le moment c'était surtout Mirza qui portait la culotte. Pauvre petit Eda. « Oh ça va tu sais, je crois pas m'être mis personne à dos jusque là ! » et il était si fier de l'avouer, si fier de montrer qu'il se débrouillait comme un chef. Cette ambiance légère lui faisait du bien. Il était certes venu ici pour être seul, prendre un bon bol d'air et réfléchir sur la vie, mais il fallait bien dire qu'il était mieux avec elle que tout seul à broyer. Finalement c'était peut-être ça la solution ? Juste rencontrer d'autre gens, être gentil et poli, se faire aimer et passer de bons moments pour se soucier de rien d'autre, laisser de côté le passé et se concentrer sur les plantations. « Je pourrai te récupérer des trucs si tu veux, je sais que vos terres sont pas aussi fertiles que chez nous ! » Il avait tourné la tête vers elle, affichant un grand sourire avant de voir qu'un peu derrière, caché par un arbre, il y avait un paquet. Grâce à sa vision d'aigle il distingua vaguement son prénom dessus. Il exprima sa surprise avec un petit « oh » et se leva rapidement pour aller chercher le paquet et le ramener à côté de Mirza, histoire d'être assis. Il avait trop l'habitude d'être toujours debout que pour une fois, il serait fainéant. « Tu penses que c'est quoi ? » Il avait le regard rivé sur le cadeau, mourant d'impatience de l'ouvrir mais ne voulant à la fois pas mettre fin au suspens. Il prit le paquet et le secoua dans tout les sens, entendant quelque chose bouger à l'intérieur. Il resta faire ça pendant une bonne minute avant de craquer et de l'ouvrir. Sa surprise ne disparue pas en découvrant une clé à l'intérieur de la boîte, qu'il jeta d'ailleurs plus loin vu qu'elle ne représentait plus aucun intérêt. Il s'en fallut de peu pour que son sourire se fane, devinant vaguement ce que cela signifiait. Mais peut-être se montait-il la tête et qu'il s'agissait de quelque chose d'autre ? Il valait mieux en plaisanter pour l'instant. « C'est peut-être la clé de mon cœur ? » Il éclata de rire après avoir regardé Mirza de façon aguicheuse. Il ne se rendit même pas vraiment compte de son geste, trop absorbé par son présent. Il regarda la clé sous tous les angles, s’imprégnant de tout les détails qu'il voyait. Cette clé c'était une partie de lui, il fallait qu'il se l'approprie maintenant. Un soupire rapide et il ramassa finalement la clé dans sa poche se retournant pour parler d'autre chose. « Tu sais Mirza … De toutes les filles t'es celle qui ressemble le plus à ce que je croyais que vous ressembliez. Avec la force herculéenne en plus ! » Et c'était un compliment. Eda aussi avait de la force bien sûr, mais il n'en était pas réellement conscient, préférant ignoré ses muscles pour se concentrer sur comment rendre services aux autres blocards. « Ca te fais du bien de faire des exercices tous les jours ? Je devrais peut-être aussi ... »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t336-eda-ptite-crotte

avatar

0 ❄

Jun Hyo Seong/sung ( Secret )

40


BLOC B - COFFREUR
MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza Ven 15 Jan - 16:34


i dont bite




Il y avait tout type de garçon dans l'autre bloc, mais c'était la première fois qu'elle se retrouva en face d'un garçon qui paraissait si timide. Heureusement elle avait « l'habitude » de se retrouver en face de ce genre de personne. Elle servait de psychologue souvent aux plus jeunes et aux nouvelles arrivantes. Son pouvoir d'adaptation semblait sans limite et il était clair qu'elle avait réussi à détendre le garçon. Dans une autre Mirza aurait surement travaillé dans le social... Ou alors elle aurait été boxeuse. Elle acquiesça à sa proposition, il était généreux en plus de ça. Il y avait des différences entre les deux blocs, les avoir enfin faits se rencontrer était positif pour chacune des communautés. Le changement faisait du bien aussi, la monotonie de la routine dans laquelle la coffreuse était plongée depuis presque 8 ans pesés parfois sur ses épaules. « C'est gentil ! Mais n'oublie pas d'en parler à ton leader avant, au cas où. » La dernière idée de la demoiselle était de créer des problèmes interbloc. Puis les choses s’enchaînèrent. L'attention d'Éda sembla attirée par quelque chose se situant derrière elle.

Un paquet, de petite taille et remplit de mystère. Sans un mot elle l'observa, il y avait son prénom marqué dessus, il lui était donc destiné. Curieuse elle pencha la tête sur le côté et haussa simplement les épaules lorsqu'il lui demanda son avis sur le paquet. Elle le connaissait à peine et c'était l'une des rares fois où elle voyait ce genre de colis. Elle pensa directement aux souvenirs mais se retint pour ne pas faire de gaffe au cas où ça n'en serait pas un. Une clé, toujours plus de mystère. Elle rigola avec lui à sa blague, de plus ce petit regard qu'il lui lança eut le don de prolonger ce rire. Ça ne lui ressemblait pas, pour le peu qu'elle avait appris de lui, mais c'était aussi tellement mignon de le voir ainsi excité et surpris. « Si c'est le cas, prend en soin et ne la donne qu'à la bonne personne. » Son cœur, elle ne l'avait donné à personne, mais il battait pour chacune des filles du bloc qu'elle considérait comme sa famille.

« Ho tu ne nous as pas toute rencontrée ! D'ailleurs ça te prendrait un certain temps, mais elles ont tout leur petit caractère. » Mais il y avait cette façon qu'il avait de se sous-estimer qui la dérangeait toujours. Pas qu'elle l'eut connu depuis plus de vingt minutes, mais elle savait qu'il avait bien plus qu'il ne le croyait dans le coffre. Mirza ressent le besoin de faire ressortir cette force qu'il possédait et rebondit sur sa phrase. « C'est du pur bonheur ! C'était un peu dur au début mais il suffit d'avoir la volonté. Maintenant c'est presque une drogue, ça m'est nécessaire. Tu n'as qu'à venir t’entraîner avec moi le matin. » Elle se leva sur ces paroles et étira ses bras au-dessus de sa tête, ce ne serait pas une première pour elle, mais peu tenaient le coup jusqu'au bout. Certaines filles venaient parfois un matin ou deux, mais pas aussi régulièrement qu'elle ne l'aurait aimé. La coffreuse était dure avec elle-même parfois, elle se faisait suer pour tous les matins, mais elle en tirait plus de satisfaction que de souffrance. « Tu iras à ton rythme et tu peux venir quand tu veux, on aura qu'à dire que je serais ton coach ! Histoire d'être sure que la clé de ton cœur soit en sûreté ! » Elle rigola de plus belle, souriant franchement au jeune homme. Jeune... « Dis- moi, si je peux me permettre, tu es arrivé quant au bloc ? »





[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

57 ❄

Park Jimin

426


BLOC A - SARCLEUR
MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza Mar 19 Jan - 23:51


top girl




Eda se contenta de hausser les épaules. En parler à son leader … C'est vrai que les règles chez les filles étaient peut-être un peu différentes ? Rien n'avait jamais interdit à Eda de voler une pomme de terre ou deux, pareil pour les carottes. Il vivait bien avec sa sur la conscience et jamais on ne l'avait réprimander pour ça … Peut-être aussi parce qu'on ne l'avait jamais coincé la main dans le sac. Mais son attention passa rapidement de ce problème à un autre. Ce paquet surprise qui lui était délivré. La clé à l'intérieur … On ne pouvait pas dire qu'Eda ignorait ce que ça voulait dire. Il avait même une idée bien précise de ce qu'elle signifiait. Le plus simple pour le moment était de plaisanter sur le sujet et de la cacher rapidement dans sa poche. Voilà. Ni vu ni connu. S'il était venu dans le bloc b ce matin ce n'était certainement pas pour se morfondre encore sur ses souvenirs, mais bien pour penser à autre chose. Il fut en tout cas bien heureux de faire rire Mirza avec son petit regard aguicheur et rebondit immédiatement sur sa remarque. « Tu l'as donné à quelqu'un la clé du tien, de cœur ? » Si lui n'avait trouvé chaussures à son pied pour le moment, il fallait bien avouer que c'était surtout parce que c'était le dernier de ses soucis. Il n'était pas ici pour trouver l'amour, ce n'était probablement pas la raison de leur venue à tous dans cet endroit. Eda était du genre à se laisser guider par les événements, prenant les choses comme elles venaient. « Tu dois avoir du succès auprès du notre bloc, avoue ! » Il devenait un peu plus familier mais la jeune femme n'avait pas l'air de trouver ça problématique depuis le début alors il se laissait doucement aller. Il lui lança un beau compliment à la suite auquel elle répondit que chaque fille avait son petit caractère. Il écarquilla un peu les yeux et hocha vivement de la tête. Oui ça il avait bien pu le remarquer. Entre Amalia, Lou et Sony … Il n'y en avait aucune qui avait passé inaperçu. Tout ça rendait le bloc b un peu plus dynamique que le a, peut-être ? Les garçons n'avaient pas autant de grande gueule de leur côté, ou du moins Eda n'y faisait pas du tout attention. C'était sûrement pour le mieux. Son regarda suivit Mirza quand elle se leva pour s'étirer. Sans savoir pourquoi, il était attentif au moindre de ses mouvements, regardant comment elle faisait, voyant ses muscles apparaître dans son dos. Une femme pouvait donc être musclée aussi. A sa proposition, Eda lia ses mains et un sourire immense s'afficha sur son visage. « Vrai ? » Il voulait devenir plus fort, plus résistant, plus endurant, … Plus homme en quelques sortes. Il savait bien que son courage était un handicap, mais si à défaut il pouvait quand même avoir quelques capacités sportives ça serait déjà bien. « 5 ans que je suis ici. » Il ne savait pas s'il devait être fier du chemin parcouru pendant ces années, mais au moins il était en vie et tout le monde ne pouvait pas en dire autant. C'était toutefois assez étrange d'estimer son évolution sur sa capacité à garder la vie. Quel monde … « Arendt, tu vois … Tu vois qui c'est ? C'est lui qui m'a guidé au début ! Il m'a appris les bases du combat tout ça. » C'était comme un maître spirituel pour lui. S'il avait envie de rendre Sony fier de lui au sein du labyrinthe, il voulait tout autant briller pour rendre son aîné fier de lui. Montré que son apprentissage n'était pas du vent. Qu'il s'accrochait. Ce respect qu'il éprouvait pour Arendt était presque démesuré, mais il n'y pouvait rien. Il était presque une groupie du coffreur. Il se leva à son tour, sautillant sur ses petites jambes. « Je vais t'appeler Coach Noona du coup ! » Il aurait même pu commencer immédiatement tellement ça lui faisait plaisir d'être accepté par des personnes aussi belles et calmes. Vous savez, il y a des gens comme ça qui vous inspire un réel respect dès le début. Mirza en faisait partie, et il voulait lui montrer de quoi il était capable, qu'il en avait dans le ventre et qu'il n'était pas du genre à abandonner. « Je paye peut-être pas de mine, mais je suis têtu. Ne pense même pas à te débarrasser de moi maintenant Noona. » Était-ce un peu trop direct alors qu'ils venaient à peine de se rencontrer ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t336-eda-ptite-crotte

avatar

0 ❄

Jun Hyo Seong/sung ( Secret )

40


BLOC B - COFFREUR
MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza Dim 14 Fév - 23:05


i dont bite




Le soleil brillait de plus en plus au-dessus de leurs têtes et voilà qu'ils parlaient de cœur. Pour une première conversation ils avaient l'air plutôt proche. Mirza eut un petit rire et fit non de la tête. Disons que ce n'était pas dans ses priorités que de trouver le prince charmant. Bien sûr elle s'était déjà attardé sur le physique avantageux de certains garçons, mais de là à aller plus loin. Pas vraiment. Elle ressentit presque du malaise quand il parla de son probable succès auprès de l'autre bloc. Aucun ne s'était jamais vraiment confié à elle, du coup elle n'avait absolument aucune de l'effet qu'elle pouvait bien avoir pour eux. Alors elle haussa les épaules. « Honnêtement, je ne me suis jamais trop penché sur la question ! » Surement parce que ça faisait un bon bout de temps qu'elle était au bloc, la rencontre avec le sexe opposé n'avait pas eu le même impact que pour les plus récentes arrivantes.

Apparemment Éda était là depuis cinq ans. C'était déjà une grande victoire d'être toujours présent et motivé au bout de cinq ans. Il avait l'air de quelqu'un de bien malgré sa tendance à se dénigrer, Mirza l'appréciait déjà. Elle l'écouta parler d'Arendt et de ce qu'il lui avait appris et apporté. Elle n'était pas vraiment passée par cette étape, faisant partie des premières arrivantes, elle avait appris sur le tas aux côtés des autres filles. Puis elle s'était retrouvé à faire comme Arendt, prendre des filles sous son aile et les initier à la vie du bloc. Et voilà que c'était un garçon qu'elle allait prendre sous son aile. «  Noona ? Pourquoi j'ai l'impression que ça me vieillit ? » Elle en rigola quand même et croisa ses bras sur sa poitrine. C'était un petit défi au fond. Tiendrait-il les entraînements parfois bien intensif de la demoiselle ? Elle n'était pas un tiran, mais son envie de rendre service la poussa à le taquiner un peu plus encore. « Bah tient, pour commencer, tu feras dix pompes chaque fois que je t'entendrais te dénigrer ! » Et par là elle voulait dire que ça commençait à ce moment même. Penser positif était la clef pour réussir. Son sourire ne quitta pas son visage, sa motivation y était parfaitement lisible. « Pour commencer je suis prête à les faire avec toi. » Sur ces mots elle ne tarda pas à se mettre en position, dix pompes ce n'était pas grand-chose. Elle se mit en action et là où certaines filles pourraient galérer, fit ses dix pompes sans la moindre difficulté. La musculature fine de ses bras ressortit davantage durant le cours effort. C'était surement pour ça que les garçons n'allaient pas forcément vers elle dans un but « romantique ».

elle se releva finalement et fit craquer son cou avant d'étaler son programme habituel au jeune homme.
« En général je commence par courir dans forêt entre vingt et trente minutes, je m'étire et fais quelques séries de pompes et d'abdo, du gainage et un peu de muscu avec les moyens du bord. » Elle pointa les poids de fortune qu'elle avait faits. Tout ce programme elle le faisait quasiment tous les matins sur presque deux heures. « Libre à toi de me rejoindre les matinées quand tu le souhaites, on aura qu'a se donner rendez-vous ici. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 100% not a stalker ► Mirza

Revenir en haut Aller en bas

100% not a stalker ► Mirza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ADOPTANTS PR SUZIE ET MIRZA DANS LE 59
» Un stalkeur sachant stalker. [PV Hazel]
» [Mission] Dark Stalker
» :: JAPAN EXPO ~ [11ème impact !]
» Haleah M. Norton ▶ @Hale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: La zone d'entrainement-