Partagez|

how long is now ? (feat. falcon)


avatar

0 ❄

jung soo jung © yukina

117


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: how long is now ? (feat. falcon) Sam 2 Jan - 17:55

how long is now
lou ✧ falcon


Elle regarde à travers la fenêtre de l’infirmerie, il ne fait pas très beau de toute façon, c’est ce qu’elle se dit pour se consoler. Deux jours, cela fait deux jours qu’elle n’est pas allée dans le bloc a parce qu’elle était occupée ici. Deux jours donc, qu’elle n’a pas vu ses idiots de service comme elle aime gentiment les appeler. Ils doivent savoir à quel point elle n’aime pas rester dans ce bloc b maintenant, alors peut être qu’ils ont dû être tous très occupés. Eda et Bob avec leurs trafique de patates, cette pensée fait faiblement sourire la jeune femme, qui espère au fond d’elle qu’ils ne s’amusent pas sans elle. Elle repose son attention sur son carnet alors qu’un soupir quitte ses lèvres. Elle pianote sur la table distraitement quand on frappe à la porte. Généralement, ce n’est pas nécessaire de frapper quand il n’y a pas une longue file à l’extérieur. Elle se contente de dire à la personne d’entrer.

Son expression légèrement ennuyée vire à de la surprise quand elle voit le visage de Falcon et alors elle se redresse doucement sans pouvoir dire quoi que ce soit les premières secondes ; son premier réflexe reste de l’embêter un peu ;

Lou – Tu sais tu n’étais pas obligé de te faire autant mal pour venir me voir. Elle incline légèrement la tête et pince doucement ses lèvres avant de lui faire signe d’approcher. Ah… Roi de la destruction elle marmonne tout en secouant doucement la tête.



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t701-lou-moon-child

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Lun 4 Jan - 12:34

how long is now
lou ✧ falcon


Ça devait être la énième fois au moins qu'il soupirait en marchant en direction de l'infirmerie, essayant d'empêcher son bras blessé de bouger à chacun de ses pas, ce qui s'avérait une tâche plus ardue qu'il ne le pensait. Il n'avait jamais été friand de devoir se rendre à l'infirmerie et faire perdre le temps des medjacks quand ils avaient certainement mieux à faire que de s'occuper d'un grand maladroit de la vie comme lui. Généralement, Hope était toujours dans les parages pour soigner ses petits bobos et Jive arrivait toujours au bon moment pour lui sauver la vie, mais malheureusement pour lui, quand il s'était reçu une partie du toit qu'il retapait sur l'épaule, il n'y avait personne pour le rafistoler. Lorsqu'il arrive devant la porte de l'infirmerie, ses vêtements et ses cheveux sont trempés, ses mêches grises collant désagréablement à son front et ses tempes. Il hésite un instant avant d'être rappelé à l'ordre par la douleur lancinante dans son bras, frappant de sa main valide la porte.

Une voix féminine qui sonne familière à ses oreilles lui ordonne d'entrer, ce qu'il fait aussitôt, refermant soigneusement la porte derrière lui pour ne pas laisser la pluie tremper tout l'intérieur. S'il n'était pas heureux de venir jusqu'ici, son humeur change drastiquement lorsqu'il se rend compte que la medjack qu'il a sous les yeux est Lou. Sans répondre, il cligne des yeux bêtement. ;

Falcon – Je croyais que j'étais dans le bloc a. plaisante-t-il en essayant de dissimuler sa joie de peindre son visage avec un grand sourire, en vain. .Pour ma défense, je ne suis pas le seul à être dans cet état. D'autres bâtisseurs qui travaillaient avec lui sur la bâtisse avaient finis à l'infirmerie du bloc aussi, comme quoi, cette saloperie de bâtisse n'était pas ravie qu'on la retouche.



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

jung soo jung © yukina

117


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Lun 4 Jan - 21:17

how long is now
lou ✧ falcon


Elle réprime un faible sourire avant de murmurer un

Lou – Très drôle…

Sans doute suffisamment audible pour qu’il parvienne jusqu’aux oreilles du jeune homme. C’était comme si elle n’était pas passé dans le bloc A depuis des semaines et des semaines alors voir un visage familier lui remontait le moral, même si les expressions de son visage parviennent à garder tout ça sous silence. Elle est à deux doigts de lui demander comment se portent les autres mais se reprend bien vite en l’imaginant éclater de rire. Et puis de toutes façons, il n’allait pas bien rire longtemps avec que qui lui était tombé dessus. L’écoutant malgré tout, son attention reste sur le bras du jeune homme qu’elle attrape doucement, elle ne parvient pas à le tendre complètement et lève alors les yeux vers lui un instant avant de finalement dire ;

Lou – « Lou m’a énormément manqué ces derniers jours alors j’ai…- Comment est-ce que c’est arrivé au juste ? Elle dit tout en se levant

Le distraire, parler avec lui, pour qu’il ne se concentre pas sur ses blessures et qu’il oublie jusqu’à l’accident même. Bon peut être qu’oublier l’accident, c’était un peu abusé tout ça mais au moins, ne plus se concentrer là-dessus, c’était plutôt pas mal. Elle se positionne derrière lui et ne peut rien voir avec ses vêtements trempés, alors, sans doute de crainte qu’il se déboîte l’épaule en la bougeant, elle soulève le t-shirt de ce dernier. Si d’habitude elle fait ça sans réfléchir pourquoi aujourd’hui elle commence à se sentir un peu mal ?

Lou – J’espère au moins que les autres ont étés plus chanceux que toi… Elle désinfecte la légère blessure avant d’ajouter maintenant qu’il est trop tard Ça risque de faire un peu mal… Ça va ?


Elle se penche légèrement pour atteindre un baume pour atténuer la douleur et l’applique au niveau de son épaule tout en lançant d’un ton à nouveau calme ;

Lou – Mais… Tu sais ce que ça veut dire, pas vrai ? Tu ne vas pas pouvoir faire quoi que ce soit de physique les jours qui suivront. Ce qui veut dire, ne plus monter sur les toits, ce qui veut dire ne plus travailler, ce qui veut dire ; se reposer un peu... Compris ? Elle marque une pause avant d’ajouter à défaut d’avoir une réponse Désolée j’ai des problèmes d’audition en ce moment, qu’est-ce que tu as dis ?



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t701-lou-moon-child

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Mar 5 Jan - 15:19

how long is now
lou ✧ falcon


Il l'avait bien sûr revu après leur première rencontre, et il ne pouvait pas nier qu'il était ravi de la revoir. Il ne savait pas pourquoi l'idée de la voir elle le rendait plus enthousiaste qu'une autre personne, et il ne souhaitait pas réfléchir là-dessus. Pour le moment, il l'avait en chair et en os sous les yeux donc il était préférable de se concentrer sur leur discussion. Sa remarque vis-à-vis de sa plaisanterie lui arrache un sourire peut-être trop grand pour son visage, ses fossettes creusant ses joues comme à chaque fois qu'il souriait. Lorsqu'elle saisit son bras, en restant délicate, Falcon serre les dents en essayant d'ignorer les cris de protestation de son épaule.

Falcon – Je bossais sur une étable. On refaisait le toit, dont une partie manquait à cause des derniers averses. Le morceau qu'il restait m'est tombé dessus après un coup de marteau. explique-t-il de la manière la plus claire qu'il connaisse. En tant que medjack, la jeune femme allait avoir besoin des moindres détails pour s'assurer que ce n'était pas grave, et que si ça l'était, il reçoive les soins nécessaires.

Il espérait sincèrement que c'était superficiel, parce qu'il avait déjà eu moins de commandes grâce à ses collègues la fois ou il s'était bêtement planté un doigt avec un clou, alors s'il réclamait encore des vacances, ça risquait de faire polémique. Un frisson parcoure son échine lorsqu'elle soulève son t-shirt trempé pour examiner l'étendue des dégâts et les bras ballants, il attend le verdict, partagé entre l'inquiétude et le soulagement. ;

Falcon – Si je me rappelle bien, il y a un bâtisseur qui a reçu un sacré poids sur le genou. Je pense qu'il est plus à plaindre que moi. Il ne s'était rendu compte de la gravité de la situation que lorsqu'il avait compris que le bâtisseur était incapable de bouger sans avoir mal, et qu'il avait fallu que les medjacks ramènent une sorte de civière faite avec les moyens du bord pour l'emmener jusqu'à l'infirmerie. Il siffle entre ses dents lorsque le désinfectant entre en contact avec son épaule, ses muscles se tendant considérablement. .Ça va, tu peux continuer. lui assure-t-il, sans pour autant détendre son corps.

Il n'était pas une chochotte mais bordel, ça faisait quand même un mal de chien. Il ne s'attendait pas à ce que ça fasse aussi mal sincèrement, il s'imaginait juste avoir un petit élancement de temps à autre mais pas ce genre de douleur. Une moue prend place sur son visage lorsque Lou lui explique qu'il ne pourra pas faire quoi que ce soit de physique dans les jours à venir, et malgré son air suppliant, elle reste catégorique.

Falcon – D'accord, je n'aurais plus qu'à rester dans mon lit à admirer le plafond en me demandant ce que les autres font dehors. Il accentue ses propos avec un soupir, défaitiste comme jamais. Il n'avait plus qu'à espérer que les autres bâtisseurs comprennent la situation. Tu crois...que je pourrais emprunter un des lits de l'infirmerie ? Je veux dire, ce serait bien si quelqu'un me tenait compagnie un peu. tente-t-il en essayant d’apercevoir le visage de Lou dans son dos.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

jung soo jung © yukina

117


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Mar 5 Jan - 20:27

how long is now
lou ✧ falcon



Il ne s’est pas loupé visiblement ; il n’est pas à l’article de la mort mais il est préférable qu’il se repose un peu après tout ça.  Un soupir de désespoir sans doute s’échappe de ses lèvres quand il parle du cas d’un autre bâtisseur. Et puis elle aurait préféré le voir dans un autre contexte, ce n’est pas sa tasse de thé de voir les gens grimacer de douleur à cause du désinfectant, mais c’est encore plus difficile quand il est question de quelqu’un qu’elle connait. La remarque du jeune homme parvient toutefois à lui arracher un faible sourire qu’il ne peut sans doute pas voir alors que sa main libre vient légèrement ébouriffer ses cheveux toujours humide pour l’embêter ;

Lou – Ai’o gentil garçon~ Elle marque une pause avant d’ajouter un peu plus sérieusement La douleur devrait s’atténuer un peu avec ça.

Distraitement, elle attrape les bandages avant de les passer autour de l’épaule du jeune homme. Puis elle lève la tête vers lui un instant suite à sa requête tout en s’appliquant à la tâche elle lui répond ;

Lou – Bien sûr, l'ambiance est tendue du côté du bloc a. Tu sais, la testostérone, ça fait pousser des ailes à certains, si tu vois ce que je veux dire. Il ne vaudrait mieux pas que tu sois dans le bloc a…

Ces paroles vous semblent familières ? N’est-ce pas ce que le jeune homme lui a dit il y a … Des semaines et des semaines de cela quand ils se sont rencontrés ? Elle termine son travail avant de revenir après s’être lavé les mains entre temps. Avant de s’asseoir elle tourne un peu en rond pour lui trouver un haut et l’aide à le mettre correctement tout en demandant ;

Lou – Ca va ? Les bandages ne sont pas trop serrés ?  



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t701-lou-moon-child

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Jeu 7 Jan - 12:51

how long is now
lou ✧ falcon


Son sourire ne fait que s'élargir lorsqu'elle ébouriffe gentiment ses cheveux, et c'est à peine s'il se retient de pencher sa tête en arrière contre sa main pour qu'elle continue. Il recevait de l'affection de ses proches mais la plupart étaient masculins, donc ça ne comptait pas vraiment. C'était clairement différent quand c'était Lou qui le faisait, et il se surprenait toujours à vouloir en re-demander, comme il demanderait du rab' à la cantine pour une autre assiette de patates. Rien que d'être soigné par elle changeait totalement la donne ; il était sûr et certain que si ça avait été un autre medjack, il aurait fait la tronche pendant tout l'échange et se serait permis de frauder et de retourner au travail une fois sorti de l'infirmerie. Alors que là, ça ne le dérangeait pas plus que ça de devoir se reposer et limiter ses mouvements si cela voulait dire qu'il pouvait rester en sa compagnie.

Falcon – Ouais, je vois ce que tu veux dire. Tu peux aller à l'infirmerie du bloc a pour un rhume et en ressortir avec un bras cassé. C'était d'ailleurs une des raisons pour laquelle il refusait de s'y rendre, parce qu'il ne tenait pas à devoir se battre avec quelqu'un. Non pas qu'il ne savait pas se battre mais il avait toujours été plus axé coté diplomatie, ce n'était un secret pour personne.

Il pensait que les bandages allaient lui faire mal en frottant contre son épaule, mais ils sont relativement froids et c'est à peine s'il peut sentir son bras l'élancer en bougeant. Il aimerait la remercier pour son aide, mais tout ce qu'il est capable de faire, c'est de la couvrir d'un regard qui veut en dire bien plus que ses mots. Il l'attend patiemment tandis qu'elle part se nettoyer les mains, et ils bataillent ensembles pour qu'il puisse passer ses bras dans un haut sec et propre. ;

Falcon – Ça va, je peux bouger mon bras. la rassure-t-il lorsqu'elle s'enquit de l'état des bandages. Elle le saurait s'ils étaient trop serrés de toute façon, il serait déjà en train de grimacer et de tirer dessus pour essayer d'atténuer la pression. Le silence tombe entre le duo, avant que Falcon ne se souvienne d'un détail qu'il était pressé de lui raconter. .Oh, au fait. Je connais mon prénom, maintenant. Ji Woo. Comme elle lui avait dit le sien lors de leur première rencontre, il avait tenu à ce qu'elle soit la première au courant. Parce que c'était quelque chose qui lui tenait à cœur.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

jung soo jung © yukina

117


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Jeu 7 Jan - 19:53

how long is now
lou ✧ falcon



Ah la violence du bloc a, qu’est-ce qu’elle pouvait bien dire à propos de ça de toutes façons ? A côté ce qu’elle avait à supporter ce n’était rien, en tous cas pas physiquement parlant. Mais il valait mieux qu’il se retrouve ici plutôt que là-bas. Même si ça ne fait pas si longtemps que ça, elle a l’impression que des semaines se sont écoulées depuis qu’elle est allée dans le bloc A et maintenant qu’il est ici elle ne sait plus trop quoi lui dire alors tente de meubler la conversation par-ci par-là. Malgré tout le silence fini par s’installer et elle détourne le regard quelques instants à peine tout en passant la main dans ses cheveux.

Ce n’est pas que Lou n’aime pas particulièrement son prénom, c’est juste qu’elle n’aime pas l’image qu’elle a jusqu’ici de la personne qu’elle était ? Plus elle en sait et moins elle veut se souvenir au final. Mais c’est nécessaire car elle déteste rester dans l’ignorance. Un faible sourire se dessine sur ses lèvres, pourtant elle aime bien le sien. Doucement elle vient lui serrer la main en prenant soin de ne pas trop bouger son bras puis la garde entre les siennes et regarde alors ses tatouages en demandant distraitement ;

Lou – Alors, tu as pu découvrir en même temps si tu jouais dans ce fameux orchestre ou pas ? Elle demande ironiquement avant de marquer une pause et doucement secouer la tête pour ajouter Ca n’a pas d’importance, tu sais, je n’aime pas particulièrement celle que je suis dans mes souvenirs. Plus j’en sais et… Moins j’ai envie d’en savoir. Mais ici j’ai l’impression d’être influencée positivement et devenir une meilleure personne… Ah, et j’aime bien ton prénom elle ajoute avec un faible sourire, le regard toujours posé sur ses tatouages.

Lou n’est pas connue pour être la personne la plus tactile qui soit, pourtant avec certaines personnes comme Falcon, cela vient naturellement. Elle pince doucement ses lèvres tout en regardant autour d’elle, tout est tellement calme maintenant, comparé aux autres jours. Elle pourrait presque croire qu’il n’y a qu’eux ici. Elle ne met pas beaucoup de secondes avant de briser le silence et lancer ;

Lou – Peut être qu'on devrait aller dehors ? Je crois que c'est déjà l'heure du dîner Ses mains se détachent de la sienne alors qu'elle ajoute J'en profiterai pour récupérer mes affaires, je n'avais pas l'intention de dormir dans le bloc b de toutes façons... Ici c'est plus calme quand il n'y a personne.


Elle se lève et ne peut s'empêcher de s'inquiéter quand le jeune homme en fait de même, mais il a l'air de plutôt bien se porter alors elle tente de cacher toute cette inquiétude comme elle peut, c'est à dire ne pas le regarder quand il la regarde, et si jamais elle est prise sur le fait, simplement sourire.


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t701-lou-moon-child

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Dim 10 Jan - 18:36


Flashback DE LOU

Elle était incapable de l’endurer d’avantage. Cette douleur qu’elle ressentait en croisant Min Jin Hyuk. Elle faisait tout pour ne pas décevoir Jun Sung, elle faisait tout pour tenter de l’aimer, de lui ouvrir son coeur comme il le lui avait demandé, mais elle en était incapable. Elle ne cessait d’être hantée par Jin Hyuk. Jour et nuit, alors qu’il l’avait enfin laissé en paix et ne venait plus la voir. Voilà un mois maintenant, depuis leur rupture, et depuis qu’elle avait accepté d’essayer, avec Jun Sung. Mais rien ne changeait à ses sentiments pour Jin Hyuk dont elle avait pris conscience trop tard. Non, en réalité elle n’avait pas fait semblant, elle avait fini par en tomber amoureuse, mais comme une idiote, elle avait tout gâché. Mais qu’aurait-elle pu faire d’autre quand il avait découvert la vérité et lui demandait des explications? Elle ne pouvait se justifier. Alors elle avait mit fin à leur relation. À présent elle regrettait tant de choses. Plongée dans ses pensées, elle heurte quelqu’un, et comme le hasard fait si bien les choses, il s’agit justement de Jin Hyuk. « Je suis désolée ! » elle lance en hâte en pivotant pour s’éloigner rapidement de l’objet de tous ses tourments. Mais sa voix douce résonne et son coeur rate un battement quand il prononce son prénom. « Ah Reum.. », il murmure. Elle s’arrête net. Peu importe ce qu’il va lui dire, que ça la blesse ou non, elle est prête à tout entendre, rien que pour l’entendre s’adresser à elle. Elle entend ses pas se rapprocher. « Pourquoi tu fuis? » il lui demande. Elle ne répond pas, et quand il se poste devant elle, Ah Reum est incapable de croiser son regard. « Regardes moi. Pourquoi tu ne peux même pas me regarder alors que tu disais que rien de tout cela ne t’atteignait? » Il ne lui hurle pas dessus, il parle d’une voix douce, et elle sent les larmes lui monter aux yeux. C’est ça qu’est le plus douloureux. Le voir si doux, malgré le mal qu’elle lui a fait. « Tu es une idiote. », il lui dit, mais ce n’est pas une insulte. Elle fronce les sourcils et lève enfin les yeux vers lui. Pourquoi est-ce qu’il sourit? « Jun Sung m’a tout dit. Il m’a expliqué les circonstances, les raisons pour lesquelles tu m’avais trompé, mais aussi que tu penses toujours à moi. » Les larmes qu’elle retient depuis le début glissent le long de ses joues. Pourquoi Jun Sung lui a dit tout ça? « Tu es une idiote. Pourquoi tu me fuis au lieu de m’expliquer tout ça par toi même? Si tu m’avais dis, j’aurais compris. Si tu m’avais dis que tu n’avais pas eu le choix, j’aurais tenté de comprendre. Pourquoi tu n’as rien dit Ah Reum? » Le jeune homme tend la main pour essayer les larmes qu’elle n’arrive plus à retenir, et l’attire dans ses bras alors qu’elle éclate en sanglots. « Comment te dire que je t’avais trompé pour sauver ma propre peau? Que je t’avais blessé pour ne pas être celle qui serait blessée ? J’ai été égoïste mais pas au point de te demander de me comprendre.. » Elle se sentait redevable envers Jun Sung qui avait expliqué les choses à Jin Hyuk, elle n’en aurait jamais été capable.. Le jeune homme l’embrasse tendrement. Ce contact lui avait tant manqué. Son étreinte lui avait tant manquée.. « Je m’en vais dans quelques heures.. », il lui dit, quand il s’écarte. À peine l’a-t-elle retrouvé qu’il lui est déjà arraché. Il part pour le labyrinthe, et elle.. elle restera là.

N.B. : Vous vous rappeler du prénom de Celsius (Min Jin Hyuk.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

865


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Dim 10 Jan - 18:36


Souvenir DE LOU

« Alors tout ça n’était que du mensonge? » Il la regarde la mâchoire crispée et elle ne peut détourner les yeux même si soutenir son regard lui est difficile. Voilà qu’il a tout découvert et à présent il doit lui en vouloir à mort.. Elle ne répond rien, il est inutile de répondre. Mais il semble tout de même attendre qu’elle lui confirme une énième fois qu’elle l’a mené par le bout du nez. « Tu as joué avec moi.. Tu as feint la petite fille innocente et naïve mais depuis le début, tu t’amusais. », poursuit Min Jin Huyk. « Penses ce que tu veux. Je n’ai pas à m’expliquer, ne viens plus me chercher, laisses moi tranquille ! », elle lui répond en tournant le dos. Il lui attrape le bras et la fait pivoter brusquement. « Réponds moi ! Tout n’était que comédie ? Tout ce que tu m’as dis, les moments qu’on a passé ensemble? C’était faux? Tout était faux? » Il semble en colère, et à la fois brisé. Elle baisse les yeux. Elle ne voulait pas lui faire de mal, elle n’a pas eu le choix. Elle s’en veut déjà assez, pourquoi est-ce qu’il la tourmente ? « Oui. Tout était faux, j’ai fais semblant pour ne pas m’ennuyer ! Maintenant laisses moi tranquille ! » elle hurle, sentant qu’elle va bientôt craquer. C’est comme par magie que Jun Sung apparaît et la sauve. Il l’arrache à l’emprise de Jin Hyuk et la tire à sa suite, loin du jeune homme qui les regarde s’éloigner avec un air abattu.

N.B. : Vous vous rappelez du prénom de Jive (Jun Sung).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Dim 17 Jan - 16:27

how long is now
lou ✧ falcon


Ce n'était pas inhabituel, c'était même monnaie courante au sein des blocs de démontrer une violence certaine envers ses confrères blocards. Cette idée n'avait jamais effleuré l'esprit du bâtisseur, pas une seule fois, mais il s'attendait toujours à tout venant des individus qui faisaient partie de sa vie désormais, ceux qui partageaient son dortoir et sa table au petit-déjeuner pouvaient à tout moment devenir agressifs et nul doute que s'il se trouvait sur le chemin, il goûterait à sa propre médecine. Ses poings se serrent brièvement comme il repense au passage à tabac d'autrefois, son rythme cardiaque augmentant légèrement. C'était devenu obsédant, il s'imaginait redevenir l'homme qu'il était avant d’atterrir ici, et ça le terrifiait plus qu'il ne le laissait croire. La violence ne disparaît jamais comme neige qui fond au soleil ; elle reste tapie et attend son heure pour faire son entrée. Les mains de Lou retrouve les siennes, comme lors de leur première rencontre, et il ne retient pas le sourire tendre qui étire ses lèvres lorsqu'elle contemple ses tatouages, à nouveau.

Falcon – Tu n'est pas obligée d'aimer celle que tu étais autrefois, bien sûr. Ce n'est qu'un murmure à peine audible qui sort de sa bouche, parce qu'il la regarde et il ne peut pas réfléchir à quoi que ce soit de compréhensible lorsque ses doigts le chatouillent avec l'envie irrésistible de tendre la main pour repousser ses cheveux de son visage et les placer derrière son oreille.

Elle le prend cependant de court en lui proposant de sortir. La pluie s'était certainement arrêtée, le bâtisseur n'entendait plus le bruit familier des gouttes contre le toit de l'infirmerie. Il suit ses mouvements pour se lever, soupesant avec précaution son bras pour s'assurer qu'il pouvait bel et bien le bouger un minimum. Il devrait surement regarder ou il met les pieds, mais ses yeux semblent revenir à la jeune femme à ses cotés à chaque fois qu'il essaie de concentrer son regard sur autre chose. ;

Falcon – J'espère qu'on aura beaucoup de patates aujourd'hui. Les sarcleurs on fait du sacré bon boulot. Okay, ce n'était pas naturel du tout et il se traitait déjà d'abruti dans son esprit, n'osant même pas imaginer la confusion qui devait se lire sur le visage de Lou. Ah Reum, Ah Reum, il oubliait encore de l'appeler par son véritable prénom. Mais elle ne semblait pas l'apprécier de toute façon, puisqu'il lui renvoyait l'image de la femme qu'elle était autrefois. Falcon tousse bruyamment en glissant une de ses mains dans la poche de son jean, frissonnant subtilement lorsque l'autre effleure celle de Lou.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

jung soo jung © yukina

117


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Lun 18 Jan - 12:12

how long is now
lou ✧ falcon




Toujours concentrée sur ses tatouages, un faible sourire se dessine sur ses lèvres alors qu’elle doucement la tête ;

Lou – C’est vrai… Tu sais « Ah Reum » signifie beauté en coréen, j’aime ce prénom, mais tout ce que j’ai pu voir n’avait rien de joli du tout et j’ai l’impression que je ne mérite pas ce prénom… Et j’ai peur que les personnes avec qui je m’entends bien ici finissent par me détester si par malheur je redevenais comme ça progressivement sans m’en rendre compte… Elle lève la tête vers lui et lui demande alors Si jamais je redevenais la personne que je détestais, tu ferais quelque chose pas vrai ?

C’était important à ses yeux de ne pas redevenir comme ça, peu importe la raison cachée derrière tout ça, pour elle ce n’était plus valable à l’heure actuelle. Elle repose les yeux sur ses tatouages sans un mot. C’est agréable de ne rien avoir à dire de particulier et de ne ressentir aucune pression. Un musicien dans un orchestre, c’était la version embellie qu’elle avait quand elle voyait ces tatouages sur ses doigts. Peu importe finalement si la réalité n’est pas belle à voir ni à entendre ; Il lui expliquera s’il veut, et s’il ne veut pas, elle ne demandera rien. La personne qu’elle a en face de lui maintenant est en partie responsable de l’évolution positive de son comportement. Elle qui ne voulait parler à personne quand elle est arrivée ici…

Un faible rire à peine audible s’échappe de ses lèvres. Pour faire croire à autre chose alors, elle se met à tousser et hoche alors doucement la tête, mais elle ne peut rien dire là-dessus si ce n’est un ;

Lou – C’est vrai c’est vrai…

Parfois, ça arrive à Lou de dire des choses comme ça pour relancer la conversation, elle s’en veut terriblement et puis se dit que ce n’est pas grave et que le sacrifice ne sera pas en vain. Du moins elle l’espère. Alors elle peut comprendre, non, elle comprend parfaitement. Elle sent sa main frôler la sienne et par réflexe sans doute, elle vient passer son bras sous le sien après s’être assuré qu’il ne s’agissait pas de celui blessé ;

Lou – Ji-… un soupir quitte ses lèvres suivi d’un faible rire Ah désolée, c’est difficile de faire la transition… Comment est-ce que je devrais t’appeler maintenant ? Ji Woo ? Falcon ? Moi je préfère Ji Woo mais si ça te dérange alors je continuerais à t’embêter avec le surnom Flacon de temps en temps.  

Ils se rapprochent progressivement de la destination et elle met une note dans un coin de sa tête « prendre un haut à manches longues » quand elle se rend compte qu’elle tremble légèrement de froid. Le silence ne s’attarde pas très longtemps avant qu’elle finisse par dire légèrement amusée ;

Lou – Ça ne fait que quelques jours alors je n’ose même pas imaginer comment ça sera au bout d’un mois si on ne se voit pas, un léger rire s’échappe de ses lèvres Comment ça se fait qu’on ait si peu de choses à se dire ?



Cependant il ne faut pas douter de sa capacité à pouvoir inventer un sujet de conversation dans des moments de crise pareil. C'est Lou après tout, et c'est F.. Ji Woo.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t701-lou-moon-child

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Lun 18 Jan - 19:24

how long is now
lou ✧ falcon


Ses sourcils se froncent lorsqu'elle explique la signification de son prénom, ajoutant qu'elle n'avait rien trouvée de beau à ce qu'elle était autrefois. Pourtant, lorsqu'il la regardait, c'est tout ce qu'il voyait : une beauté incomparable, une beauté qui ne s'exprimait pas par des mots mais par des sentiments, comme celui qui soulevait son estomac dans tous les sens à chaque fois qu'il posait les yeux sur elle. Il en avait vu des femmes au sein de ce bloc et pourtant, aucune d'entre elles n'attirait son attention comme Lou. Il faut croire qu'elle était devenue spéciale le jour ou il l'avait rencontré pour la première fois, lorsqu'elle s'était endormie sur son lit. Il ne savait pas s'il était bon de lui expliquer ce qu'il ressentait, mais il sentait qu'il devait le faire, parce qu'elle paraissait terriblement fragile dans le moment présent. Il ne pouvait même pas imaginer ce qu'elle devait éprouver vis-à-vis de la personne qu'elle était autrefois, et se dire que peut-être aujourd'hui, elle se voyait toujours sous un mauvais angle le peinait plus qu'il ne le pensait. S'il le pouvait, il aurait échangé sa place avec elle, pour lui faire voir la grâce dans ses mouvements et les étincelles qui faisaient briller ses yeux lorsqu'elle parlait, la façon dont ses lèvres s'étiraient lorsqu'elle souriait.

Falcon – Moi je trouve que c'est un prénom qui te va à ravir, personnellement. Et si tu as peur de redevenir celle que tu n'aimais pas autrefois, alors je pourrais t'apprendre à aimer cette fille. Comme je l'aime aujourd'hui, songe-t-il tout bas, refermant sa bouche avant d'avoir pu exprimer de tels mots. Il ne pouvait pas s'avancer aussi imprudemment, pas aussi vite. Ce qui était important actuellement, c'était de la rassurer, de lui montrer qu'il serait là quoi qu'il arrive. Je ne retourne pas ma veste, tu sais. Quand je suis quelqu'un, c'est pour toujours. Ça peut paraître trop idéaliste, mais c'est le mode de vie que j'essaie d'adopter au sein du labyrinthe.

Dis-lui, susurre une petite voix au fin fond de son esprit. Dis-lui que toi non plus, tu n'étais pas quelqu'un de respectable par le passé, que tu as été un mauvais fils et un mauvais garçon, que tu as fait des choses qui ont causées du tort à des personnes qui n'avaient rien à voir avec toi. Il avait après tout chamboulé des vies pour toujours, en piétinant tout sur son passage comme un enfant ferait un caprice. Lui-même ne comprenait pas ce qui s'était mal-passé pour qu'il se comporte de la sorte. D'accord, sa famille était stricte, mais ce n'était pas une raison valable pour frapper volontairement quelqu'un. Mais, il avait fait ça par amour. Il lui suffisait de remplacer Osiris par Lou pour se dire que oui, si c'était à refaire, il le referait sans y réfléchir une seconde fois. ;

Falcon – Je n'aime pas non plus celui que j'étais auparavant. J'ai fait des choses qui me font trembler quand j'y repense. Ces doigts ne sont pas blancs. reprend-t-il, profitant que la jeune femme ait ses doigts entre les siens pour les prendre pour exemple, pour illustrer ses propos et lui dire implicitement qu'il avait déjà frappé quelqu'un plus d'une fois et de manière violente. Il n'était pas un criminel, non, juste un vulgaire hors-la-loi de bas étage, un sale gosse aux allures de vauriens qui essayait de tromper tout-puissant pour récupérer quelque chose qui lui était inaccessible. Un soupir de soulagement à peine audible quitte ses lèvres lorsqu'elle enroule son bras autour du sien, les rapprochant considérablement.

Il ne savait plus lui-même comment parler de sa personne. Falcon était l'homme prisonnier, celui qui arpentait un endroit clos, piégé entre des murs qui semblaient impossibles à surmonter. Ji Woo était le garçon qu'il était par le passé, celui qui s'était rebellé et qui avait payé cher le prix de son "insubordination". Que ce soit l'un ou l'autre, il n'y avait rien de glorieux dans sa vie. Ses yeux s'assombrissent l'espace d'un instant, avant qu'un sourire ne retrouve sa place originale sur ses lèvres.

Falcon – Si tu préfère m'appeler Ji Woo, fais-toi plaisir. Je t'appellerais aussi Ah Reum, comme ça tu apprendras à apprécier ce prénom. Il s'enhardit suffisamment pour se décider à serpenter le bras de la jeune femme pour trouver sa main et la serrer contre la sienne, le tout en évitant soigneusement son regard. Il ne pouvait pas faire de telles choses et se permettre de la regarder droit dans les yeux ensuite.

Autour d'eux, les sarcleurs s'activent dans les cultures pour essayer de sauver les derniers légumes qui sont encore en état, se plaignant par-ci et par-là que les carottes sont fichues ou que les patates ont disparues. C'était tellement serein de simplement se balader, sans rien qui pesait sur son esprit, se détachant de son quotidien habituel pour profiter du moment présent et se concentrer sur la personne qui hantait son esprit ces derniers jours.

Falcon – Je n'arrive pas à savoir si c'est parce qu'on est confortables l'un avec l'autre ou au contraire parce qu'on se sent mal-à-l'aise. Il ajoute un petit rire à la fin de sa phrase, amusé. Il pouvait passer plusieurs heures en sa compagnie sans rien dire à vrai dire, ça ne le gênerait pas plus que ça. Pouvoir la regarder était déjà un privilège qu'il savait ne pas être accordé qu'à lui et lui seul, mais il se contentait de ses mouvements pour faire la conversation. Il y avait tellement de non-dits entre eux, et pourtant, il avait le sentiment que ses gestes le dénonçaient avant même qu'il n'ouvre la bouche. En même temps, on ne peut pas parler de grand-chose, si ce n'est du travail et des amis.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

jung soo jung © yukina

117


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Mer 20 Jan - 0:28

how long is now
lou ✧ falcon



Elle ne se souvient pas de cet aspect d’elle mais depuis qu’elle est arrivée ici elle ne s’est jamais vraiment souciée de son apparence, d’être féminine, ou encore l’idée de vouloir attirer quelqu’un. Elle est arrivée ici et on lui a dit qu’il fallait qu’elle fasse quelque chose, que personne ne restait les bras croisés. Et alors elle est devenue medjack, parce que c’était l’endroit où elle se sentait le mieux et parce qu’à cette époque-là elle ne voulait parler à personne. Elle lève à nouveau les yeux vers lui tentant de balayer ces souvenirs, le temps est passé tellement vite à partir du moment où elle a rencontré cette bande d’idiots comme elle aime les appeler. Mais ne vous y trompez pas, c’est sa façon à elle de montrer son affection. Eda, Hope, Dawn, Bob et Falcon ; c’est censé être sa nouvelle famille maintenant alors pourquoi elle a autant peur d’être rejetée à cause de la personne qu’elle était avant. Elle l’écoute attentivement puis fini par hocher doucement la tête tout en posant à nouveau son attention sur ses tatouages. Le doute la hante toujours et ses pensées sont tapissées de « et si ». « Et si jamais il finissait par me mépriser autant que je méprise la personne que j’étais ». C’est tellement calme mais ce n’est pas étouffant. Elle ne ressent pas le besoin de dire quoi que ce soit pour le moment et le laisse alors continuer.

Personne ne semble avoir vécu une vie confortable avant de se retrouver ici, mais pourquoi est-ce qu’elle est surprise d’entendre de telles paroles venant de lui ? Peut être parce qu’elle n’a pas l’habitude de l’entendre se plaindre. Elle sait très bien que les chances qu’il soit un musicien dans un orchestre sont minces mais elle n’est pas particulièrement curieuse de savoir à quoi ressemble la réalité. L’index de la jeune femme retrace les lettres de son tatouage distraitement alors qu’elle lance ;

Lou – Ca n’a pas d’importance… Si maintenant tu es conscient que tout ça était mal alors ça n’a pas d’importance. J’ai tendance à penser que la culpabilité, les regrets et la honte sont les pires des punitions… Parfois même elles sont aussi résistantes que les tatouages, mais être une meilleure version de soi atténue la pression qu’on a sur les épaules.

Lorsqu’ils marchent finalement pour se rendre au réfectoire, elle sent sa main venir réchauffer la sienne constamment froide. Elle le regarde alors quelques secondes à peine quand il ne la regarde pas et un faible sourire vient se dessiner sur ses lèvres alors qu’elle décide de changer de sujet. Elle secoue doucement la tête avant de répondre ;

Lou – Non il n’y a pas de place pour de telles choses, elle dit pour lui expliquer indirectement qu’elle n’est pas mal à l’aise avec lui, avant de se lancer dans une imitation de gangster Mais je pourrais comprendre que tu sois un peu intimidé en face de moi. Après tout, de tout le groupe, je suis la personne la plus menaçante. Depuis que notre petit Eda s’est prit mon poing dans la figure pour s’étaler par terre, elle dit en agitant doucement sa main libre formant un poing cet enfant ne me regarde même plus dans les yeux.

Mah, elle pouvait bien parler du plus âgé comme ça, c’était son meilleur ami… Qui ne manquait aucune occasion de l’embêter gentiment en retour. Mais elle vient de se rendre compte qu’elle n’a jamais parlé de ça avec quelqu’un d’autre qu’Eda justement. Peut-être qu’elle l’a tellement embêté à ce sujet que ça a fini par être normal ? Elle pose alors sa main libre au niveau de sa bouche et retrouve alors très vite de son sérieux en essayant de se rattraper ;

Lou – N-non non, elle se presse de dire sachant pertinemment que Eda la tuerait dès la seconde où il entendrait Falcon se foutre de lui. Ce n’était pas si…- Dis, tu m’as vraiment écouté pendant tout ce temps ?


Il ne comprenait sans doute pas l’intégralité de l’histoire, mais ce qu’elle avait dit était déjà bien suffisant. Et elle pouvait imaginer la tête de son meilleur ami et la future relation longue distance qu’elle devrait entretenir pour conserver précieusement sa vie. Mah, elle ira dessiner des coeurs sur ses patates et laisser des messages d'excuse cachés. Ou alors peut être était t-il faible face aux étreintes ? Elle pourrait toujours demander à Jackie de lui apprendre à être adorable ? Ou alors elle le tapera et reprendra le soit disant contrôle du groupe avec la position de boss effrayante. Oui, Lou a beaucoup d'imagination, ça n'aide personne. Un faible rire s'échappe des lèvres de la jeune femme quand elle ose finalement regarder le jeune homme et se contente de poser sa main libre sur la bouche de ce dernier pour éviter qu'il parle ;


Lou - Non, ne me demande rien, je ne sais rien elle dit mi-amusée et mi-inquiète avant de finalement rajouter d'un ton dramatiqueAh...Ma vie est finie...



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t701-lou-moon-child

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Mer 20 Jan - 14:20

how long is now
lou ✧ falcon


Il la comprenait tellement que c'en était presque douloureux. Il commençait lui-même à perdre la confiance qu'il s'appliquait à mettre dans ses mots et ses gestes, parce que plus il recouvrait la mémoire et plus il se rendait compte qu'il n'était pas la personne qu'il essayait d'être aujourd'hui. Il ne pouvait pas empêcher ce sentiment désagréable de trouver son chemin jusqu'à son cœur, celui de n'être qu'une vulgaire marionnette, manipulée sans pouvoir se libérer de ses fils. Rien ne tournait rond dans cet endroit, alors qu'il y avait cru au départ. Il avait rencontré la bande, Lou, et tellement d'autres personnes qui faisaient de lui ce qu'il était aujourd'hui. Mais ses souvenirs ne pouvaient pas mentir sur la personne qu'il était autrefois, et savoir s'il était capable de séparer le passé du présent était sa plus grande préoccupation du moment. Mais il savait mieux que quiconque qu'il ne pourrait jamais détester quelqu'un comme Lou ou les plus jeunes de la bande. Il s'était attaché à eux désormais, personne ne pourrait lui faire croire qu'ils étaient mauvais, même pas leurs propres passés. Quitte à défier sa propre identité, Falcon resterait fidèle à ces personnes qu'il considérait comme sa nouvelle famille au sein du labyrinthe.

Falcon – C'est vrai, je regrette suffisamment que ce que j'ai fait autrefois. Est-ce que tu regrette d'avoir été celle que tu étais ? Il avait beau essayer de se rassurer lui-même, le poids de sa culpabilité ne suffisait pas à effacer ses erreurs passées. Il y aurait toujours une petite araignée au fond de son esprit pour gratter ce qu'il cherchait à enterrer et pour lui rappeler qu'il n'avait pas toujours été aussi sage et confiant.

Entendre le nom d'Eda dans la bouche de la jeune femme le fait sursauter, suffisamment pour qu'elle le sente à la façon dont il s'était brièvement écarté d'elle. Ses yeux écarquillés par la surprise, il tourne finalement la tête dans sa direction. Il ne devrait pas être aussi étonnée que ça, après tout, les deux blocs n'étaient pas si loin l'un de l'autre, et sa rencontre avec la medjack avait été hasardeuse. Rien n'empêchait quelqu'un d'autre de la trouver un jour ou l'autre. Mais peut-être était-ce parce qu'il connaissait le sarcleur et était proche de lui qu'il se sentait concerné et surtout curieux concernant leur relation. ;

Falcon – Tu connais Eda ? Sa surprise disparaît lorsqu'elle fait une imitation de gangster, ses doigts se resserrant autour des siens tandis que sa main libre couvre sa dentition. Des fois, il avait du mal à se rappeler à quel point Lou n'aimait pas la fille qu'elle était par le passé, parce qu'aujourd'hui, elle semblait tellement plus confiante et il lui arrivait même de plaisanter et de brandir ses petits poings comme pour combattre quelqu'un d'imaginaire. Tout ça ne faisait que renforcer l'affection qu'il ressentait envers elle. Le plus choquant devait tout de même être qu'elle avait frappée Eda. Il voyait mal la jeune femme s'énerver, surtout avec quelqu'un d'aussi compréhensible et chaleureux qu'Eda, et il était vraiment curieux de comprendre ce qui s'était passé entre eux.

Son sourire s'élargit sous les doigts de la jeune femme lorsqu'elle pose sa main libre sur sa bouche pour l'empêcher de parler, son rire sonnant comme une mélodie à ses oreilles. Un peu comme les bruits de ces boîtes à musiques, il était sûr et certain d'en avoir déjà entendu en-dehors du labyrinthe. Si elle ne voulait pas parler d'Eda, il n'allait pas l'y obliger. Sa règle d'or était que si quelqu'un avait quelque chose à dire, alors il le dirait lorsque le temps serait venu. Il n'avait aucun droit d'obliger quelqu'un à se confesser à lui. C'était un peu comme ce que Bob lui avait expliqué un jour, que les fruits mûrs n'avaient pas besoin d'être cueillis, qu'ils tombaient d'eux-même de leurs arbres. Il attrape sa main libre de la sienne, l'arrêtant pour tenir ses deux mains dans les siennes.

Falcon – Je ne dirais rien, ne t'en fais pas. Eda était comme ça, aussi. Il n'aimait pas parler de ce qui se passait dans sa vie et autour de lui, à part quand il était avec l'un d'entre eux. Il n'était pas le genre à clamer haut et fort ce qui lui était arrivé, et Falcon respectait cela. Ses yeux se perdent dans ceux de la jeune femme qui lui fait désormais face, et un soupir passe la barrière de ses lèvres quand il se rend compte qu'ils sont arrivés à destination. Si seulement le chemin avait été plus long, si seulement ils avaient fait un détour. Si seulement il pouvait la retenir un peu plus longtemps et l'empêcher de partir. Bon, il exagérait surement, mais il tenait à ce que la jeune femme ne le voit pas à table. Il n'avait pas encore arrangé ses manières à table, il avait besoin de temps.

Il y avait la question de Celsius qui trottait encore dans sa tête, sa rencontre avec Sony ne datait que de la semaine dernière après tout, c'était encore bien trop frais dans son esprit pour qu'il puisse l'ignorer librement. Mais Falcon ne pouvait pas se résoudre à l'interrompre pour lui demander si elle comptait aller jusqu'au bout avec Celsius, parce qu'il n'y avait actuellement rien entre eux et qu'il n'avait aucun droit de demander ce genre de choses ? Il ne pouvait malheureusement pas empêcher ce sentiment négatif d'envahir ses tripes à chaque fois qu'il les voyaient ensemble. Il était conscient que les deux se connaissaient bien et qu'ils avaient parfaitement le droit de se promener s'ils le voulaient, mais ça le dérangeait quand même.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

jung soo jung © yukina

117


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Sam 23 Jan - 17:42

how long is now
lou ✧ falcon





Il lui demandait si elle regrettait. Il suffisait de regarder dans ses yeux pour comprendre. Même si parfois elle avait beau sourire tout était dans ses yeux. Elle pose son attention sur le sol tout en se contentant de hocher doucement la tête en guise de réponse, ce qui était suffisant pour elle mais elle trouva important de rajouter dans un murmure légèrement pensive ;

Lou – Evidemment…

Il ne se passait un jour sans qu’elle réussisse à oublier Celsius et puis il y avait cette autre personne aussi. Elle n’aimait pas l’idée de trahison, tromperie. Elle n’aimait pas ça mais c’était ce qu’elle était. La raison importait peu, et même quand elle saurait, si un jour tout ça lui revient, elle ne se le pardonnerait probablement jamais.

Elle lève alors les yeux vers lui quand elle sent qu’il s’écarte légèrement. Elle ne comprend pas tout de suite et finalement hoche doucement la tête avec un faible sourire ;

Lou – C’est mon meilleur ami. Cela dit on s’est rencontré maladroitement elle dit alors qu’un faible rire s’échappe de ses lèvres quand elle y repense Um… Je dormais pas trop loin du point d’eau et quand je l’ai vu en me réveillant, j’ai eu le mauvais réflexe de le frapper et à cette époque, je ne mesurais pas ma force alors il s’est retrouvé étalé par terre… Elle s’empresse alors de rajouter Mais rien de cassé hm.

Elle parvient alors à lui faire promettre de ne rien dire, ce qui est plutôt pas mal car elle a peur des représailles. Elle veut passer ses mains dans ses cheveux pour décaler ces mèches rebelles mais se contente de légèrement serrer ses mains tout en regardant autour d’eux. Ils sont arrivés à destination. « Déjà ? » Elle se surprend à penser avant de légèrement mordre sa lèvre inférieure et distraitement, doucement balancer ses bras tout en réfléchissant quelques secondes. Puis elle relève la tête vers lui pour lancer ;

Lou – Suis moi

Entre nous, il n’avait pas vraiment le choix, une de ses mains se détache de la sienne tandis qu’elle marche vers les dortoirs. Falcon est le plus récent parmi les personnes dont elle est proche, elle ne l’a jamais emmené là-bas. Lorsqu’ils se retrouvent finalement à destination au bout de quelques minutes de marche, ils se retrouvent dans une pièce dont un mur couvert de quelques empreintes de mains colorées avec des prénoms écrits dessus. « Jack », « Eda », « Hope », « Bob », « Dawn », « Blue », ainsi que quelques autres avec leurs prénom avant qu’ils se retrouvent ici ;

Lou – C’est ma chambre elle dit avant d’ajouter amusée puisque j’ai déjà vu la tienne. Elle pose les yeux sur les empreintes bleues juste au-dessus de son lit et ajoute en pointant celles-ci du doigt Ah ça… Contrairement à ce que l’on pourrait croire ce n’est pas mon tableau de chasse. De toutes façons, Eda a dit que j’étais trop moche et violente pour qu’on s’intéresse à moi elle hausse les épaules. Une fille qui n’est plus ici avait des bombes de couleurs dans son sac en arrivant dans le labyrinthe. Ça ne l’intéressait pas plus que ça alors elle me les a donné… Elle murmure alors en se souvenant de la raison principale de sa venue ici Ah, c’est vrai, mes affaires…


Elle regarde sur l’étagère en bois accrochée maladroitement sur le mur et prend alors un haut à manches longues ainsi qu’un pantalon noir.

Lou – Tu veux laisser une marque de ton passage aussi ? Elle demande en pliant correctement les affaires pour les mettre dans un petit sac à dos. Attends… Elle prend un gant en latex dans sa trousse avant de lui tendre et lui montre alors les bombes de couleurs restantes Choisi celle que tu aimes le plus


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t701-lou-moon-child

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Mar 26 Jan - 14:21

how long is now
lou ✧ falcon


Rien ne pouvait vraiment faire oublier aux blocards ce qu'ils avaient faits. Certains essayaient de le cacher et de faire mine qu'ils allaient bien, mais leurs yeux et gestes ne mentaient pas. Falcon assumait totalement qu'il avait déraillé et qu'il déraillerait encore dans un futur proche, et même s'il en avait honte, il avait conscience que c'était quelque chose qui était supposé arriver, un jour ou l'autre. Il ne pouvait pas éternellement faire semblant comme les autres, il laissait toujours les autres voir tout ce qu'il avait à montrer. Même si les jeunes de la bande essayaient de lui venir en aide, il se retrouvait à refuser parce qu'en toute franchise, il n'y rien à sauver désormais. Falcon ne savait même pas s'il pouvait être aidé, parce que c'était quelque chose qui avait été implanté dans sa tête, quelqu'un qu'il avait été et qu'il resterait toujours quoi qu'on en dise. Il ne pouvait pas juste tourner le dos à ce qu'il avait fait, il devait faire face à ses erreurs passées. Quitte à devoir décevoir ses proches, une fois de plus.

Falcon – J'imagine totalement sa tête quand il a reçu le coup ! Son rire avale la moitié de ses mots, mais il ne peut pas s'empêcher de sourire, pas quand il peut clairement dessiner le visage d'Eda en se prenant le poing de la jeune femme directement là ou ça fait mal. Le pauvre sarcleur qui ne ferait pas de mal à une mouche avait dû se demander ce qu'il avait bien pu faire de mal ce jour-là.

En tout cas, il était rassuré, cela voulait dire que rien de grave n'était arrivé entre eux. Tant mieux parce qu'il n'imaginait pas devoir tenir la chandelle entre eux lorsqu'ils se rencontreraient tous les trois, chose qu'il était certain arriverait à l'avenir. Quoi que, si Eda évitait la jeune femme, il ferait attention à ne pas se mettre sur leur chemin. Il serait peut-être obligé de le retenir avant qu'il ne s'enfuit pour l'obliger à s'expliquer avec la medjack, puisque tout ça n'était qu'un malentendu. Bon c'est vrai que se prendre un coup sans raison, ça avait dû frapper son ego mais il pouvait bien surpasser cet incident. Il reste les bras ballants à coté d'elle en suivant ses mouvements, prêt à ouvrir la bouche pour lui demander si elle veut aller quelque part avant d'aller manger. Enfin, une fois que la boule dans sa gorge aurait disparue, bien sûr. ;

Mais avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit ou tout simplement abandonner l'idée de passer quelques secondes de plus en sa présence, elle lui demande de le suivre, ce qu'il fait comme un automate. C'était presque naturel chez lui désormais, et puis, ce n'est pas comme s'il avait le choix entre nous. Il devrait se sentir gêné d'entrer dans sa chambre parce que c'est la chambre d'une femme, mais au contraire, il se sent terriblement à l'aise. Perplexe, le bâtisseur plisse les yeux en apercevant les empreintes de mains sur le mur en face de lui, caressant les bords du bout des doigts. Puis, il aperçut les noms au-dessous, et un sourire étira ses lèvres en reconnaissant que la plupart étaient ceux de ses protégés. Alors comme ça, elle avait déjà fait connaissance avec la plupart de ses précieux. Puis ses sourcils se froncèrent. Attends, donc ils étaient venus dans sa chambre ? Est-ce que ça voulait dire que leur relation allait plus loin que ce qu'il pensait ?

Elle dément ce qu'il pense tout bas, et Falcon se sent presque perdre patience en entendant ce qu'Eda avait osé dire. Le petit n'était pas si innocent que ça, il devrait lui en toucher un mot plus tard. Falcon enfile le gant de latex que la jeune femme lui tend avec difficulté, parce que la matière ne coopérait pas vraiment avec sa peau et qu'il n'était pas habitué, avant de se tourner vers les bombes de couleur. C'est qu'il y avait tout un arc-en-ciel représenté ici, dans des petits réservoirs de métal. Ses doigts grattent son menton comme il réfléchit un instant, avant qu'il ne s'empare de la bombe qui semble être celle qui se rapproche le plus du gris dans le lot.

Falcon – Comme ça, tu sauras que c'est moi sans même regarder le nom. plaisante-t-il en désignant ses mèches grises. Qu'elle ait une preuve qu'il soit passé ici le faisait se sentir bizarre, et c'est presque comme s'il avait trop chaud alors qu'il y a quelques minutes encore, il se les gelait à l'intérieur de l'infirmerie. Il pose avec précaution sa main sur le mur, avant de commencer à agiter la bombe et à presser dessus, admirant la forme de ses doigts qui s'imprimaient sur le mur. Lorsqu'il eut fini, il allait dire que c'était un mur qui méritait un prix honorable, mais un soudain éternuement le prit de court.

Ce qui le rassurait le plus actuellement, c'était de constater que Celsius ne figurait pas sur ce mur. Il espérait encore qu'il ne se trompait pas sur la nature de leur relation, il restait incertain quand à ce que le duo lui réservait. A lui et à sony, d'ailleurs, elle devait encore ronger son frein depuis la dernière fois qu'il était allé la voir en pleurant presque qu'il les avait vus ensembles.

Falcon – C'est vraiment...particulier, mais j'aime beaucoup. Je dois dire que ça me touche de pouvoir laisser ma marque ici. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il ne soit pas aussi coulant que du fromage dans sa façon de parler, sinon il allait être grillé en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Il repose la bombe et retire lentement le gant, calculant mentalement ce qu'il lui restait à faire ensuite. A part fixer Ah Reum en se demandant s'il avait le droit de reprendre sa main juste parce que et de glisser ses doigts contre sa joue parce que sa peau avait l'air douce, il ne savait pas ce qu'il pouvait bien faire. L'odeur de la jeune femme l'entourait et l'enivrait, et ce n'était vraiment pas bon pour son mental.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

jung soo jung © yukina

117


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon) Sam 30 Jan - 16:38

how long is now
lou ✧ falcon






Le rire du jeune homme doit être contagieux. Même si elle n’est pas spécialement triste, le regarder sourire la met de bonne humeur. Elle s’inquiète un peu de son image maintenant qu’il est au courant. Il ne faut pas qu’il aille s’imaginer qu’elle tape tout le monde. Ils se retrouvent après quelques minutes de marche dans sa chambre. Elle tourne la tête vers lui quand il a enfin fait son choix et sourit légèrement quand elle voit la couleur qu’il a choisi. En réalité, même sans la couleur elle serait capable de reconnaître les écritures voir même les mains.

Son côté medjack revient à la charge quand elle sursaute légèrement à cause de cet éternuement qu’elle n’avait pas vu venir. Elle se redirige alors vers l’étagère tout en l’écoutant. Elle met du temps avant de trouver cette écharpe bleue nuit. Elle revient alors vers lui et encore une fois elle se souvient de la différence de taille. Elle passe sa main dans ses cheveux, soudainement un peu mal à l’aise. Puis sa main attrape distraitement son avant-bras pour l’inciter à s’asseoir sur la table où sont posées quelques bombes de couleur. Pour lui montrer tout de même qu’elle a écouté ce qu’il a dit, elle lui répond un peu tardivement tout en passant l’écharpe autour de son cou ;

Lou – Honnêtement j’ai toujours peur d’ennuyer les personnes dont je suis proche depuis que je suis ici. Pendant pratiquement une moitié d’année, je n’ai parlé à aucune fille en arrivant. Parce que j’étais toute seule, je ne me souciais pas vraiment de quoi que ce soit. Mais maintenant je me retrouve à penser « ah, j’ai vraiment envie de les voir aujourd’hui » même si je n’ai rien de particulier à raconter elle dit en attachant finalement l’écharpe autour de son cou. Elle rit nerveusement avant d’ajouter un peu désespérée par ses propres pensés Ah… Je dois être idiote pas vrai ? Elle marque une courte pause avant d’ajouter Alors j’ai tendance à me dire que si on espace un peu nos rencontre, toi aussi tu ne seras pas ennuyé de me voir trop souvent… Oh, et ne t’inquiètes pas pour l’écharpe, tu me la rendras quand tu ne seras plus malade. De toute façon, tu sais où me trouver pas vrai.


Elle finit alors par poser les yeux sur lui, ouvre la bouche pour dire quelque chose mais demeure incapable de dire quoi que ce soit durant quelques secondes ;

Lou – O-on… On devrait y aller avant qu’ils finissent tout


Et sur ses paroles elle se retourne pour attraper son sac. Tandis qu’elle lui tourne le dos, elle ne manque pas de mordre légèrement sa lèvre inférieure fermant les yeux, tout en se traitant d’idiote. Mais l’expression sur son visage revient à nouveau neutre quand il passe devant elle pour sortir.


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t701-lou-moon-child


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: how long is now ? (feat. falcon)

Revenir en haut Aller en bas

how long is now ? (feat. falcon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» It's been a long day without you my friend :: feat Maloe
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» the falcon squad
» Un combat long....très long !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: L'infirmerie-