Partagez|

The hunter and the prey - Vynnity


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: The hunter and the prey - Vynnity Mer 30 Déc - 15:20



the hunter and the prey
vynn & serenity

Vynn était en colère, tellement en colère. Cela faisait trois jours depuis sa rencontre infructueuse avec Crystal, l’amie de Serenity. Trois jours depuis qu’elle l’avait planté avec son canif. Trois jours depuis qu’il ruminait en préparant les pires scénarios pour se venger sur Sere, cette petite catin qui avait osé aller contre lui. Il lui avait clairement fait comprendre qu’elle n’avait pas intérêt à parler, il l’avait cru naïve mais assez intelligente pour prendre ses mots au sérieux et ne pas ouvrir sa bouche, mais il s’était trompé, elle avait parlé. Elle avait raconté à Crystal ce qu’il s’était passé et cette dernière, aussi stupide que son amie était venue s’en prendre à Vynn. Elle était tellement naïve qu’elle l’avait planté, mais à quoi est-ce qu’elle s’attendait? À le tuer et retourner à sa vie tranquillement mine de rien? Au moins il lui avait donné une bonne leçon. Et là il se rendait dans le bloc des filles avec son air sombre et menaçant, pour trouver Serenity et lui donner une petite leçon à elle aussi. Quand il arrive et qu’il finit par la trouver, il la saisit par le bras et la tire à sa suite vers le camp d’entraînement. En arrivant devant la petite cabane à outils, il ouvre la porte et pousse la jeune fille à l’intérieur. Il n’a pas dit un seul mot, il l’a juste emmené là à l’abris des regards. Quand il entre à son tour et qu’il prend le soin de bien refermer la porte coinçant cette dernière avec une chaise pour que personne n’entre, il se tourne vers elle et plante son regard meurtrier dans le sien. Machoire crispée, il la fixe longuement avant que es coins de ses lèvres ne s’étirent vers le haut, dessinant un sourire mauvais, un sourire menaçant, effrayant. Il s’approche d’elle de quelques pas la faisant reculer. « Il y a quelques jours j’attendais ta visite. Mais au lieu de venir me voir, tu m’as envoyé ton amie. Elle t’a raconté comment s’est passé notre rencontre ? Elle m’a fait un petit cadeau et j’ai pris le soin de la remercier comme il le faut. »Il lui dit en continuant à avancer jusqu’à ce qu’elle se retrouve bloquée par le meuble derrière elle. Son sourire s’évanouit et ses yeux redeviennent sombres. Il a l’impression d’être un volcan en ébullition. Il n’attend même pas sa réponse pour poursuivre. « Voilà le résultat de ta bêtise Sere », il lui dit en retirant son haut pour qu’elle voit sa blessure à laquelle on lui a fait un bandage. « Un énorme bêtise qui va te coûter cher je le crains. », il ajoute avant de la saisir par les cheveux et tirer sa tête en arrière. Il comptait la laisser tranquille après leur dernière entrevue, il avait même commencer à éprouver de la pitié our elle, assez pour vouloir tourner la page et ne plus la tourmenter mais elle avait fait une erreur énorme, et il ne pouvait pas simplement fermer les yeux sur cette histoire. Elle était stupide, car elle avait tout gâché, elle l’avait rendu mauvais, bien trop mauvais, beaucoup plus mauvais qu’il ne l’avait été jusqu’à présent. Après avoir un peu joué avec elle, il avait décidé de la laisser en paix, mais en cet instant il ne pensait plus qu’à une chose : la détruire. L’anéantir complètement.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

avatar

0 ❄

im nayeon (twice)

259


BLOC B - SARCLEUR
MessageSujet: Re: The hunter and the prey - Vynnity Mer 30 Déc - 16:44



the hunter and the prey
vynn & serenity

Ces derniers temps, les choses avaient été… pour le moins mouvementé. Entre ma rencontre initiale avec Vynn, ma conversation émotionnelle avec Crystal, la seconde puis la troisième rencontre avec Vynn. Les choses s’étaient un peu calmé… mais j’avais cette boule d’inquiétude dans mon ventre qui ne me quittait plus. Cela faisait déjà trois jours que je n’avais pas vu Crystal. Trois jours alors qu’elle m’avait promis qu’elle ne me laisserait plus seule. J’avais beau laisser mes tâches de côté pour la rechercher, soit elle jouait très bien à cache-cache, soit elle avait fait quelque chose de stupide et qu’elle était blessée. J’y pensais beaucoup trop, et ça commençait à me rendre folle. Je n’arrivais même plus à travailler parce que je la cherchais toujours du regard. C’est d’ailleurs ce que j’étais en train de faire. À genoux dans la terre, je la cherchais encore, quand je sens une main sur mon bras qui me tire sans douceur. Je suis forcée de suivre et je regarde le dos devant moi en reconnaissant celui de Vynn. La dernière fois que les choses s’étaient déroulés ainsi… ça avait mal finit pour moi. Mais il s’était montré presque doux la dernière fois qu’on s’était vu… À cause de ça, je ne sais pas trop comment réagir. Je n’ai pas à me poser de question trop longtemps parce qu’on se retrouve rapidement face à face dans la cabane. Il plante son regard dans le mien et je me mets à trembler. Son regard avait déjà été froid et sans pitié, mais celui-là, c’était la première fois qu’il me l’adressait et c’était cent fois pire. Il s’approche et je recule. Mon regard ne cesse de faire l’allée retour entre le sien et la porte bloquée. Je sais que je ne pourrai pas fuir, mais l’envie est si forte de prendre ma chance. Il ouvre la bouche pour parler et mes yeux s’ouvrent grands d’horreur. Je devine immédiatement qu’il parle de Crystal et alors, le tout fait du sens. Évidemment que c’était ce qui s’était passé, c’est pour ça que je ne l’avais pas vu ces derniers jours. Mes yeux s’emplissent de larmes parce que je sais que c’est de ma faute… parce que je lui ai parlé de ce qui s’était passé. Il retire son haut pour me montrer la coupure profonde qu’il a à l’épaule et je frissonne. Si Crystal lui a fait ça, dans quel état est-ce qu’elle se trouve maintenant. Il agrippe et tire mes cheveux, ma tête suivant immédiatement le chemin alors geignement de douleur m’échappe. À en voir son regard, j’allais vivre mes dernières minutes sur cette terre. C’est peut-être l’instinct de survie, ou alors la rage de savoir qu’il a blessé ma meilleure amie, mais je suis prise d’un moment d’adrénaline et de courage. Je place rapidement ma main sur la blessure à son épaule et y enfonce mes doigts de toutes mes forces. En trois jours, il n’a surement pas guérit assez pour que ça ne lui fasse pas un mal de chien. Il lâche mes cheveux et je cours vers la porte pour essayer de sortir… pour essayer de survivre.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: The hunter and the prey - Vynnity Mer 30 Déc - 17:07



the hunter and the prey
vynn & serenity

La colère l'aveugle, il doit se venger. Il doit donner une bonne leçon à cette garce et il ne partira d'ici que lorsqu'il en aura terminé avec elle. Que lorsqu'il apaisera sa colère. La tirant par les cheveux, il la dévisage avec haine alors qu'il la prévient de ce qui va suivre. Il a retiré son haut pour lui montrer sa blessure, le résultat de sa stupidité qui maintenant va lui couter cher, mais il ne s'attend pas à ce qu'elle agisse à nouveau comme une idiote. Elle profite de cet instant pour enfoncer ses doigts dans sa blessure et lui arracher un hurlement terrible, mélange entre douleur et colère. Il relâche ses cheveux en se dégageant et elle utilise cette occasion pour s'avancer vers la porte et tenter de s'enfuir. Mais il est plus rapide qu'elle, et il oublie sa douleur pour se jeter sur elle et la saisir à nouveau par les cheveux pour la tirer en arrière brutalement. Elle se cogne contre le meuble derrière elle et il revient vers la jeune blocarde fou de rage. Elle ne fait qu'empirer son cas. Elle ne fait que le rendre plus enragé qu'il ne l'est déjà, cette idiote. Il l'attrape par l'avant bras pour la relever et la gifle, l'envoyant valser sur le côté. « Tu as vraiment cru que tu pouvait me tenir tête?! », il s’exclame avant de lâcher un rire terrifiant. « Je vais te faire passer les pires heures de ta vie, tu vas regretter ce que tu as fais, et tu vas me supplier d’arrêter. » Il va agir comme il l’a dit, et rien ni personne ne pourra l’empêcher de le faire, surtout pas elle. Vynn l’attrape de nouveau et la plaque contre le meuble avant de sortir son poignard, une étincelle menaçante passe dans ces yeux alors qu’un sourire mauvais étire ses lèvres. Elle ne peut pas s’en tirer aussi facilement, elle ne peut plus rien faire si ce n’est le supplier de l’épargner. Mais il ne la laissera pas, jusqu’à ce qu’il soit satisfait. Il lui arrache littéralement sa robe avant de lui planter le poignard dans l’épaule, juste comme Crystal l’a fait avec lui. Le cris de douleur qu’il lui arrache le fait sourire. « Tu n’aurais pas du parler, je t’avais pourtant prévenu, j’avais même été gentil envers toi mais peut-être que je n’aurais pas dû. Comme je ne t’ai rien fais l’autre nuit et que je t’ai laissé partir tu as oublié à qui tu avais affaire, tu as douté de mes mots. Maintenant profites-en, du prix de ta bêtise. Souffres en subissant ce que j’ai subis, et pire encore ma douce Sere. » Il lâche un petit rire avant de trouver une corde avec laquelle il l’attache bien fermement à la poutre au dessus d’eux, si bien qu’elle doit se mettre sur la pointe des pieds pour ne pas être pendue par les mains. Bien entendu, il utilise sa robe pour lui bander la bouche et l’empêcher de trop hurler. Puis il se poste tout près d’elle, son souffle se heurtant contre ses lèvres et il l’embrasse avec violence, mordillant ses lèvres alors que sa main se pose sur son épaule, et que ses doigts s’enfoncent dans la blessure qu’il vient de lui infliger. Il s’écarte et sourit. « Ce n’est que le début mon ange. »
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

avatar

0 ❄

im nayeon (twice)

259


BLOC B - SARCLEUR
MessageSujet: Re: The hunter and the prey - Vynnity Mer 30 Déc - 18:08



the hunter and the prey
vynn & serenity

Je suis si près de la porte, tout ce que j’ai à faire, c’est de retirer la chaise et je peux fuir… sauf que je n’ai sans doute pas enfoncé mes doigts assez profondément dans sa blessure parce qu’il arrive à mettre la douleur de côté pour me rattraper et tirer sur mes cheveux avec force. Je cris alors que la force de sa poigne me fait tomber contre le meuble. Il me force à me relever avant de me mettre une gifle qui me fait reculer de quelques pas. J’ai déjà la tête qui tourne… les combats, ce n’est définitivement pas pour moi. Je sais qu’il me dit la vérité, et j’appréhende déjà la suite. J’avais une chance pour m’échapper et j’avais merdé. Il se saisit à nouveau de moi pour me plaquer le dos contre le meuble. J’agrippe son poignet qui me tient en place, essayant de le faire lâcher prise comme je peux. Mes gestes deviennent plus désespérés quand je le vois sortir son poignard. Je griffe son bras, mais rien à faire. Je ferme les yeux quand je vois le poignard descendre. J’hurle en sentant la lame perforé ma peau, m’envoyant une vague de souffrance qui m’en fait presque perdre conscience. La douleur est presque pire lorsque je la sens ressortir. Mes yeux se remplissent de larmes, et j’ai l’impression que mes forces me quittent par la blessure alors que mon sang coule. Je secoue faiblement la tête de gauche à droite alors qu’il parle parce que c’était faux. Je lui en avais parlé dès la première rencontre, et j’avais douté de mon choix après notre dernière rencontre. Mais il n’en a rien à faire, il est aveugler par la colère et la rage. Il me remet debout, attachant mes poignets à une corde avant de littéralement me hisser dans les airs. Je sers les dents alors que le mouvement me force à bouger mon épaule meurtrie. Il se sert ensuite de ma robe pour m’intimer le silence, et j’en suis presque reconnaissante, ça me fera au moins quelque chose pour serre les dents quand la douleur sera trop forte. Si je suis peut-être faible et à sa merci, mais je lui offre un regard de haine pure. Ses lèvres viennent se poser sur les miennes et je ne peux que réaliser à nouveau à quel point Vynn est dérangé. Sa main se pose sur mon épaule, d’abord avec douceur… avant de m’arracher un nouveau cri quand ses doigts s’y enfoncent. Il s’écarte et ma tête retombe légèrement vers l’avant. J’avoue avoir vu des étoiles avec toute cette douleur. J’essaie de calmer ma respiration alors que mon cœur continue à s’affoler.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: The hunter and the prey - Vynnity Mer 30 Déc - 18:43



the hunter and the prey
vynn & serenity

Vynn s’écarte un peu alors que la jeune fille laisse retomber sa tête sur ses épaules, elle semble souffrir, les larmes mouillent ses joues, le sang coule de sa blessure le long de son corps. Vynn la regarde si pitoyable et son sourire s’efface. Il s’écarte encore et va s’assoir dans un coin s’adossant au mur alors qu’un soupir s’échappe d’entre ses lèvres. Il replie une jambe et pose son bras dessus car son épaule lui fait toujours mal. La plaie s’est rouverte après qu’elle lui ait enfoncé les doigts dedans. Il la regarde alors que le silence est retombé. Elle est pathétique. Pourquoi s’être mis dans une telle situation ? Pourquoi est-ce qu’elle a été si stupide ? Pourquoi est-ce qu’elle l’a mit en colère ? Il soupire et renfile son haut avant de sortir. Il s’introduit dans leur infirmerie pour piquer quelques petits trucs pour soigner sa blessure ainsi qu’une bouteille d’eau puis retourne dans la cabane. Comme il n’y a personne qui s’entraîne, tout autour l’endroit paraît calme et les bruits du camp parviennent au loin. C’est une bonne chose car personne ne viendra voir ce qu’il se passe, et personne ne les surprendra. Il pénètre à nouveau dans la cabane et replace la chaise à l’endroit avant de se rassoir et retirer son haut pour soigner sa plaie et refaire son bandage. Il ne fait pas attention à Sere pendant plusieurs minutes, concentré sur ce qu’il fait. Puis il finit par se lever et enfiler à nouveau son haut avant de se rapprocher d’elle et la fixer. Sa blessure continue de saigner. Il serre les dents avant de s’en détourner et s’assoir à nouveau à sa place avant de prendre une gorgée d’eau. « T’es vraiment une idiote. Si tu m’avais écouté, rien de tout cela ne serait arrivé. Je n’aurais pas blessé ton amie, je ne t’aurais pas blessé non plus, je comptais même te laisser en paix. Pourquoi tu as tout gâché? » Il la regarde s’attendant à une réponse, mais peut-être qu’elle n’a plus la force de répondre. Il se lève pour aller détacher sa bouche afin qu'elle puisse parler. Sa colère est retombée, il n’éprouve plus que de la rancune, il ne peut pas la laisser partir aussi facilement, alors il va la garder là, quelques temps, qu’elle souffre en silence et qu’elle le supplie de la libérer. Alors il y réfléchira.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

avatar

0 ❄

im nayeon (twice)

259


BLOC B - SARCLEUR
MessageSujet: Re: The hunter and the prey - Vynnity Mer 30 Déc - 19:08



the hunter and the prey
vynn & serenity

Je m’attends à ce qu’il continue, surtout après ses dernières paroles, mais il semble s’être calmé. Il s’éloigne, allant s’asseoir dans un des coins qui me fait face. Son épaule aussi saigne et tout ce que je pense, c’est : « bien fait ». Je ne sais pas quand je suis devenu comme ça, mais c’est peut-être bien. Il ne fait rien d’autre que me regarder, alors que je pends sous ses yeux en sous-vêtements. Je ne comprends pas ce qui lui passe par la tête. Est-ce que c’est un autre de ses passe-temps dégoutants? Regarder les gens se vider de son sang… ou alors peut-être qu’il fait simplement durer le plaisir en regardant souffrir. J’ai mal, mon épaule est la source principale, mais tout mon corps entier a mal. Je suis étirée au maximum, la corde me coupe la circulation dans les poignets et je suis certaine que je vais avoir des marques rouges où ma peau a été irritée. Il part de la cabane et j’essaie de libérer mes poignets. Ma peau déjà rougie ne fait que s’irriter encore plus, menaçant de se mettre à saigner. Il revient à nouveau et je m’immobilise, comme si de rien n’était… Comme si j’avais simplement restée tranquille. Il se réinstalle dans son coin pour refaire son bandage et je le regarde faire. Il revient vers moi et ma respiration s’arrête. Il ne fait cependant rien et retourne à sa place, me laissant confuse et soulagée. Qu’est-ce qui se passe dans sa tête… J’accote ma tête contre mon bras non meurtrie et le regarde alors qu’il boit une gorgée d’eau. Il parle soudainement et je ferme les yeux. J’attends sa question de la fin pour les rouvrir et le fixer avec ahurissement. Moi? C’était moi qui avais tout gâché?! Qu’est-ce que j’avais gâché au juste? Ce n’était pas une relation amoureuse qu’on avait, ce n’était même pas une relation de connaissance. Néanmoins, j’ouvre la bouche pour lui répondre faiblement. « Je lui ai tout raconté après notre première rencontre. Tu as la moindre idée d’à quel point c’était traumatisant pour moi?... J’avais juste besoin de vider mon sac, et c’est ma meilleure amie, je ne pouvais pas lui cacher, elle aurait tout de suite deviné et m’aurais tiré les vers du nez. » Je ne sais pas pourquoi je lui dis tout ça. Peut-être qu’il a raison et que je suis une idiote. Ou peut-être que, malgré tout ce qu’il a fait, j’arrive encore à voir le Vynn que j’avais vu lors de notre après-midi au lac… Non, je dois simplement être stupide. Ce Vynn n’était qu’une illusion, un acte… Celui que j’avais en face de moi, c’était le vrai. Un psychopathe, fou furieux, agressif, violent… Un fils de pute de première.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: The hunter and the prey - Vynnity Jeu 31 Déc - 18:02



the hunter and the prey
vynn & serenity

Elle répond tout de même à sa question. Elle se justifie en rappelant que leur première rencontre l’avait laissé traumatisée, et qu’elle avait besoin de se confier, que Crystal était sa meilleure amie et que dans tous es cas elle aurait fini par apprendre la vérité. Vynn ne rit plus, et ne sourit plus. Il reste calme, et il est fatigué de toute cette histoire, puis sa blessure a recommencé à le tirailler à cause de Sere. Mais il n’y prête pas attention. « Eh bien.. je suppose que je ne peux pas te reprocher d’être une mauvaise comédienne ou de ne pas savoir mentir.. », il lâche ironiquement tout en la fixant, puisqu’il était venu retirer la robe qu’il avait noué autour de sa tête. Malgré la sueur et l’état dans lequel elle se trouve, il la trouve toujours aussi belle. S’il avait tenté de la séduire au lieu de l’effrayer, aurait-il obtenu ce qu’il voulait? Est-ce que les choses auraient pu se passer autrement ? Il se posait la question en ce moment même alors qu’il la regardait et qu’il sentait à nouveau ce sentiment de culpabilité refaire surface. Il se rappelle la journée qu’ils avaient passé ensemble. La jeune blocarde lui plaisait. C’était un fait indéniable et il s’en rendait compte. Il y avait une part de lui qui regrettait et qui voulait la libérer, la pardonner. Mais une petite voix lui soufflait de ne pas se montrer faible comme ces idiots qui l’entouraient, lui soufflait qu’il était bien supérieur à eux, et qu’il n’avait rien à se rapprocher, qu’il n’avait pas à douter de ce qu’il avait fait, qu’il était normal qu’il cherche à obtenir ce qu’il voulait peu importe ce que c’est, mal ou bien. Il a l’impression d’être partagé entre deux facettes de sa personnalité, et ça le rend fou intérieurement. Il soupire puis s’empare de ce qu’il a ramené de l’infirmerie avant de détacher la jeune fille avant de la faire s’asseoir au sol pour soigner sa blessure et lui faire un bandage. Il voulait la faire souffrir pour se venger, mais il ne voulait pas la tuer. Quand il a fini, il lui tend sa bouteille d'eau et la porte à ses lèvres pour la faire boire avant de la reposer. Pourquoi est-ce qu'il a la désagréable l'impression que cette idiote est en train de le rendre faible et idiot lui aussi ? La nuit commençait à tomber et on entend soudain le bruit des portes du labyrinthe qui se referment. Il ne va pas pouvoir retourner au bloc. « On va passer une dernière nuit ensemble mon ange. », il dit sur un ton ironique à la blocarde. « Je vais te proposer un autre marché, tu restes ici avec moi sans tenter de t'enfuir ou de faire quoique ce soit et demain tu peux t'en aller tranquillement ou.. » Au fait pour une fois, il n'a pas de deuxième choix à lui proposer. Il lui aurait bien proposé un truc cruel comme à son habitude mais il n'a pas l'attention de la faire souffrir d'avantage. Il s'est vengé, et il n'a pas besoin d'en faire d'avantage puisque sa colère est retombée, peut-être un peu trop facilement d'ailleurs. « Acceptes juste et je ne reviendrais plus te voir. », il finit par ajouter.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

avatar

0 ❄

im nayeon (twice)

259


BLOC B - SARCLEUR
MessageSujet: Re: The hunter and the prey - Vynnity Sam 2 Jan - 7:57



the hunter and the prey
vynn & serenity

Me reprocher? Il n’avait rien à me reprocher. Tout ça c’était de sa faute. C’était lui qui avait tout commencé, qui m’avait utilisé, puis menacé. Personne ne pouvait me reprocher quoi que ce soit. Tout raconter aurait été la solution intelligente, je pouvais le voir maintenant. Je n’avais rien à me reprocher vis-à-vis de lui, mais je me faisais déjà mentalement toutes les reproches possibles pour ce que j’avais infligé à Crystal en lui parlant, en me confiant à elle. S’il y avait une chose que je pouvais me reprocher, c’était d’avoir été faible, d’avoir laissé ma peur prendre le dessus et de ne pas en avoir parlé immédiatement aux filles plus âgées, à Amalia et à Devon. Il reste là à me regarder, si proche que je pourrais lui donner un coup de genoux dans les parties. Les engrenages dans sa tête bougeant à toute vitesse, probablement en train de préparer son prochain plan machiavélique. Sauf que c’est une action complètement différente qu’il décide de poser. Il s’éloigne pour aller chercher le matériel de soin qu’il a ramené un peu plus tôt avant de revenir. Il défait la corde autour de mes poignets et mes pieds retournent finalement au sol. Épuisé par l’effort d’avoir été sur le bout des pieds pendant si longtemps, je manque tomber, mais il me rattrape pour m’aider à m’asseoir. Le toucher est la dernière chose que je veux, mais je n’ose pas essayé de fuir à nouveau. Mon épaule me fait mal, la blessure m’envoie des vagues de douleur dans le corps entier. Il s’affaire à nettoyer la blessure puis à la bander alors que je me mords les lèvres, presque au sang. Je vois des petits points blancs et noirs danser devant mes yeux quand il a fini. Je refuse de boire au même goulot que lui et tourne la tête quand il approche la bouteille d’eau. Non n’est cependant pas une réponse viable pour Vynn et il me force à boire avant de rester immobile. Ma tête tourne alors que les portes du labyrinthe se referment. Je soupire alors que je sais ce qu’il va dire. Je me traine jusqu’au meuble contre lequel je me suis cognée plus tôt et m’y accote alors qu’il me propose un dernier marché. Pour être honnête, si je m’écoutais, je partirais sur le champ… le problème, c’est que je sais que mon corps ne m’écoutera pas. Je suis à ma limite. Même si je voudrais bouger, je ne crois pas que j’arriverais à me rendre. J’hoche néanmoins une fois la tête pour lui faire comprendre que j’accepte. Il n’a pas besoin de savoir que c’est un choix par dépit. J’accote ma tête contre le meuble en soupirant. Cette nuit risque d’être longue, et je n’allais pas me laisser aller au sommeil aussi facilement que la dernière fois. Je n’allais pas baisser ma garde cette fois-ci.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The hunter and the prey - Vynnity

Revenir en haut Aller en bas

The hunter and the prey - Vynnity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» A hunter ... a bear
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter
» Monster Hunter Orage
» Hunter Cal Blaire - The right kind of wrong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: La zone d'entrainement-