Partagez|

Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon


avatar

0 ❄

Supassara Thanachart

6


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Mar 29 Déc - 17:07

J'ai rencontré ce garçon lors d'une de mes expéditions dans le bloc des garçons il y a quelques jours et je me suis retrouvée assise sur mes talons, pratiquement accotée par-dessus son épaule pour observer ses dessins. C'est qu'il est plutôt doué.  Émerveillée, je n'ai même pas remarqué quand il s'est arrêté pour me demander ce que je voulais.  Il a fallu plus d'une fois pour parvenir à se faire comprendre parce que j'étais tellement absorbée par son oeuvre que je ne pouvais pas voir ses lèvres bouger.  Il a néanmoins réussi à attirer mon attention et c'est toute rougissante que j'ai expliqué que je trouvais son travail trop beau, que c'était magique et j'aimais beaucoup son dessin.  J'ai songé un instant à partir, lorsque m'est venue l'idée de lui demander s'il ne pourrait pas dessiner quelques trucs pour toi aussi.  J'ai remarqué que les filles ont toutes décoré leur coin du dortoir au fil des ans et des mois, pour le personnaliser et le rendre peut-être plus agréable.  Moi...  Bah, c'est comme lorsque je suis arrivée, à peine un an plus tôt, très terne, très morne.  Mais s'il pouvait faire en sorte de me faire quelques petits trucs pour décorer, ça pourrait être super aussi!  Toute excitée, je lui ai expliqué mon idée, sans vraiment chercher à savoir si ça faisait du sens ou pas.  Enfin, nos esprits ont dû communiquer ensemble, car il a accepté et voilà que maintenant, je l'ai invité à venir voir mon coin de chambre pour qu'on passe aux croquis et aux plans de ce qu'on peut faire pour améliorer le tout.  On a pris rendez-vous pour arranger le tout.

Puis le grand jour est enfin là.  J'ai bien nettoyé mon coin de chambre pour ce que soit respectable et que je n'aie aucune honte à le montrer.  Quand j'ai terminé, je vaque à mes autres occupations, question d'occuper le temps en attendant qu'il arrive.  Quand l'heure du rendez-vous approche, je me dirige vers la porte du labyrinthe et je l'attends là, bien sagement.  Le temps passe et je ne le vois toujours pas arriver.  Ça m'inquiète un peu.  Est-ce qu'il s'est perdu dans le labyrinthe?  Pourvu que non...  Heureusement, les portes ne sont pas près de se fermer, il reste encore beaucoup de temps avant que ça n'arrive, mais en vérité on ne sait jamais.  Je croise les doigts dans mon dos, espérant que ça serve à quelque chose.  Je m'en voudrais qu'il meurt dévorer par les griffeurs parce que je lui ai demandé de venir pour un projet de décoration.  Je m'en sentirais coupable toute ma vie.  Plus le temps passe, plus les larmes me montent aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t848-aimee-ft-supassara-thana

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Mar 29 Déc - 17:37

Ce jour là, je m'étais décider à me remettre au dessin. Enfin remettre.. Je supposais que ce carnet était le mien et donc que je savais dessiner. Je travaillais durement, j'étais concentrer sur mon œuvre quand tout d'un une ombre c'était taper l'incruste sur le papier. Un nuage? Je tournais la tête pour voir et non, enfin, peut être qu'elle s'appelait nuage hein, mais c'était pas un vrai nuage dans le ciel c'est ce que je veux dire. Après plusieurs tentative pour lui demander ce qu'elle voulait, une main passée devant ses yeux, j'avais enfin la réponse. Elle était mignonne à rougir comme ça pour si peu, puis à bafouiller une réponse qui me faisait chaud au cœur. A force de sourire, mes pommettes m'avaient fait mal pendant quelques minutes après qu'elle soit parti ce jour-là.

Aujourd'hui encore, je me dis que je vais souffrir des joues puisqu'on se revoit, côté bloc des filles cette fois. Peu avant de partir, j'avais attraper un coureur qui faisait rien pour qu'il m’emmène là-bas, j'avais peur du labyrinthe comme de nul part ailleurs et j'allais me perdre sinon.. Et j'ai bien préciser: le plus rapide! Je veux pas faire une visite guidée du labyrinthe moi, je m'en fiche.

J'ai l'impression que tous les murs se ressemble, qu'on tourne en rond et puis qu'on s'égare. Jusqu'à ce que je vois une entrée, différente de celle d'où on est parti. A mesure que je me rapproche je voit une silhouette, de fille à n'en pas doutée, et peu à peu je me rends compte qu'elle a l'air inquiète et paniquée. Je remercie l'homme qui m'a accompagné jusqu'ici et m'approche d'elle, les joues roses et froides, le souffle court d'avoir couru aussi longtemps et surtout.. Une poing de côté. Je suis médecin moi, pas coureur, j'ai pas l'habitude.. Pourtant un sourire se dessinait sur mes lèvres quand je la voyait, la jeune femme que j'avais rencontrer ce jour-là.

"Salut! T'attends depuis longtemps?"

Si elle me répond que oui, je me gifle de pas avoir prévu de venir en avance.. La prochaine fois je le ferais comme ça elle attendra pas trop longtemps dehors, aussi près des portes de cet endroit dangereux. Je lui tends ma main, sans doute froide mais tant pis, pour attraper la sienne. Même si je suis un homme, j'ai tendance à être plutôt tactile, avec tout le monde, homme, femme, poule, chien, vache. Tout absolument tout.. Sauf les insectes, je suis tactile avec le dessus de ma chaussure pour eux.

"On y va? Comme ça on aura plus de temps pour faire les croquis! Tu veux quels genre de décorations au fait?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

0 ❄

Supassara Thanachart

6


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Mar 29 Déc - 21:12

Je pousse un soupir de soulagement quand je vois enfin le garçon sortir du labyrinthe.  Il a peut-être seulement eu un contre-temps ou quelque chose comme ça.  Ça arrive, traverser le labyrinthe c'est pas toujours une partie de plaisir.  Puis tu as cru comprendre que le garçon est medjack, il a peut-être été retenu pour soigner quelqu'un.  Plusieurs hypothèses dont la véracité ne m'intéresse que très peu.  L'essentiel pour moi c'est qu'il soit là, en un seul morceau.  Au sourire qui s'accroche sur ses lèvres, je sens les miennes s'étirer dans un même geste, ravie de le voir.  Puis face à un sourire aussi chaleureux, aussi sincère, c'est difficile de ne pas sourire soi-même.  J'agite la main pour le saluer, maintenant que je suis complètement rassurée.  Il faut dire que je suis assez excitée à l'idée de ce projet.  Mon coin sera trop beau après!  Puis quand vous avez perdu le plaisir des oreilles, il faut bien prendre soin du plaisir de yeux.

« Non, je ne t'ai pas attendu très longtemps, je viens d'arriver! » articulé-je.  Je ne parle pas très vite parce que je prends toujours le soin de bien articuler ce que je dis, pour être certaine qu'on me comprend.  Après tout, je ne m'entends pas parler, je ne peux pas savoir si ce que j'énonce est compréhensible.  C'est toujours un risque à prendre, mais ça ne me gêne pas.  Les gens comprennent, règle générale.  C'est un petit mensonge, mais c'est que je ne voudrais pas qu'il se sente coupable de m'avoir fait attendre et inquiéter.

C'est agréable qu'il me serre la main.  C'est une des rares façons que je peux sentir la chaleur des autres sur moi.  Enfin, ses doigts sont froids, mais c'est affectif et ça me plaît bien.  Moi aussi je suis assez tactile, ça me permet de communiquer avec les autres quand les mots ne le peuvent plus. Je hoche la tête quand il me propose d'y aller et je lui fais signe de te suivre. Après tout, il ne connaît certainement pas le chemin.  Je gambade légèrement, parce que je suis heureuse, aujourd'hui est une bonne journée après tout.

« Des fleurs! Tout plein de fleurs! » m'exclamé-je avec un large mouvement des bras qui indique beaucoup.  En vérité j'aime beaucoup les fleurs et si je n'étais pas appelée Aimée, j'aurais aimé avoir un nom de fleur.  « Les fleurs sont jolies, même si elles sont silencieuses, » ajouté-je.  Je me demande si elles entendent quand on leur parle.  Peut-être qu'elles sont comme moi et que malgré tout elles comprennent.  Pour moi, les fleurs ça représente l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t848-aimee-ft-supassara-thana

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Mar 29 Déc - 22:01

Je la voyais sourire, elle qui au départ semblait plus qu'inquiète, est-ce qu'elle est rassurée de me voir sain et sauf? C'est possible. Bizarrement je trouvais ça agréable d'avoir quelqu'un qui s'inquiète pour soi quand on doit traverser l'enfer dans lequel on nous à mis de force. C'est un sentiment que j'aime tout particulièrement et que j'expérimente pour la première fois depuis mon arrivé. Avant je devais bien avoir vécu ça, enfin j'espère...

D'un seul coup, la voix de la jeune femme s'élevait, lentement, articulant clairement ses mots. Est-ce qu'elle avait un problème d'élocution? Même si c'est le cas, ça ne changeait en rien la joie que j'avais de la retrouver. Et puis ça lui donne indéniablement un petit côté mignon. Mais à l'entendre, j'étais rassuré, elle n'avait pas attendu longtemps ici, je m'en serais voulu sinon. Je n'aime pas faire attendre et j'ai l'habitude de faire tout assez rapidement, merci mon impatience, mais là sur ce coup si j'ai du préparer mes affaires pour faire le travail et trouver quelqu'un (surtout trouver quelqu'un) et ça m'avait pris un peu plus de temps que prévu.


Après lui avoir demander le chemin, elle me faisait signe de la suivre, ce que je faisais bien volontiers. Je ne venais pas souvent dans ce bloc, pour ne pas dire jamais, alors je ne connaissais rien, j'étais perdu. Mes yeux découvraient le camp des filles assez curieusement. Je me demandais à quoi servait ça ou encore ça, mais je n'allais pas nous retarder avec mes milliards de questions...

« Des fleurs! Tout plein de fleurs! »

Je rigolais à sa demande ainsi qu'à son geste, ce n'était pas la chose la plus dure à faire, une fois qu'on savait quel type de fleurs dessiner. J'étais prêt à faire et refaire des modèles jusqu'à ce qu'elle soit satisfaite, j'étais là pour répondre à sa demande alors faisons en sorte qu'elle soit satisfaite.

« Les fleurs sont jolies, même si elles sont silencieuses, »

Ses mots me paraissaient bizarres. Évidemment qu'elles sont silencieuses, comme toutes les plantes, et comme la plupart des insectes. ça me semblait bizarres mais je ne disais rien seulement un léger sourire ornait mes lèvres. Malgré tout la curiosité me démangeait, trop de questions sans réponses et pas assez de sagesse et de patience dans mon petit corps..

« Pourquoi tu dis qu'elles sont silencieuses? »

J'attendais une réponse mais rien ne venait, je tournais la tête vers la jeune femme et agitais une nouvelle fois ma main devant son visage, attendant qu'elle me regarde pour réitérer ma question.

« Pourquoi tu dis qu'elles sont silencieuses les fleurs? »

Est-ce qu'elle était sourde? Pourquoi elle ne réponds que maintenant qu'elle a le visage vers moi? J'étais pleins de questions, mais j'avais peur de la blesser ou d'être trop curieux en les posant. Alors je me taisais, peut être que j'aurais une réponse plus tard? Ou que j'aurais l’occasion et le courage de les poser.. A la place parlons de quelque chose que je savais ne pas être mal placer..

« Tu voudra quel genre de motif au juste? Quelque chose de doux? »

Je la voyais plutôt douce et joyeuse, alors je pensais le faire ressortir dans ce que j'allais faire aujourd'hui. Sauf si elle décide de quelque chose de plus dur, vu comme certaines filles ont l'air plus viril que ceux du bloc a... Moi inclus bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

0 ❄

Supassara Thanachart

6


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Mer 30 Déc - 3:42

Je guide mon nouvel ami à travers le camp, sans trop donner d'explications, parce que de toute façon, je sais déjà que c'est presque la même chose entre le camp des filles et celui des garçons.  Je suis allée assez souvent de leur côté pour le savoir.  Il me surprend un peu quand il agite la main devant mon visage et je le dévisage un peu perplexe.  Pourquoi il fait ça?  Est-ce qu'il m'aurait parlé sans que je ne m'en sois rendue compte.  Enfin, il me pose une question.  J'esquisse un sourire.  C'est une bonne question.

« Elles poussent tranquillement, je bute sur le mot tranquillement, ça fait beaucoup de syllabes sur lesquelles se concentrer, sans que personne ne les remarque.  Puis un jour, elles sont en fleurs et nous surprennent.  C'est le silence total, n'est-ce pas? »  Je lui adresse un de mes plus large sourire.  J'aime beaucoup les fleurs.  Je suis allergique au pollen, mais malgré tout je passe beaucoup de temps à les regarder.  De loin, même si ça me pique les yeux.  Si je n'avais pas ces allergies, j'en aurais toujours un bouquet près de mon lit, sur la table de chevet.  Ça mettrait un peu de couleur.  Mais les dessins, c'est une toute aussi bonne idée et je suis vraiment ravie d'avoir trouvé un gentil Naseon pour m'aider à réaliser ce projet.  Moi, je suis trop maladroite de mes mains pour pouvoir ne serait-ce qu'essayer de tracer les contours d'une fleur à cinq pétales.

À partir de maintenant, j'essaie de toujours le regarder, au cas où il me parlerait.  Je ne voudrais pas qu'il croit que je l'ignore, alors que je ne l'ai tout simplement pas entendu.  Je me demande ce que ça fait d'entendre le monde à nouveau, après avoir été privée du son aussi longtemps.  Naseon, quel genre de voix a-t-il?  Je crois qu'elle doit être assez douce pour pouvoir dessiner aussi bien.  À quel point serais-je surprise de la découvrir?  Mais je ne dois pas trop penser à ça, parce que je doute que mes appareils fonctionnent à nouveau un jour.  On s'habitue à tout, tout compte fait.

«Doux et coloré!  C'est un peu triste dans mon coin.  Il n'y a rien.  Je voudrais de vraies fleurs, mais je suis... allergique. »  J'ai beaucoup de mal avec les mots qui comportent plusieurs syllabes.  En plein milieu du mot, c'est comme si je ne savais plus comment placer ma bouche pour prononcer.  Et je me demande si je prononce correctement les g.  Enfin, je fais mon effort, c'est difficile pour moi.  Les gens me comprennent normalement, sinon je peux toujours répéter et utiliser les mains pour parler.  Je crois que j'ai peut-être déjà connu le langage des signes, ça me paraît si facile d'utiliser mon corps pour parler.

Je lui pointe un bâtiment qui nous fait office de dortoir.  C'est pas exactement le même genre que chez les garçons, mais ça y ressemble assez pour qu'il comprenne ce que c'est.  Je le tire derrière moi pour qu'il entre.  Certaines filles jettent un regard circonspect au duo que nous formons, mais ça ne me gêne pas du tout.  Je hausse simplement les épaules en signe d'impuissance et j'échange un regard complice avec Naseon.  On arrive rapidement devant mon lit, qui est dans un coin de pièce, ce qui me donne deux murs pour accrocher des choses autour de moi.

« C'est juste là!  On pourrait en mettre sur ce mur et puis sur celui-là aussi. »

Je tourne sur moi-même pour le regarder, assez excitée face aux plans de décoration.  Je croise les mains sur mon coeur, particulièrement heureuse.  Mes yeux se posent une fraction de seconde sur mon couvre-lit, uni.  De lui, je lève mon regard vers le garçon alors qu'une idée de se forge dans ma petite tête de linotte.

« Dis tu crois qu'on peut décorer ça aussi? » dis-je en pointant l'édredon du doigt, l'air plein d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t848-aimee-ft-supassara-thana

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Mer 30 Déc - 6:11

Il faut croire que son sourire était contagieux puisqu'en le voyant le mien revenait directement. D'ailleurs, mes joues commençaient déjà à être engourdies, comment dire que c'est problématique vu qu'on était ensemble depuis très peu de temps pour aujourd'hui? J'écoutais sa réponse, toujours avec ce même sourire pour l'encourager, notamment lorsqu'elle bute sur le mot "tranquillement". Elle semble avoir du mal avec le coréen, peut être qu'elle est étrangère? Que ce soit ou non le cas, je pouvais pas m'empêcher de la trouver adorable. Il n'y avait qu'elle pour avoir ce genre de réflexion, vraiment. Mais c'était vrai, peu importe combien on passe au même endroit, si un bourgeon est là, on ne le verra pas, mais la fleur oui. C'est triste pour le bourgeon quand même.. C'est lui qui est là à la base, c'est grâce à lui que la fleur naît et pourtant personne lui porte d'attention ou de reconnaissance...

Je la voyais qui me regardait beaucoup plus qu'avant, ça me perturbait, j'ai pas l'habitude qu'on reste ainsi me fixé. Mes joues se teintèrent doucement, légèrement, pourquoi j'étais sensible à ce genre de choses totalement stupide? Je suis là pour travailler, rien d'autre et elle aussi, elle me voit juste pour le boulot, aller Naseon sors toi l'idée que tu lui plais de la tête. Je tapotais mes joues de mes paumes tandis que de son côté elle répondait à ma question. Doux et coloré? J'espérais pouvoir y arrivé, j'allais devoir faire quelques croquis avant de m'attaquer à son mur.

Tout d'un coup, elle me montrait un bâtiment du doigt et mes yeux l'observait en détail. D'un seul coup je me sentais tirer et la suivais assez facilement, j'étais quand même un homme dans un sens et elle une femme donc naturellement j'avais pas trop de mal à la suivre. Une fois rentrer mes yeux se posaient sur les murs autour de nous, regardant les décorations avec beaucoup d'attention jusqu'à ce qu'on croise des gens et que je leur sourit par politesse, et puis c'est dans ma nature aussi de sourire à tout va. Mes yeux croisaient ceux de la jeune femme, et les miens brillaient d'une lueur joueuse et complice. Évidemment. A quoi pensent les filles qui nous voit ainsi.. Je veux même pas le savoir. En fait, elles doivent être autant porter sur la chose que les résidents de mon bloc...

Je m'arrêtait et la jeune blocarde me montrait son coin, me montrant les deux murs avec enthousiasme. Elle avait hâte de voir ses murs ornés de jolies fleurs, ça se voyait, aussi énorme qu'une maison. Mais plutôt que de me stresser ça m'amusait. Une fois qu'elle avait fini de s'égosiller à me monter le tout, je posais les yeux sur elle, puis suivait son regard vers son lit puis vers elle à nouveau. Non?

« Dis tu crois qu'on peut décorer ça aussi? »

Évidemment. Le boulot Naseon. Le boulot. J'hochais la tête en souriant en réponse suivi d'un rapide:

"j'vais voir ce que je peux faire pour! Mais soit on s'y colle maintenant soit plus tard, je suis pas sûr que ça dégorge pas après avoir posé le motif.."

Je posais mon sac par terre, contre le mur pour ne pas gêner et ne pas se blesser surtout. J'en sortais de quoi faire les croquis et m'avançais vers son lit, m'installant dessus sans même demander la permission. Rapidement je commençais à griffonner sur le papier, un premier motif, puis un second et ainsi de suite, dessinant tout ce qui me passait par la tête. Certains dessins prenant plus de temps que d'autres à faire. J'étais totalement absorbé, concentré, rien ne pouvait me faire lever le nez.. A part peut être une odeur de nourriture. La nourriture c'est sacré, bon sang!

Après plusieurs heures de travail je m'étirais en poussant un petit couinement, enfin fini les croquis. Je me frottais les yeux du revers des phalanges avant de les étirer aussi, certains craquant sans que je fasse attention, me faisant mal. Tant pis. Je me levais du lit et venais voir Aimée en souriant.

"Fini! Tu veux que je t'explique ce à quoi je pense pour chaque dessin?"

Sans même attendre sa réponse je lui montrait le premier croquis, précisant qu'on pourrait le faire en couleur si elle le voulait et qu'il pensait le placer dans un coin ou sur son drap. Mais le dessin me semblait trop masculin pour ce que cherchait la jeune femme, alors je lui montrait rapidement le second dessin, jugeant qu'il serait plus dans ce qu'elle recherche pour sa chambre.

"Celui là on pourra le mettre en fresque sur le haut du mur! Tout du long et à la fin pour la petite partie on pourra voir pour faire un effet dégradé."

S'en suivait les deux dessins qui lui avaient pris le plus de temps.

"Le premier je le vois bien sur le mur complet, ça le remplirait bien. Et puis, y a celui-là, on peut placer le côté clair vers la fenêtre..  Ou alors on peut placer le premier sur ton drap et le deuxième le répliquer? Avec plus de motif pour la partie la plus longue du mur.. Mais ils mettront longtemps à se faire hein, il faudra pas mal de peinture, il faudra la faire avec les plantes, et pis attendre que ça sèche aussi.. Moi ça me dérange pas mais après c'est pour toi... Et la personne que je trouverais pour mettre les pieds dans le labyrinthe pour trouver les plantes nécessaire.."

Je la jaugeais du regard, savoir si oui ou non elle était motivée à attendre, ou si elle préférait quelque chose de plus simple. Ou bien tout autre chose, ce que je m'empressais de préciser avec un "Sinon, si ça te plait pas je peux refaire les croquis, y a aucun soucis!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Sam 2 Jan - 23:10


SOUVENIR DE AIMÉE

Elle sort de sa chambre discrètement, elle ne doit pas se faire repérer, ils vont la punir sinon. Elle sait que ce qu’elle fait est plus que risqué, mais elle a besoin de le faire, elle a besoin de la voir. Ses pas font grincer les escaliers de la vieille bâtisse. S’ils ne l’entendent pas, c’est un exploit. Elle s’arrête plus d’une fois en chemin, essayant d’écouter, de savoir s’ils se sont réveillés mais non, aucun bruit en dehors des grincements du bois au sol. Elle passe par la cuisine, elle va lui descendre une pomme. Elle a toujours aimé les pommes, elle le sait.

Sa pomme à la main, elle déverrouille la porte avant d’emprunter les escaliers. Elle allume sa lampe torche. Cela fait bien longtemps que l’ampoule de la cave ne fonctionne plus, elle le sait bien. Le faisceau se balade dans la pièce avant de tomber sur son corps. La voir comme ça lui serre le cœur. Elle va mal, tellement mal. Elle qui était pleine de vie, pleine de joie. Elle vient s’assoir à quelques mètres de ce corps inanimé. « Lucy ? » dit-elle doucement, attendant que le corps réagisse. Un grognement se fait entendre dans la cave et elle serre la pomme dans sa main. « Lucy, je t’ai amené à manger. Regarde. » Elle tend la pomme devant elle, le plus loin possible. Elle sait qu’il ne faut pas s’approcher trop, que c’est dangereux. La dénommée Lucy relève alors la tête. Ses yeux sont fatigués, cernés, rouges. Son corps est frêle, fin, elle est en sous-nutrition. « Lucy, comment est-ce que tu te sens ? » demande-t-elle, espérant une réponse, pour une fois. « Manger. » Sa voix est rauque, elle n’a pas dû boire depuis longtemps. Elle fait rouler la pomme jusqu’à Lucy et celle-ci se jette dessus comme un animal, la dévorant sans état d’âme. « Lucy, je t’aime tu sais ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

0 ❄

Supassara Thanachart

6


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Dim 3 Jan - 18:08

Je suis contente.  J'ai bien tout montré à Naseon.  Et il semble même prêt à s'occuper de ma couverture si on peut trouver un moyen de le faire, ce qui m'enchante.  Ce sera la première douillette du bloc personnalisée.  Si ça se trouve, ça plaira aux filles et ça lui fera des contrats artistiques de plus!  L'idée me réjouit particulièrement beaucoup.  Je pense qu'avec l'ouverture d'un passage entre les deux blocs, ça donne de l'espoir à tout le monde.  De l'espoir de trouver enfin la sortie de ce labyrinthe, que si un passage existe, eh bien il doit bien y avoir une porte de sortie cachée quelque part.  Se mettre à redécorer, à mettre de la vie dans l'endroit où nous habitons toutes, je crois que ça va motiver les troupes à ne pas baisser les bras.  Qu'on vive ici ou ailleurs m'importe peu tant qu'on est toutes ensemble.  J'ai besoin d'elles pour survivre, seule je n'arriverais à rien.  Le monde extérieur ne me captive pas particulièrement.  La seule chose qui me rattache à lui c'est le désir de récupérer mes souvenirs et de savoir qui je suis.  Au début, c'était l'idée d'avoir de nouvelles batteries pour mes appareils, dans l'espoir de pouvoir entendre à nouveau et mieux interagir avec les autres.  Puis c'est parti comme c'est venu, au fur et à mesure que je commençais à mieux me débrouiller en interactions sociales.

Je m'installe sur le lit avec lui, pour voir la progression des croquis.  C'est quelque chose qui m'intéresse beaucoup, voir son crayon bouger sur la feuille de papier.  C'est vraiment intéressant et percutant.  Pour ma part, je ne serai jamais capable de tracer aussi habilement avec un crayon.  C'est probablement un talent inné ou quelque chose comme ça.  Un truc que je n'ai pas en gros.  Au bout d'un moment par contre, je dois le laisser : les filles sont venues me demander de l'aide pour un truc à la cuisine et pas le choix d'y aller.  Je lui annonce où je vais, mais je ne suis pas certaine qu'il m'ait entendu : il me semble particulièrement concentré.

Ce qui ne devait prendre que quelques minutes prend finalement plus d'une heure et je suis assez pressée de retourner au dortoir.  J'avais demandé aux filles un petit congé pour aujourd'hui parce que j'ai de la visite spéciale, mais vraiment il faut tous les bras qu'on peut avoir en cuisine.  Une fois le tout terminé, je me précipite à ma chambre, munie de deux assiettes : une pour moi-même parce qu'il faut bien que je mange un peu et une autre pour récompenser mon artiste.  On n'a pas d'argent ici, il faut bien que je le paie avec ce que je peux lui offrir.  Et ça se monte à peu de choses, malencontreusement.  Comme il semble toujours concentré à mon retour, je m'installe sur le lit en face, les assiettes sur la table de chevet.

Je regarde attentivement les croquis qu'il me montre.  Le premier est plutôt bien, mais...  il a quelque chose d'un peu trop masculin à dire vrai.  Peut-être que si on enlevait les marques plus foncées pour les rendre comme les autres?  « C'est joli, mais je crois que sans les petites "flammes" ça rendrait mieux, plus léger, » dis-je avec hésitation, pas seulement parce que je bute sur les mots parfois.  Après tout, je ne m'y connais pas du tout en art et je ne voudrais pas émettre des critiques qui ne sont pas justifiées.  C'est lui l'expert après tout.

Je bats des mains en voyant le second croquis.  C'est exactement le genre que je voulais et c'est tout mignon.  « Celui-là est vraiment parfait!  Je l'adore! »m'exclamé-je avec entrain.  J'ai probablement massacré la moitié des mots de la phrase en voulant parler trop vite, mais c'est pas grave.  Je suis certaine qu'avec mon sourire il comprend tout de suite ce que je veux dire.  Ça te fait penser à une chambre de princesse, ce que j'aurais voulu avoir si j'avais un père et une mère pour s'occuper de décorer ma chambre.

Les trois derniers croquis sont ceux qui m'emballent le plus décidément.  Peut-être parce qu'ils sont de la couleur.  Et qu'il y a beaucoup de rose.  J'aime beaucoup le rose, c'est joli et féminin.  Je hoche la tête pour approuver tout ce qu'il dit : c'est bien plus vite que de répondre avec des mots.  Déjà que je parle si lentement pour une fille de mon âge.  Au moins, c'est déjà ça, je peux parler.  Ça pourrait être pire.  « Je te fais confiance, je suis certaine que tout ça sera très joli!  Et c'est pas obligé d'être fini en un seul jour!  Mes murs ont longtemps été tristes, ils survivront à l'attente! » Je ris un peu parce que ça me fait drôle de parler de ces parois de bois comme si elles pouvaient avoir des sentiments.

Je lui tends l'assiette bien garnie que j'ai prévu pour lui.  « Tiens, c'est pas aussi chaud que tout à l'heure, mais tu mérites une bonne pause.  Je sais pas si tu vas aimer, mais c'est ce qu'on a fait en cuisine tout à l'heure quand je suis partie. »  Je lui souris et lui donne ses couverts une fois qu'il a son assiette dans les mains.  Bien certaine de son confort, je m'installe pour manger aussi.  C'est difficile pour moi de maintenir les conversations quand vient l'heure du repas, parce que je ne peux pas lire correctement sur les lèvres.  Alors j'espère qu'il n'est pas du genre bavard à table.  Enfin, il m'a tout l'air absorbé par sa nourriture alors je me permet de me concentrer sur la mienne avec beaucoup d'attention. C'est pas mauvais.  Je me suis permis un extra de légumes, parce que pour être bien franche, j'aime pas trop la viande en fait.

Je suis en train de porter un morceau à ma bouche quand je commence à me sentir bizarre.  Je me sens curieusement transportée dans un autre endroit.  Je vois des images.  Une autre moi qui n'est pas moi.  Je sens pourtant l'inquiétude de celle-ci, le temps qu'elle prend pour se déplacer et ne pas se faire prendre.  Et malgré moi-même, je suis terrorisée par ce passage dans le sous-sol pour voir cette Lucy. Ma main tremble et ma fourchette tombe au sol dans un petit bruit métallique.

« J'ai peur... dis-je la voix venue d'outre-tombe, pâle comme un fantôme, j'ai vraiment peur... »  Ce premier souvenir me terrorise.  Qu'est-ce que ma vie passée cache comme secrets?  Je ne suis plus aussi certaine de vouloir le savoir.  Surtout si tous mes souvenirs sont aussi terrifiants.  Je lève les yeux vers Naseon, paralysée par la terreur pour le reste.  J'ouvre la bouche à nouveau comme pour parler, mais rien ne sort d'entre mes lèvres.  C'est comme si tout en moi était figé.  Je déglutis et je n'arrive pas à cacher la panique dans mon regard.  Sans trop savoir comment, je réussis à me défaire de mon assiette et je me déplace vers mon lit pour me rouler en boule dans le dos du garçon.  Ça m'apaise déjà un peu.  D'une main timide j'agrippe son t-shirt.  C'est une mauvaise idée, parce que s'il me parle, je n'en saurai rien.  Mais je n'arrive pas à me mettre les idées à l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t848-aimee-ft-supassara-thana

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Mer 6 Jan - 5:20

Je lui expliquais tout ce que je venais de faire, les détails, mes impressions, où on pourrait placer quoi. Et si pour le premier dessin j'avais vu juste, pour les autres j'avoue que je n'avais absolument pas prévu une réaction de ce type. La voir taper des mains, débiter des paroles à cette vitesse, la faisant rater la moitié des syllabes, mais son sourire était plus que suffisant pour que je comprenne qu'elle aimait plus que de raison ce motif. Je devrais le placer quelque part alors, c'était une évidence même en la voyant aussi heureuse. Était-ce pour ça que le dessin existait? Pour rendre les personnes aussi heureuses? Si tel est le cas, alors je suppose que la voie que j'ai choisis me correspond totalement. D'ailleurs j'avais droit à la même réaction de sa part pour les deux derniers dessins, et j'en concluais donc que j'allais devoir réfléchir à l'emplacement de ces trois croquis dans la soirée avec elle. Mes yeux se baladaient déjà sur les murs à la recherche de l'endroit parfait tandis que mes oreilles se concentraient sur la voix mélodieuse d'Aimée, l'écoutant parler des murs comme des être vivants qui avait vécu ces dernières années dans la tristesse.

"Avec une personne aussi joyeuse que toi près d'eux, ils ne devaient pas être si triste! J'en suis sûr."

Le bonheur et la joie étaient contagieux, si quelqu'un sourit à une autre personne, celui-ci sera inévitablement de meilleur humeur. Voilà pourquoi je souriais à tout le monde et pourquoi je souriais autant quand je passais du temps avec elle.

Tout d'un coup je la voyais bouger et suivit une odeur agréable, assez agréable pour que mes narines se mettent à sentir l'air encore et encore comme un petit chien qui cherchait quelque chose. Ma tête se tournait vers l'odeur, les yeux toujours vers les murs avant qu'ils ne se posent sur l'assiette qui avait attirer mon attention quelques secondes plus tôt et qu'ils se mettent à briller. Avec tout ça j'avais oublier de remplir mon estomac et le voilà qui se réveillait plus que jamais à la vue de la belle nourriture.

Je m'asseyais, l'assiette sur les genoux avant d'attraper mes couverts en remerciant la jeune femme. Je bougeais les lèvres, ouvrant et fermant la bouche pour me retenir de manger avant qu'elle n'ait sa nourriture elle aussi, un minimum de politesse entre nous quand même. A peine fut-elle installée et équipée pour manger que j'attaquais avec gourmandise le plat. Je prenais une première bouchée et fermais les yeux pour la savourer. Ça faisait tellement de bien de manger, j'avais l'impression de ne pas avoir avaler quelque chose depuis des heures avec tout ça, quoi que c'était le cas en fait. Je pense que j'aime juste trop manger.

"C'est trop booon!"

Evidemment je n'avais pas de réponse, Aimée ne répondait que lorsqu'elle voyait le visage de la personne qui s'adressait à elle. C'est étrange quand on y pense, j'allais devoir lui en parler, que je comprenne mieux la raison de cette drôle d'habitude.

Du coin de l’œil, je la vois s'arrêter de manger et tournais la tête vers elle, la joue pleine de nourriture. Elle semblait ailleurs, comme déconnectée de ce lieu, déconnectée de ce monde. Je restais la regarder, voyant son expression changer peu à peu, son teint s'affadir et la peur envahir peu à peu ses traits. Je me dépêchais de finir ma bouche avant de poser mon assiette par terre pour me tourner vers elle, me faisant plus attentif tout d'un coup mais aussi plus sérieux. Quelque chose n'allait pas, et ses mots me confirmaient ce que je pensais. Je la vis se tourner vers moi, comme si elle voulait me parler mais tout ce qui suivait était un mouvement de sa part pour rejoindre le lit et se roulée en boule. S'en suivait une sensation dans mon dos, comme si elle attrapait mon t-shirt avec sa main sans trop oser le faire et je confirmait la situation en me tournant vers elle.

Je la faisais me lâcher pour grimper sur le lit avec elle. Mes bras se glissaient dans son dos, la tirant contre moi avant de la bercer doucement. Je calais son visage contre le creux de mon cou tandis que je continuais mes mouvements tout doucement, me comportant sans le savoir comme une mère attentionnée envers son enfant. En vérité j'avais peur, j'étais inquiet de ce qui avait pu la mettre dans cet état, elle qui souriait à la vie et qui venait subitement de se repliée sur elle même comme une crevette.

Après quelques secondes je posais mes mains sur ses joues et la faisait me regarder, j'avais besoin de lui parler pour la rassurer alors pour une fois, je faisais en sorte de bien articuler, qu'elle puisse comprendre sans trop réfléchir ou se concentrer. Vu son état je la supposais incapable de faire un quelconque effort alors à moi d'en faire.

"Je suis là d'accord? Je vais rester avec toi, n'aie pas peur. Je dormirais avec toi ce soir, d'accord?"

Mon corps n'est pas le plus imposant, il est même à la hauteur de celui d'une femme, j'ai pas de muscles, je suis pas très grand, mais ma présence suffirait à la réconforter non? Je l'espérais en tout cas. Alors que je parlais, mon pouce s'était mis a caresser la joue de la blocarde avant que je n'exerce une pression sur sa nuque pour la faire revenir contre moi. Même si elle me disait de partir, de ne pas m'inquiéter, je ne l'aurais pas fait. J'avais moi-même peur de cet endroit, des bruits qu'on entendaient la nuit et surtout des cris des bestioles qui rodaient la nuit entre les grands murs qui faisaient le labyrinthe. Le nombre d'insomnies à mon compteur étaient plus élever qu'on ne pouvait l'imaginer et je ne voulais pas qu'elle vive une nuit d'angoisse comme j'ai pu en vivre à mon arrivée ici.

"Tout va bien Aimée.."

Elle ne m'entendait pas, mais ces mots je les prononçaient aussi un peu pour moi. Je voulais croire qu'elle irait mieux à mesure que le temps passe, à mesure que je la berçais et la serrais contre moi. Au loin j'entendais les portes du labyrinthe se fermées doucement, c'était décidé maintenant, je dormirais avec elle. D'aussi loin que je me souvienne, c'est à dire mon arrivée au bloc, j'avais toujours dormi seul. Ça fait quoi de dormir avec quelqu'un? Est-ce qu'on a moins froid? Moins peur? On dort mieux? Tant de questions pour quelque chose d'aussi simple, mais ce n'est certainement pas ce soir que j'aurais la réponse puisque je devrais veiller sur elle. Après tout, si elle se réveille en pleine nuit, même si elle ne va pas bien, je suis sûr qu'elle ne me réveillerait pas et pleurerait toute seule dans son coin. Je voulais éviter ça, qu'elle passe une bonne nuit malgré tout, même si moi j'allais devoir dormir toute une journée plus tard rattraper ce retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

0 ❄

Supassara Thanachart

6


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Ven 15 Jan - 19:02

Je le laisse me prendre dans ses bras et me bercer comme une enfant.  Je me calme peu à peu, mais je m'accroche quand même à ses vêtements comme une enfant.  Au final, j'essaie de me montrer forte et indépendante, mais je n'y arrive pas autant que je voudrais.  À la moindre frayeur, je dépends des autres.  Il doit être vachement surpris et ne pas trop comprendre ce qu'il en est de tout cela, après tout je n'ai rien dit, je me suis simplement comportée comme un lièvre qui se terre bien comme il faut dans son terrier, face à une menace invisible.  J'essaie de retenir un sanglot, puis un second.  Ça ne fonctionne pas, des larmes coulent le long de mes joues.  J'avais imaginé que dans ma vie passée, j'avais un père, une mère. Une existence gaie et joyeuse, pas ça.  Enfin, je ne sais pas exactement ce que c'est, mais c'est assez effrayant pour moi.  J'ai peur de la suite, j'ai peur d'avoir rêvé de plus beau que je n'aurai jamais et je ne saurai pas comment réagir si c'est le cas.  Le seul point positif, c'est que je sais que j'entendais.  Mes oreilles fonctionnaient autrefois et ce n'est pas qu'une impression, je le sais parce que je me souviens très clairement d'avoir entendu l'autre fille parler dans mon souvenir.  Je sais que c'est dans le passé, que ce n'est pas qu'un rêve, que je ne me l'imagine pas juste.

Il prend mon visage entre ces mains pour diriger mon regard vers le sien.  Il m'assure qu'il est là, qu'il va rester avec moi pour passer la nuit et je ressens un immense soulagement.  Avec des images pareilles en tête, il est certain que je vais passer la nuit à faire des cauchemars.  Et je ne veux pas avoir à expliquer tout cela à quelqu'un d'autre.  Je ne veux pas avoir à y penser à nouveau, je veux ranger cela dans un tiroir de ma mémoire et ne plus m'en rappeler.  En espérant que mes prochains souvenirs seront plus joyeux, à la hauteur de ce que je souhaitais pour ma propre vie.  Et que je ferai des rêves.  Ça serait beaucoup plus rassurant pour moi.  En tout cas, je suis contente qu'il propose de lui-même de rester pour moi.  Ça me soulage beaucoup.  Je me sens toujours mal de demander aux autres.  Son pouce contre ma joue me rassure et je ne résiste pas quand il me pousse à nouveau contre lui, même je me blottis encore plus près.  C'est pas le plus costaud des garçons, mais son étreinte est extrêmement réconfortante pour moi.

Je finis par me calmer et je m'écarte doucement.  Je tiens toujours son vêtement serré dans mon petit poing.  J'en ai encore besoin.

« Merci.  Je... est-ce que tu te souviens de ton passé toi? »  La question sort du bout de mes lèvres, je suis gênée de la poser.  C'est indiscret.  Qu'est-ce qui me dit que sa mémoire n'est pas remplie de souvenirs douloureux.  Ou alors effrayants?  J'ai un peu peur de la réponse.  Je baisse la tête et je fixe les plis du draps, perdue dans un monde de réflexions peu joyeuses.  « C'est la première fois que je me rappelle avant... j'espérais une vie heureuse, mais finalement... c'est aussi effrayant qu'ici... » avoué-je à mi-voix.  J'ai peur de parler de ce que j'ai vu, que ça renforce l'image cauchemardesque, mais si je ne dis rien je crois que je vais craquer.  Mes yeux se promène sur la pièce.  On n'a pas encore fini de manger.

« Ça va être plutôt froid à cause moi... en plus c'est pas très bon... Sony dis toujours que la nourriture chez nous c'est de la merde comparer à ce qu'on fait chez vous. »  Je tente un maigre sourire.  « C'est probablement parce que je suis une vraie quiche en cuisine, mais dans ma situation, je pouvais pas trop faire les autres travaux. »  C'est effectivement par élimination que tu es devenue cuisinière.  Trop faible pour être bâtisseuse, trop jeune pour être coffreuse, trop maladroite pour le rôle de medjack et incapable d'entendre les consignes pour le rôle de sarcleuse.  Je crois qu'il sait que je suis sourde alors je ne lui ai pas dit et j'essaie de plaisanter sur ma condition d'infirme.  Je veux laisser partir ces affreux souvenirs et j'essaie de penser aux croquis.  Ça me fait sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t848-aimee-ft-supassara-thana

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Ven 15 Jan - 21:34


SOUVENIR DE NASEON

Il est assis sur le fauteuil, le regard descendant vers ses pieds. Son grand-frère est debout près de lui, et il sent son regard sur lui. « Tu es sûr de vouloir le faire ? C’est à vie après, tu le sais ça. » dit-il simplement, interrogeant le plus jeune. Mais oui, il en est certain, il le veut, plus que tout. C’est lui qui a dessiné le modèle pour l’artiste qui va le lui faire. C’est son œuvre, son art. Et ce sera avec lui, pour la vie. Il sait qu’il est jeune, qu’il ne devrait pas faire ça à la légère mais cela représente beaucoup pour lui. Un homme arrive dans la pièce, une feuille à la main. Il la présente au plus jeune qui acquiesce d’un signe de tête. Les modifications sont minimes, son modèle est presque intact. Il écoute attentivement l’homme pour se positionner correctement et qu’il puisse effectuer son travail comme il faut. Une fois en position, il laisse l’homme travailler sous le regard inquisiteur de son grand-frère.

Une heure et demi plus tard, le travail est fini. Le petit n’a ressenti aucune douleur pendant une heure mais les trente dernières minutes ont été comme un calvaire pour lui. « Alors gamin, t’en penses quoi ? » demande le tatoueur. Il observe sa hanche dans un des miroirs qui se trouve au mur de la pièce et il reste bouche bée. « C’est parfait. Magnifique. » dit-il, sortant de son admiration. Son frère soupire et pousse son frère en dehors de la pièce pour aller régler le tatoueur. Ils écoutent tous les deux les recommandations pour la cicatrisation et fixent un prochain rendez-vous pour le contrôle et les éventuelles retouches. Et finalement ils quittent le salon, retrouvant le froid de l’hiver. « Pour notre nouveau départ, Min » dit-il avant de fourrer ses mains dans ses poches et partir en direction de leur nouvelle maison.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Ven 15 Jan - 23:12


SOUVENIR DE AIMÉE

En tailleur, sur son lit, elle le regarde en souriant. Du jour au lendemain, il a disparu, sans laisser de nouvelles.  Elle ne peut pas dire qu’il ne lui a pas manqué, ce serait mentir. Son absence a été dure pour elle. Mais elle avait Jo dans sa vie jusque-là. Mais maintenant, après tout ce qu’il s’est passé, elle ne sait plus rien, elle n’y comprend plus rien. Il est allongé à côté d’elle, les yeux fixés au plafond. Elle lui a déjà dit qu’il lui avait manqué, plusieurs fois. Mais il ne veut pas l’écouter, il lui dit qu’il est mieux sans elle, et elle sans lui. Et elle n’est pas d’accord. Elle appréciait ses attentions, ses petits gestes, les gâteaux qu’il lui avait préparé une fois, ce bracelet qu’il lui avait offert une autre fois, toutes ces petites choses qui lui ont manqué après son départ. « Allez, souris un peu. Je pensais pas te revoir un jour ! » dit-elle, le sourire aux lèvres. Il se relève pour se mettre en tailleur, face à elle. Il a bien changé depuis leur dernière rencontre. Il est devenu plus beau, plus homme. « Tu ne devrais pas être là, et s’il l’apprend ? » Il est inquiet, elle le sent dans sa voix. Mais elle s’en fou. Elle lui prend les mains, amusée. « Ne t’inquiète pas, il ne le saura pas, sauf si tu lui dis. » Elle lui fait un clin d’œil avant de poser ses lèvres sur les siennes, d’une manière imprévue. Il n’a pas le temps de réagir qu’elle s’est déjà reculée, les joues rosées. Son regard est perdu, il ne sait pas comment interpréter ce geste et elle n’a pas envie qu’il se prenne la tête. « Personne ne le saura, sauf toi et moi. » dit-elle avant de l’embrasser, plus longuement cette fois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Sam 16 Jan - 19:12

Je la regardais me lâcher et défaisait mon étreinte doucement, gardant une main sur son bras. Sa réaction m’inquiétait vraiment, elle n’avait pas l’air d’aller bien. Et puis venait cette question sur les souvenirs. J’en ai déjà parlé avec quelques personnes et les avis étaient plutôt partager sur leurs réactions… Aimée semblait aussi retournée que moi lorsque j’ai eu ma première vision, heureusement pour elle qu’elle avait quelqu’un qui l’aimait un tantinet pour s’occuper d’elle. D’un petit hochement de tête je venais répondre à sa question.

« Je m’en souviens un peu… Mais rien de… d’effrayant ou quoi, juste des bribes de ma vie quotidienne je suppose. »

Qu’est-ce qu’elle venait de voir qui pouvait à ce point être effrayant ? Je n’arrivais pas à l’imaginer. Enfin plutôt... Je ne voulais pas l’imaginer. Je savais que mon esprit foisonnait d’idée, d’image qui pourrait vite hanter mes nuits dans les jours à venir, alors je ne voulais pas m’y risquer maintenant. A l’évocation de la nourriture je me tournais vers nos assiettes. En effet, ça doit être froid maintenant. Un sourire étirait mes lèvres pour la rassurer.

« C’est pas grave, c’est bon quand même ! Et puis je sais pas, j’aime bien votre nourriture moi… »

Attrapant mon assiette je la mettais sur mes genoux une fois assis en tailleur. Je picorais dedans et levais les yeux vers elle.

« Tu as quoi en fait ? Enfin… Si je te parle sans que tu me vois tu réponds pas, t’es malade en vrai ? »

La question était posée tellement innocemment, on pourrait se demander si j’étais vraiment un adulte. Après avoir un peu manger, je posais l’assiette un peu plus loin dans le lit. Il fallait que je travaille un peu quand même aujourd’hui, j’étais venu pour ça après tout. Je me levais du lit et attrapais mon carnet. Mes doigts tournaient les pages à la recherche des croquis réalisé plus tôt mais d’un seul coup je m’arrêtais devant le dessin de mon tatouage à la hanche. Dire m’arrêter serait un bien grand mot, disons plutôt que mon corps avait arrêté de chercher les dessins de lui-même, comme s’il voulait que je me concentre sur ce que mes yeux voyaient là maintenant. Une pièce qui m’est inconnue, une voix qui, elle, ne met plus si étrangère. Mon frère encore. Puis un autre homme rentrait avec un dessin que je connaissais. Sans que je ne le sache, mon carnet me glissait des doigts peu à peu, se refermant sur lui-même alors qu’il glissait vers le sol. J’avais attendu un long moment avant de pouvoir voir l’œuvre sur moi, satisfait du résultat. Et puis ma voix s’élevait et ma vue revenait peu à peu, me faisant cligner des yeux.

« Min. » soupirais-je doucement, ayant complètement oublié qu’Aimée était avec moi. Je serrais un peu mes doigts, me rendant compte que mon carnet ne s’y trouvait plus avec ce geste et secouais donc la tête. Je devais me reprendre. Je soufflais un bon coup et me tournais vers Aimée qui ne devait rien comprendre la pauvre. Je lui offrais un petit sourire en secouant la main.

« ça va t’inquiètes pas, juste… je me suis juste souvenu d’un truc ou deux… C’est rien… »

Min. Est-ce que c’était une partie de son nom ? Où est-ce qu’il est maintenant ? Il se souvient de moi ? Et puis c’est quoi cette histoire de nouveau départ ? Ma main se posait sur ma hanche par-dessus mes vêtements, comme si touché l’endroit de mon tatouage pouvait m’aider à mieux me souvenir. Plus que jamais j'étais décider à le retrouver, maintenant que je connaissais son nom, que je me rendais compte d'à quel point il devait compter pour moi. Étrangement ma tête ne me fait pas très mal cette fois, je la sens un peu lourde mais sans plus. Tant mieux, je n’aurais pas à supporter l’horrible douleur de la première fois à chaque souvenir donc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

0 ❄

Supassara Thanachart

6


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Sam 23 Jan - 6:38

Hum...  Lui non plus il ne sait pas trop.  Je me demande s'il se demande c'était comment avant.  Moi j'ai beaucoup de questions à ce propos.  Quoique je me sens un peu refroidie après cette horrible et effrayante douche froide.  On aurait dit un film d'horreur ou je ne sais pas quoi.  En tout cas, quelqu'un retenait cette pauvre fille dans un état de captivité ou quelque chose comme ça.  Puis ce quelqu'un était pas sympathique avec elle, ça je le devine bien.  Je me demande quel genre de sentiment m'habitait quand j'allais la voir.  Je sais que j'avais peur d'y aller, mais pas exactement de quoi j'avais peur.  Je lui ai dit que je l'aimais.  Donc c'était quelqu'un d'important pour moi.  Mais je sais pas à quel point.  Ma soeur?  Ma meilleure amie?  J'ai beaucoup de questions, mais j'ai trop peur de découvrir pourquoi elle est dans cet état-là.  Et si c'était criminel?  Je crois que d'apprendre sur mon passé ouvre certaines portes que je n'avais pas envisagées.  Des portes qui font de moi une personne différente de ce que je suis devenue maintenant et ça m'effraie.  Qu'est-ce que je ferai si j'étais une personne que maintenant je ne pourrais respecter?  Une mauvaise personne?  Non.  Impossible.  Je ne dois pas penser à cela.  Et je dois remercier mon ami qui me fait oublier la scène digne de cauchemar.  Ça me fait plaisir qu'il aime.  C'est cuisiné par mes amies.  Moi je ne fais que laver le peu de légumes qu'on a, je suis pas douée ni pour couper, ni pour cuire et assaisonner.  Mais bon, avoir de bons légumes bien propres, c'est quand même une étape importante du processus, n'est-ce pas!

Je suis un peu surprise quand il me demande pourquoi je ne réponds pas quand il me parle sans que je le vois.  Je croyais qu'il avait déjà compris que je suis sourde.  Je sais que je ris, mais pas si c'est étrange comme son.  Dans les contes de fée, les princesses ont toujours un rire cristallin qui coule comme une cascade.  Moi... eh bien je ne sais pas.  Autant que je puisse le savoir, je peux bien ressembler à une otarie qui glousse ou encore à un cochon qu'on égorge.  J'essaie de cacher mon éclat en posant ma main sur ma bouche, dans un geste timide.  Je sors mes appareils auditifs de mes poches : je les portais à mon arrivée, mais on me les a enlevés comme ils ne fonctionnaient pas, dans l'espoir de les réparer, mais on n'y est toujours pas arrivé.  « Mes appareils sont brisés, alors je n'entends pas.  Enfin je ne distingue pas bien les sons. »  Je ne suis pas totalement sourde.  J'entend toujours comme un espèce de bourdonnement en continu, mais si on me demande de dire quoi est quoi, je n'en ai pas la moindre idée.  Je range mes audioprothèses dans ma poche, là où elles vont, comme ça je ne les perdrai pas et quand on pourra, on trouvera le moyen de les réparer pour que je puisse entendre à nouveau.

Je continue de manger tandis qu'il feuillette son cahier : il n'a peut-être plus faim, mais moi si encore.  Je ne suis pas bien grosse, mais j'ai besoin de beaucoup de carburant pour être fonctionnelle.  C'est surprenant vu ma taille et mon tempérament plutôt calme, mais c'est bien la vérité.  Je sursaute quand j'entends le cahier tomber sur le sol et je le dévisage, plutôt perplexe, l'air de lui demander ce qui se passe.  Les mots ne sont pas nécessaire, il me comprend.  Je n'ai pas une très bonne élocution, j'ai appris à parler avec mon corps, mes expressions.  Un souvenir.  Lui aussi.  En tout cas, ça ne semble pas être très effrayant dans sa tête.  Je souris.  « Heureusement, ça ne semble pas t'effrayer. » Pas comme moi.  Mais maintenant que le gros de la frayeur est passée, je peux en rire un peu. Même si je sais que je vais en faire des cauchemars cette nuit.

Je me sens bizarre à nouveau, alors que j'écarte mon assiette vide pour me pencher et ramasser le cahier écrasé au sol.  Je me crispe et tend tout de suite la main vers son t-shirt pour l'agripper, dans la crainte de ce que je vais voir.  Qui sait ce qui suivra cette rencontre effrayante?  Je ne veux pas savoir, j'ai peur.  Je pensais que ma vie avant était plus gaie, plus joyeuse.  Pourquoi je voudrais autant m'en souvenir si ce n'était pas le cas?  Mais cette fois les images sont plus douces.  Un garçon, je crois que je le trouve beau.  Il m'a manqué, je suis contente de le voir. Et je... non? C'est vraiment moi qui ai fait ça?  Je sais que le souvenir s'est déjà envolé, mais mes joues brûlent, je suis certaine qu'elles ont prit une teinte cramoisie. Je lève un regard mouillé sur Naseon.

« Je... j'ai embrassé un garçon. »  Les mots tombent lourdement.  Est-ce que c'était mon premier baiser?  Avec les histoires d'Ericsson, j'ai toujours rêvé d'être embrassée d'abord par le prince.  Pas de me jeter sur lui.  Je n'en reviens pas.  J'espère que ce n'était pas le premier et que je ne les dispensais pas ainsi à tout le monde.  J'ai un peu honte de moi même.  Je ne sais pas pourquoi je lui ai dit.  Qu'est-ce qu'il va penser de moi maintenant...  que je suis une fille aux moeurs légères.  Si Sony le savait, elle serait mortifiée.

« Euh... tu vas pas le dire aux autres hein?  Si je te masse les épaules, tu promets de garder le secret? »  Oui, contre une monnaie d'échange, il voudra bien se taire.  Je me penche et récupère le cahier.  Je liste les coins du bout des doigts dans un geste nerveux.  Je ne sais pas trop comment effacer cette confessions embarrassante.  Nerveusement, j'ouvre le cahier à spirales pour chercher les croquis qu'il a fait pour mon coin de chambre.  C'est ma façon de l'aider.  Les pages tournent et atterrissent sur l'image d'un oiseau en plein envol.  Je trace les contours du bout des doigts, impressionnée par les détails.

« Ouah... cet oiseau est... libre, tu ne trouves pas? »  J'en oublie presque ces mots dits à la bêtise.  C'est que je suis facilement fascinée par tout ce que je vois et des coups de crayon comme ça... disons que je n'en ai pas vu souvent.  Et pour quelqu'un qui est prisonnier d'un labyrinthe étrange tout comme moi... eh bien c'est assez spécial et ça vient me chercher du fond du coeur.  Des prisons, j'en ai beaucoup.  Le bloc.  Mon passé qui est enfermé je ne sais où dans les tiroirs de ma mémoire.  Ma tête qui est coupé de tout son cohérent.  J'aimerais m'envoler comme cet oiseau loin de tous les soucis.

Je lui tends le cahier, embarrassée.  « Désolée, je devrais pas fouiner, surtout quand je viens de te demander de ne pas dire mon secret, » bégayé-je, pas seulement à cause de ma difficulté langagière.  Je crois que je me sens un peu coupable d'avoir observé ce dessin, même si je ne peux pas m'empêcher de le regarder furtivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t848-aimee-ft-supassara-thana

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Lun 25 Jan - 18:30

Ma question avait été posée tellement innocemment qu’elle la fit rire. Naseon observait sa réaction, un sourire aux lèvres. Dans un sens j’étais heureux de la faire rire et dans un autre, horriblement curieux de savoir le pourquoi du comment. Quand elle m’expliquait enfin, j’entre ouvrais les lèvres comme pour parler mais rien n‘en sortait. Je me retrouvais bouché bée, ne sachant quoi dire à part un petit « désolé ».  J’attrapais sa main avec les deux miennes une fois qu’elle eut rangé ses appareils dans sa poche. Je lui souriais presque tendrement pour lui faire comprendre que ce que j’allais dire n’était pas méchant. « Te cache pas quand tu rigole. T’es jolie, vraiment. Et t’as un jolie rire alors le cache pas. D’accord ? » Voir quelqu’un rigoler rendait les autres heureux, j’en étais persuader. Et ce n’est pas parce qu’elle ne s’entendait pas rire qu’elle devait s’interdire de le faire. N’importe qui est beau quand il rigole.

Je fouillais ensuite mon carnet, bien décider à travailler quand un nouveau souvenir me tombait dessus. Non je n’avais pas besoin de souffrir en vérité pour en avoir un, je m’étais trompé ce jour-là. Ils venaient comme ils partaient, ne laissant que confusion et migraine derrière eux. Je me massais les tempes du bout des doigts alors qu’Aimée semblait rassurée de savoir que ce n’était pas effrayant.

« Non... mes souvenirs l’ont jamais été encore…  Même si je doute que toute ma vie ait été aussi rose et jolie… »

Si j’étais ici c’est qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Il se passait quelque chose. Spades m’avait dit que je ne pouvais pas avoir été méchant avant, que ce n’était pas une punition pour nous d’être ici. Mais qui sait ? On ne connaissait rien de notre passé, lui, aimée, moi. On en avait aucune idée de ce qui c’était passé avant. Peut-être qu’on avait tué quelqu’un. Qui sait… Alors que je réfléchissais à tout ça, je sentais la main d’Aimée agripper mon t-shirt, me faisant tourner la tête vers elle. Qu’est ce qui lui arrivait ? Un autre souvenir ? Je m’installais à nouveau à ses côtés et attendait qu’elle revienne avec moi. Ses joues prenaient une teinte rouge, me rappelant celle que j’avais lorsque Soren était passée à l’infirmerie ce jour-là.

Attrapant sa main délicatement, j’attendais qu’elle ouvre les lèvres pour enfin me dire qu’elle avait embrassé un garçon. Je clignais des yeux, ne comprenant pas pourquoi elle était dans cet état pour un baiser.

« Euh... tu vas pas le dire aux autres hein?  Si je te masse les épaules, tu promets de garder le secret? »  

Je rigolais et secouais la tête vivement. Elle est mignonne comme tout.

« Promis je leur en parlerais pas… Pas besoin de massage, je ne dirais rien. Et puis tu veux que je te confie un secret ? »

J’attendais un peu pour voir sa réaction avant de rougir légèrement. Est-ce que je pouvais vraiment dire ça ? Bah, je lui fais confiance, elle ne dira rien aux autres.

« Moi aussi j’ai déjà embrassé un garçon. Ici au bloc… ah… attends non deux même.  Mais tu ne dis rien. C’est notre secret d’accord ? »

Je lui souriais, une lueur joueuse dans les yeux. Oui j’avais embrassé deux blocards, deux bâtisseurs, deux hommes largement plus musclés que moi. Si j’en gardais un bon souvenir ? Je ne sais pas trop. J’essaie. Au moins le jour où je serais en couple avec quelqu’un, j’aurais un peu d’expérience. J’essayais de me rassurer comme ça.

Alors que je repensais à ces moments où mes lèvres avaient été volées par ces deux garçons, Aimée de son côté farfouillait dans mon carnet. Je la laissais faire, sachant qu’Aimée était la personne la plus adorable des deux bocs réunis et donc qu’elle ne ferait rien qui pourrait l’abimer ou me blesser. Elle s’arrêtait sur un dessin et je tournais les yeux vers les pages pour y voir mon tatouage. Oui il était libre. Cet oiseau représentait le nouveau départ que mon frère et moi avions pris. Il marquait une étape de ma vie dont je n’avais pas de souvenir.

Récupérant mon carnet dans les excuses d’Aimée, je me redressais. Mes mains soulevaient mon t-shirt et baissait une partie de mon pantalon pour lui montrer mon tatouage sur la hanche, représentant le dessin qu’elle venait de voir. Je posais les yeux sur elle en rigolant, elle devait être gêner de voir cette partie de mon corps, mais étrangement je voulais lui montrer la marque que j’avais faites ici.

« Je l’ai fait avant de partir avec mon frère. Il ne semblait pas trop pour à ce que j’ai compris, mais j’y tenais, alors il m’a laissé faire.  Je crois qu’on partait tous les deux pour Wicked… Je me suis jeté ici tout seul… »

J’avais perdu mon sourire à mesure que je parlais pour ne laisser place qu’à une expression remplie de tristesse. Si j’avais su ce que ça coutait que d’y aller, jamais je n’y serais allé. Je serais resté avec mon frère à jouer à cache-cache dans cette maison qui était la nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

0 ❄

Supassara Thanachart

6


BLOC B - CUISINIER
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Jeu 4 Fév - 6:29

Deux garçons?  Je regarde Naseon un peu perplexe, mais je ne dis rien.  J'ai peut-être mal lu.  Ou peut-être me taquine-t-il?  Enfin, ça n'a pas d'importance.  Ce qui compte pour moi, c'est qu'il essaie de me mettre à l'aise et ça fonctionne parfaitement. Ce garçon est décidément... un ange venu tout droit du ciel.  Enfin, ici on vient tous par la boîte.  J'en ai vu une dans le bloc des garçons.  Elle ressemble à la notre.  Mais vraiment, il me rassure.  Je m'empresse quand même de reprendre le cahier, pour regarder à nouveau les croquis qu'il a fait pour décorer ma chambre.  J'en profite pour fouiner un peu.  J'aime beaucoup regarder ses dessins, c'est joli.  On ne voit pas beaucoup de jolies choses au bloc.   Ça manque un peu, ça donne à l'endroit une allure si... sévère et triste.  Je suis contente qu'il veuille bien m'aider à embellir mon coin à moi.  Jusqu'à ce que je lui rende le cahier, gênée d'avoir fait ma fouine sans demander la permission.  Je baisse la tête, un peu piteuse, je ne pensais pas à mal.  Disons seulement que... lorsqu'on n'a plus la faculté d'entendre, c'est parfois difficile.  Les autres peuvent expérimenter le beau grâce à la musique, au chant.  Moi je suis privée de tout cela.  Il y a bien Mozart qui m'aide à ressentir la musique, il a inventé un système pour moi.  Et maintenant, il y a les dessins de Naseon.  Je crois qu'il ne peut pas comprendre à quel point... pour moi c'est précieux.

Bien que je sois toute contrite, il ne semble pas ennuyé, même il a l'air plutôt amusé.  Comme il se redresse, je lève les yeux vers lui pour les rebaisser avec beaucoup de pudeur quand il dénude sa peau.  Mais la  tache que je vois du coin de l'oeil sur sa hanche m'attire et je ne peux m'empêcher de regarder avec beaucoup de gêne.  C'est le même oiseau, imprimé sur sa peau.  Je me demande ce que ça signifie pour lui.  Mais je n'ose pas le demander, probablement qu'il ne s'en souvient plus, ça date forcément de sa vie avant.  Il a parlé de son frère.  Un frère.  Est-ce que j'en ai un moi?  Mais il a parlé d'autre chose.  Je ne sais pas ce que c'est.  Il a dit qu'il s'est jeté ici tout seul.  Tu ne comprends pas trop ce que ça veut dire.  Et qu'est-ce que c'est que le Wicked?

« Le Wicked?  C'est quoi ça? »

Ce nom ne dit rien qui vaille quand on y pense bien et je suis un peu inquiète de l'entendre.  Je ne sais pas pourquoi on est tous ici, mais j'ai l'impression qu'il en a appris plus que moi à ce sujet.  Je n'ai que très peu de souvenirs.  Ils sont tous...  Enfin, ce sont de vagues souvenirs qui n'ont rien à voir avec un tel nom.  Alors qu'est-ce que c'est?  J'ai l'impression qu'il détient la clef d'un mystère que je n'arriverai pas à percer seule.  Autant j'ai peur de ce que je pouvais être avant, autant je suis inquiète de savoir ce qui va nous arriver après.  Jusqu'à quand devra-t-on vivre ici? J'ai peur de ne jamais sortir, de ne jamais me marier ni d'avoir d'enfants.  Je suis jeune pour pour penser à ces choses, mais il n'y a pas d'université ici, pas de projet de carrière.  Alors je me rabats sur le dernier rêve que je peux avoir : fonder une famille.  Mais ça aussi... ça ne pourra pas exister ici.  J'aimerais découvrir la clef du mystère, débloquer tous mes souvenirs pour qu'ils me reviennent en bloc, mais... ce n'est définitivement pas quelque chose que je peux contrôler.

« Je crois que tu en sais beaucoup plus que moi... et je dois avouer que... j'ai peur d'en apprendre plus sur ce qui nous a amené ici.  Les raisons, les motifs.  Et encore plus de savoir le but derrière tout ça.  Je n'y pense pas souvent.  Mais parfois, la nuit, je suis inquiète et je n'arrive pas à dormir. »

Je joue avec mes pouces, un tique bien à moi quand je suis inquiète.  D'un côté, je voudrais qu'il m'en dise plus, mais je crains de savoir ce qu'il peut m'apprendre.  J'ai l'impression qu'on est loin des contes de fées que me raconte Ericsson.  J'inspire profondément et je ferme les yeux, débattant en mon fort intérieur à savoir si je veux ou non qu'il me raconte tout ce qu'il sait.  Puis je secoue la tête avant de planter mon regard dans le sien.

« Notre destin est terrible n'est-ce pas?  Pourtant... j'aimerais que tout le monde soit heureux ici.  Qu'on puisse vivre normalement. »

Je soupire profondément et je me laisse tomber sur le dos.  Je regarde le plafond.  Wicked.  Ça me fait penser à mon premier souvenir de tout à l'heure et j'en tremble encore un peu.  Je voudrais pouvoir m'accrocher aux vêtements de Naseon, mais j'ai peur de l'embêter.  Il est si gentil, déjà qu'il veut bien rester avec moi pour ce soir.  Je rougis un peu à l'idée d'accepter autant de sa gentillesse.  J'ai l'impression d'abuser de lui, alors qu'il a fait tout ce chemin rien que pour venir décorer ma chambre et qu'on ne se connaît encore que très peu.  Je désigne la place à côté de moi.

« Sois pas triste.  On va s'en sortir.  Je crois... »

Je préfère quand il sourit.  Il a un beau sourire Naseon et cet air tout triste ne lui va pas très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t848-aimee-ft-supassara-thana

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Jeu 4 Fév - 20:04

Sa question me paraissait étrange. N’avait-elle jamais vu ce mot sur différents objets dans le bloc ? Une moue au visage, je penchais la tête sur le côté avant de lui répondre.

« Aucune idée. Y a marqué ça sur quelques trucs qui traine dans notre bloc… Genre sur certains caisses qui monte par la boite et tout.. T’as jamais fait gaffe à ça ? »

En vrai je n’avais aucune idée de ce que c’était. Mais ça avait un lien avec notre présence ici, donc j’avais supposé que c’était un groupe, ou un truc du genre, qui nous avait amené ici. Peut-être que c’était juste comme ça que s’appelait le bloc en fait ? Donc si les deux blocs ont des noms différents, pas étonnant qu’elle ne connaisse pas. Mais mes réflexions étaient coupées par la voix d’Aimée qui s’élevait et je tournais la tête vers elle, l’écoutant attentivement.

Ses mots me faisaient penser à moi. Je la comprenais. Un sourire aux lèvres, ma main se posait sur ses longs cheveux bruns que je caressais doucement. Elle n’avait pas à réfléchir à ce genre de choses. Si la plupart des filles que j’avais croisée était assez fortes pour endurer ce genre de réflexions, Aimée, elle, ne l’était pas. Je m’accroupissais devant elle, gardant mon sourire et ma main venait se loger sur sa joue, la caressant du pouce.

« T’es pas toute seule pour réfléchir à ça, si ça va pas, parles-en à quelqu’un. Et puis, réfléchis pas trop à ça. Tu dois te reposer, t’as vu comment t’es fragile ? Tu peux pas faire de nuit blanche, alors reposes toi. Les gens qui courent pour trouver la sortie le trouveront et à ce moment on saura vraiment pourquoi on est là. Te prends pas trop la tête avec ça d’accord ? »

Je lâchais sa joue et reposais mon avant-bras sur ma cuisse, la regardant s’allonger dans le lit. Je perdais mon sourire, sentant que l’ambiance était un peu retombée après cette discussion. Pourquoi on nous a enfermés ici ? Est-ce qu’on était au courant de ce qui allait se passer si on venait ? Pourquoi nous avoir effacé la mémoire si c’est pour nous torturer ainsi en la récupérant ? Je soupirais et secouais la tête légèrement. Je veux rentrer chez moi, voir MinHyun, mon frère et … Et pourquoi pas emmener Spades avec nous ? Après tout, son père le battait… Et… Non, non, oublie Naseon. C’est trop sentimental de ta part, oublie. En même temps… La voix d’Aimée me sortait de cette réflexion horrible et je lui souriais, me redressant pour m’asseoir près d’elle.

Je laissais un soupire m’échapper avant de rigoler un peu. Je me trouvais idiot à me torturer comme ça après lui avoir dit de ne pas le faire. Mais c’était inné chez moi, j’avais toujours besoin de réfléchir à tout, de me poser des questions sans en avoir les réponses. Tournant les yeux vers Aimée, mes doigts jouant avec le carnet, je m’appuyais contre le mur sur le côté.

« J’aimerais bien rentrer chez moi tu sais ? ça avait l’air tellement plus chaleureux qu’ici. Je crois que j’étais beaucoup plus heureux ici… »

Je ne savais pas si elle avait entendu ce que je disais, enfin, lu sur mes lèvres ce que je disais vu que j’avais détourné les yeux vers la fenêtre. Je n’arrivais pas à retrouver cette innocence qui m’était si particulière. J’aurais aimé ne plus avoir ce sujet en tête, mais il revenait sans arrêt et m’arrachait un nouveau soupir.

Je dois me reprendre.

Mes mains posaient le carnet pour tapoter sur mes joues avant que je ne secoue la tête. Je me dresser sur mes deux pieds avant de lui offrir un grand sourire.

« On commence ta chambre ? Comme ça on aura un peu moins de travail demain ! »

Le travail allait me changer les idées, ça me ferait du bien. Et puis, à voir cette pièce devenir plus joyeuse, nos pensées le seront aussi ! J’en suis sûr !

« On commence par où alors ? Je ferais celle qui te remontera le plus le moral. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon Dim 7 Fév - 22:48


SOUVENIR DE AIMÉE

Elle ne comprend pas. Elle voit les lèvres du professeur bouger alors qu’il regarde ses élèves mais sa voix lui semble si lointaine. Elle se concentre pourtant énormément mais rien, elle n’entend rien. Elle lève la main et attend que le professeur l’interroge pour demander à sortir. Il acquiesce et elle se dirige vers l’infirmerie de l’école. Elle toque avant d’entrer et de se retrouver devant l’infirmière, une femme d’une cinquantaine d’années, faisant largement son âge. « Que se passe-t-il mademoiselle ? » lui demande-t-elle doucement, l’invitant à s’assoir sur un des fauteuils faisant face à son bureau. Elle l’entend presque correctement. Mais la voix lui semble tout de même lointaine. « Je crois que je n’entends plus. » répond-t-elle, la voix tremblante. Elle s’assoit, essayant de ne pas succomber à une crise de panique. L’infirmière sort son dossier scolaire d’un tiroir et regarde rapidement ce qui y est noté. « Je vois. Tes parents m’avaient prévenu de ça. Je vais les appeler, reste ici. » Elle se lève et quitte son bureau pour rejoindre une pièce que la petite fille ne connait pas. Elle reste là, à attendre, de longue minutes durant. Et enfin, l’infirmière sort de cette pièce et revient s’assoir face à elle, derrière son bureau. « Tes parents vont arriver, tu vas rentrer chez toi. J’ai prévenu la directrice, tu es excusée pour la journée. »

Elle fait face à ses parents assis de l’autre côté de la table. Ils se jettent des regards qui rendent la petite stressée. Finalement, sa mère se décide à lui parler. « Ma chérie, on doit te dire quelque chose. » commence-t-elle doucement, prenant la main de la gamine dans la sienne. « Quand tu es née, les médecins nous ont dit que tu avais un problème au niveau des oreilles. Ils nous ont prévenu que ça viendrait pas tout de suite mais qu’un jour, il faudrait que tu portes des appareils auditifs. » continue-t-elle, lançant un regard à son mari. « Demain nous irons à l’hôpital Kathleen, on verra avec les médecins pour la suite mais sache qu’on est là pour toi. » Son père semble dur mais son regard est plein d’amour, elle le voit bien. Et malgré ça, elle a l’impression que son monde s’écroule.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon

Revenir en haut Aller en bas

Dessine-moi un mouton ❀ ft Naseon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: Les dortoirs-