Partagez|

Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia


avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Lun 4 Jan - 6:34



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

Je vérifiais mentalement une dernière fois que j’avais tout avant de dire au revoir à Aimée qui m’avait gentiment raccompagnée à l’entrée du labyrinthe. Une dernier sourire, un dernier signe et me voilà en route pour le labyrinthe. Gauche ? Droite ? Je restais un petit moment devant la porte avant de me mettre à courir au hasard. J’espérais que le hasard ferait bien les choses et me permettrait de un, de venir au bloc, de deux, de ne pas croiser de griffeurs. Ces bestioles étaient ma hantise et là maintenant, à force de tourner dans les hauts couloirs du labyrinthe, je regrettais de ne  pas avoir écouté les histoires de ceux qui en avaient rencontré. En somme, je ne savais ni l’aspect qu’ils avaient ni le bruit que faisaient ses monstres. Parfois la nuit on entendait un cri qui me tétanisait de peur, mais pourquoi est-ce qu’ils criaient comme ça ? Parce qu’ils avaient faim à force de n’avoir personne à manger ? C’est pour ça que je n’ai jamais rencontré d’animaux dans le labyrinthe encore ?

A mesure que les questions défilaient dans ma tête, que mes pieds s’accéléraient à l’idée d’avoir les couloirs mornes et terrifiants du labyrinthe pour dernier souvenir de mon vivant, mes yeux captaient de plus en plus de verdure. Je ne me souvenais pas être passé par là en venant du bloc a la veille, mais en même temps la configuration du labyrinthe change donc je ne pouvais pas repasser par le même endroit qu’à l’allée. « Rassurons-nous comme on peut... On n’est pas perdu… » Pensais-je alors pour m’encourager à avancer. En cas de soucis j’aurais eu vite fait de faire demi-tour autant que possible en hurlant, avec mes poumons quelqu’un aurait bien entendu mon appel à l’aide et m’aurais aidé… Non ? Je l’espérais en tout cas…

Ma course se ralentissait à mesure que la végétation autour de moi se densifiait, je fronçais les sourcils et regardais tout autour un petit moment avant de soupirer. Me voilà perdu. Je n’allais pas risquer de m’aventurer dans la forêt s’il n’y avait rien, et puis qui sait ? C’est peut-être là que vienne chasser les griffeurs pour manger à midi ? Et clairement je ne voulais pas être ce casse-croute. Du Naseon cru ce n’est pas bon. Cuit peut être ? Non non non.  Je tapais doucement mes tempes du bout des doigts, essayant de ne pas paniquer. Mais comment ne pas paniquer quand on sait qu’on va finir dans des fluides, sans doute vert et visqueux, peut être odorant et nauséabond, d’un griffeur... Rien que l’idée me soulevait le ventre. Pourtant il fallait y aller, alors, prenant pour une fois mon courage à deux mains, j’entrais peu à peu dans la forêt.

La lumière avait du mal à passer à cause du feuillage, mes pieds se prenaient de plus en plus dans des herbes avant qu’une racine ne tente de s’accoupler avec ma cheville, faisant rencontrer mes genoux, mes mains et mon menton avec le sol. Ça faisait beaucoup de présentation d’un coup et même mes nerfs et mon sang se joignaient à la partie.

« Ah… putain… »

Je me redressais légèrement avant de me stopper net dans mon élan. J’entendais des herbes bougées non loin et mon cœur s’accélérait. Je tentais de partir mais mon pied coincé me faisait batailler pour le faire sortir. Mon pied commençait à s’enfoncer dans la terre alors que je me débattais de plus en plus, ayant la sensation d’être un animal sauvage coincé dans un piège. J’étais un lapin qu’un chasseur avait attrapé dans ses filets et allait manger incessamment sous peu. Mes yeux cherchait la source d’un bruit, mon regard se faisait vif et rapide, à peu près aussi rapide que la douleur qui naissait dans ma cuisse. Un petit cri s’échappait de mes lèvres et mon regard revenait sur ma jambe coincé. Un liquide rouge écarlate tachait mon vêtement d’une vitesse incroyable alors qu’un couteau était planté dans ma chair. J’avais eu l’occasion de soigner des blessures dû aux bestioles qui rodent ici, et clairement aucune de correspondaient à ce genre d’arme. Alors quoi ? Ils expérimentent un nouveau type de griffeur ici dans la forêt ?

Mes doigts attrapaient l’arme alors que je m’allongeais dans les hautes herbes en comptant doucement. Un. Deux… Deux un quart… deux et demi…. Deux trois quart… deux et… Et merde hein !

« Trois ! »

Je tirais la lame de l’arme de ma chair, une sensation de déchirement puis de frais à l’intérieur se faisait sentir. Très rapidement des lancements faisaient leurs apparitions aussi, mon pouls se faisant dès lors sentir dans mon muscle. Bon sang ce que ça faisait mal. Aller, encore une blessure à rajouter à la liste. Mais d’où est ce qu’il sort ce couteau au juste putain…
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

40 ❄

marie avgeropoulos.

604


BLOC B - COFFREUR
MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Lun 4 Jan - 7:11



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

Je suis prête à prendre n'importe quel projet qui passe dans le bloc. Tout pour sortir et m'éloigner de tout le monde dans l'espoir de me changer les idées à tout prix. Puisque la zone 8 est toujours ouverte, les bâtisseuses veulent en profiter pour faire le plein de lianes puisque ces trucs présentent plusieurs avantages et utilités. Si je sais comment faire pour m'y rendre, je prends tout de même la peine de tracer le chemin que je prends dans mon bloc-note jusqu'à l'entrée de la zone à la végétation dense. Une fois que mes bottes commencent à s'enfoncer dans la nature de plus en plus épaisse, je range mon calepin et mon crayon, prenant plutôt ma machette dans mes mains. Je m'en sers pour ouvrir mon chemin au fur et à mesure que les arbres prennent plus de place et que les feuilles cachent les rayons du soleil. Malgré l'instinct de survie à l'affût pour détecter le moindre danger, je ne peux empêcher mon esprit de faire plus de chemin que mes pas. Ma conscience me murmure que ce n'est pas ici que je devrais être, mais au bloc A afin de trouver Jamie et régler les choses. Ou du moins tenter de lui parler s'il peut encore supporter de me voir. Je ne suis pas sûre que j'aurais envie de me parler si j'étais à sa place après lui avoir craché une telle chose au visage. Par réflexe, je porte ma main libre à mon cou, cherchant ma chaine en vain : elle n'est plus là. Je lui ai rendu le deuxième objet qui m'est le plus cher.

Je grogne, plantant la lame de mon arme dans un arbre pour évacuer cette confusion sentimentale. Ce n'est ni le moment, ni l'endroit. Délogeant ma machette de l'écorce couverte de mousse verte, j'entends du bruit à proximité et porte la main à ma ceinture pour en extirper mon couteau de poche. J'épie les alentours scrupuleusement, cherchant la source qui n'est pas très difficile à trouver. J'entrevois un peu de couleur entre le feuillage : je ne suis pas seule. Aucun blocard avec une once d'intelligence ne se déplacerait dans une zone avec une visibilité aussi à chier en faisant autant de bruit. Le truc n'a pas l'air bien gros. Je serre ma poigne contre le manche de mon couteau, localisant la créature avant de passer à l'attaque. En une seconde, je vise et lance l'arme, sauf que le cri qui en résulte n'a rien de bestial. Il est même humain. Je fronce les sourcils et décide de mener mon enquête en m'approchant lentement, restant sur mes gardes puisqu'on ne sait jamais sur quoi on peut tomber dans ce labyrinthe.

J'écarte le feuillage du bout de la lame de ma machette, révélant la présence d'une personne qui vient forcément du bloc A puisqu'il s'agit d'un garçon. « Qu'est-ce que tu fiches ici tout seul ? » Je le sermonne sèchement, ne prenant pas la peine de préciser pourquoi cela s'applique à lui, mais pas à moi. L'endroit n'est pas approprié pour faire connaissance, sauf qu'il tient mon couteau entre ses doigts. Mon regard glisse, cherchant s'il est blessé et remarque la plaie à sa cuisse. Génial. J'ai un empoté bruyant et blessé sur les bras. Machette à la main, je le regarde en silence pendant de longues secondes supplémentaires. Je ne le connais pas. Je pourrais éviter d'avoir à m'en occuper en l'achevant : une bête risque fortement de passer dans le coin et le bouffer avant que quelqu'un décide de partir à sa recherche. Il ne serait pas le premier que je blesse qui fini par mourir - juste le second et c'est un énorme secret avec lequel je dois vivre. Au final, je pousse un long soupire en roulant des yeux et plante la lame de ma machette dans le sol. Je m’accroupis à ses côtés, fouillant à ma ceinture afin de trouver mes articles de soins. « Si quelque chose approche, sache que c'est chacun pour soi. » Autant l'avertir tout de suite. Pour un ami je ferais exception, mais pas pour un étranger.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t132-amalia-touch-the-fire

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Mer 6 Jan - 5:57



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

Je sentais un liquide chaud coulée de ma blessure, naturellement ma main se posait sur la plaie, m'arrachant une grimace de douleur en sentant la décharge aiguë qui traversait mon muscle. "pourquoi t'as pas fait demi-tour au bloc pour trouver une coureuse pour t'accompagner Naseon? J'suis con putain.." pensais-je alors, me maudissant intérieurement pour avoir été aussi stupide encore une fois. Mais mes lamentations s'arrêtaient en entendant un bruit d'herbe tout près, je réunissais toute mon attention pour capter d'où il venait une nouvelle fois, la localisation de celui-ci se faisait plus facile à mesure qu'il s'approchait de moi. "J'ai peur" c'est tout ce que je me répétais alors qu'enfin, les hautes herbes qui me cachaient ne soient écartées par une lame pour laisser voir une visage des plus humains. Mon cœur s'arrêtait un moment avant de reprendre à toute vitesse à l'idée que j'allais être sauver, qu'elle allait forcément me sortir d'ici. D'ailleurs mes pupilles se mettaient à briller à cette idée, finis les remords, place à l'espoir. Espoir très vite stopper en l'entendant parler aussi sèchement et en la voyant me regarder sans rien dire ou faire. "Attends.. elle va pas me laisser ici hein?" fut la première pensée qui me traversait l'esprit et mon ventre se tordait dans tous les sens en l'imaginant faire demi-tour sans un regard de plus pour moi.

Des gouttes de sueur commençaient à se formées dans mon dos et ma vue se troublait parfois. Je n'avais pas l'habitude d'être blessé, je suis de ceux qui font attention à leur corps, qui évite tout ce qui pourrait faire mal. Mais dès que je met les pieds dans le labyrinthe, à coup sûr je finissais dans un état lamentable, limite pitoyable. Je soufflais en tentant de garder la pression sur ma plaie alors que la blocarde se décidait enfin à se baisser à mon niveau pour .. pour faire quoi d'ailleurs? Je la voyais fouiller dans sa ceinture, reconnaissant quelques outils dedans, alors je murmurais doucement "Toi aussi t'es Medjack alors... Dieu merci.." J'étais soulagé oui -malgré les mots qu'elle avait prononcé un peu plus tôt-, j'allais pas avoir à lui expliqué quoi faire ni comment et quand. Elle allait me sauver de ce bordel. Je soupirais de soulagement et m'allongeais en fermant les yeux. Ma main lâchait la plaie et glissais loin de celle-ci, j'avais de moins en moins de force et je sentais à nouveau le sang se répandre sur ma jambe. "fait vite par pitié.. Je veux pas être enfermé ici et bouffer par un griffeur.." continuais-je sur le même ton, ignorant que la personne en face de moi avait penser une seconde à me laisser mourir ici. Quoi que.. Si je fais pas de bruit avec un peu de chance, la bestiole me verra pas.. Ah.. mais j'aurais perdu une bonne partie de mon sang, et avant que quelqu'un me trouve j'aurais fini bouffé par des vers.. Super fin dis donc.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

40 ❄

marie avgeropoulos.

604


BLOC B - COFFREUR
MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Mer 6 Jan - 6:40



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

C'est bien ma veine de tomber sur un blocard en plein milieu d'une jungle. À choisir, je préfère faire face à face avec une créature puisqu'elle je n'ai pas à choisir si je l'aide ou non. Je n'ai pas tellement le choix de donner un coup de main à ce garçon, surtout considérant que je suis responsable de la profonde entaille à sa cuisse, sauf qu'il avait qu'à faire moins de bruits ou signaler sa présence. N'est-il donc pas conscient que le labyrinthe est plein de danger ? Visiblement pas pour rester étendu sur le sol comme une épave. Même à moitié morte j'avais au moins eu la dignité de rester debout et menacer Jamie qui voulait que me porter secours : le bon vieux temps d'il y a deux mois. Je soupire, roulant des yeux dramatiquement devant cet inconnu qui me désespère déjà rien que par sa faiblesse apparente. Craignant surtout que ça me retombe sur le nez si je le laisse là, je m'installe à ses côtés et commence à chercher de quoi l'aider avec sa blessure. « No joke. Range le 'toi aussi' parce que tu fais honte à la profession en ce moment. » Je vais l'aider, mais ça ne veut pas dire que je dois me forcer pour être agréable avec lui. Bientôt huit ans que je pose des bandages et répare des blessures : je sais ce que je fais mieux que personne à mon humble avis. Le voyant s'allonger comme s'il était à l'hôtel, je ne me gêne pas pour lui taper le ventre du revers de la main. « C'est pas une salle de massothérapie. Sers à quelque chose et reste à l'affût des environs. » Quoique je ne compte pas me fier sur ses capacités très exécrables pour surveiller la moindre menace s'il n'a jamais vu venir mon couteau.

Je sors un unique bandage de mes affaires, ne comptant pas m'en servir pour faire office de garrot. À la place, je n'ai qu'à l'abandonner cinq secondes pour revenir avec une épaisse liane qui fera l'affaire. Je la passe autour de sa cuisse, la nouant pour faire pression quelques centimètres au-dessus de la plaie. « Va falloir se dépêcher de rentrer au bloc pour la refermer et tu rêves en couleur si tu penses que je vais te porter. » Mon endurance à une limite, tout de même, malgré sa corpulence de poulet anorexique. Sans avertir, je trouve mon couteau et déchire davantage le trou dans son pantalon afin de donner meilleur accès à la blessure contre laquelle je presse un petit paquet de gazes et entoure le tout du bandage. « Fais donc un petit effort de coagulation. » Voilà ma tentative de calmer mon patient : je n'ai jamais dit que j'étais douée dans les relations humaines - ma vie sociale (et sentimentale?) du moment en est la preuve.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t132-amalia-touch-the-fire

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Mer 6 Jan - 18:07



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

Sa remarque ne me faisait pas réagir plus que cela, après avoir vécu autant de temps avec un mec qui vous fait des reproches à longueur de journées sans vous laisser un seul jour tranquille, autant dire que ce genre de phrase ne me faisait plus grand chose... Oh ça non, par contre le coup qu'elle portait à mon ventre, lui, me faisait grimacer. Elle comptait me rajouter une blessure à soigné ou quoi? Je soupirais et roulais des yeux. J'aurais bien relever que si elle n'avait pas fait sa sauvage à me planter, on en serait pas là mais étrangement je retenais les mots de sortir. Non pas que j'avais peur d'elle hein, bon d'accord un peu, non c'est juste que j'aimerais bien qu'elle me soigne convenablement et m'aide à rentrer c'est tout... Par la suite je pourrais lui faire tous les reproches au monde..

Je regardais autour, ne sachant pas trop quel genre de chose je devais repérer mais soit, faisons comme si. Je la voyais se lever, partir rapidement et... mon cœur s'accélérait tout d'un coup. Et si elle m'abandonnait au final? Non... Non non non elle le fera pas! La panique me gagnait mais elle se calmait tout aussi rapidement qu'elle m'avait envahit en la voyant revenir avec une liane. Je la regardais faire avec attention, ne voulant pas qu'elle empire la chose au final. Non pas que j'avais pas confiance hein, mais quand on se fait planter par quelqu'un en général on la porte pas trop dans son cœur..

« Va falloir se dépêcher de rentrer au bloc pour la refermer et tu rêves en couleur si tu penses que je vais te porter. »

Je la regardais choqué avant de grimacer en sentant la pression sur ma plaie. C'est qu'en plus elle était pas douce avec moi, arg, si j'avais su, je me serais soigner tout seul.

"J'dois rentrer au bloc aujourd'hui.. J'ai des trucs à faire là bas quand même..."

C'est pas comme si j'avais réussi à me libérer pour seulement deux jours grâce à Nafis. Je l'ai assez mis dans la merde sans lui rajouter une journée supplémentaire de travail.. J'attendais qu'elle ait finit avant de bouger un peu mes jambes, grimaçant sous la douleur. Bon bah j'étais bien comme ça moi. Après quelques contorsions j'arrivais enfin à être sur mes deux pieds. Bon, concrètement je peux pas courir, je connais pas le chemin pour aller dans mon bloc, et je suis en compagnie d'une tigresse sauvage et effrayante.

"Qu'est ce que tu faisais là au fait? Et heum... merci de m'avoir aider... Tu sais où je peux trouver quelqu'un pour m'aider à retrouver mon chemin dans le labyrinthe?"
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

40 ❄

marie avgeropoulos.

604


BLOC B - COFFREUR
MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Mer 6 Jan - 21:27



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

Il est plein d'espoir celui-là dis donc. S'il pense pouvoir rentrer à son bloc dans les délais avec sa blessure, c'est qu'il est complètement idiot. Pour y parvenir, il faudrait d'abord qu'il puisse courir et je suis certaine que ce n'est pas le cas en ce moment. Roulant des yeux, je lui accorde un regard froid tandis que je m'occupe de sa jambe. « Fallait y penser avant d'aller carrément dans la direction opposée. On ne met pas les pieds dans le labyrinthe sans savoir où on va. » J'ai envie de le claquer derrière la tête, malheureusement sa position ne permet pas un tel geste, alors il s'en sort pour cette fois-ci. Sa blessure arrangée sommairement en attendant d'atteindre une infirmerie, je retrouve possession de mon couteau et nettoie la lame avec les grandes feuilles présentent un peu partout, puis le range dans son étui une fois chose faites. « Évite de trop forcer le muscle, à moins que tu ne tiennes absolument à te vider de ton sang ici. Si tel est le cas, c'est pas moi qui vais t'en empêcher. » Si l'envie lui prendre de terminer ses jours via une hémorragie, je ne compte pas servir de psychologue pour le convaincre que c'est une mauvaise idée. Son corps, ses problèmes. Il est sur pied, du coup j'en fais autant. Ma main retrouve automatiquement le manche de ma machette que j'extirpe du sol afin d'en reprendre pleinement possession en le jugeant du regard quand il ose me demander ce que je fais ici. « Je ne vois pas en quoi ça te regarde. » J'ai accepté de faire confiance aux blocards, ça ne veut pas non plus dire que je vais raconter au premier inconnu qui passe tout ce que je fais et répondre aux questions comme une gentille petite fille. « Bien sûr. Il y a un guide à l'entrée de chaque zone. » Il se croit où ? Dans un musée touristique ? Sans ménagement, je lui saisis le bras et l'incite a avancer dans cette jungle épaisse où je risque fortement de l'abandonner si un danger survient. « Je te ramène au bloc, tu retourneras dans le tien demain. »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t132-amalia-touch-the-fire

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Ven 8 Jan - 6:29



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

Décidemment je n’étais vraiment pas bien tombé avec elle. Elle me jugeait de haut en bas, me regardait froidement, ne montrait aucune douceur... C’est vrai une femme ? De toute celle que j’ai pu rencontrer, elle est la plus masculine et limite elle me fait encore plus flipper que Spades quand il s’énerve… Non vraiment, cette « femme » je ne risquais pas de la porter dans mon cœur ça c’est certain. A sa recommandation je fronçais les sourcils.

« J‘suis Medjack aussi ! J’sais c’qu’il faut faire et ne pas faire ! Pas besoins d’tes conseils.. »

Elle commençait à m’énerver et un soupire passait mes lèvres. Je repensais à ce que je venais de dire, à ma façon de le dire… Elle va me frapper non ? Elle est de type dominant-violent, elle va soit me frapper soit m’abandonner ici… Bon je devrais pouvoir me retrouver entre ces murs quand même. Je suppose. Avant la fin de la journée ? Peu sûr. Alors je murmurais timidement « mais merci de t’inquiéter… », Mieux vaut l’avoir avec moi pour le moment… Même si je ne la comprends pas.

Une fois sur mes pattes, je lui posais ces questions auxquelles… Elle répondait sans répondre hein. Entre un « ça t’regarde pas ferme ta gueule » qu’est sous-entendu, une vanne et un ordre. On ne doit pas avoir la même définition de « société » et  « communauté » elle et moi. Et…. Attends elle m’ordonne de rentrer au bloc b ? Genre... Je rentre pas ce soir ?  Je… Dire que je n’ai aucun moyen de dire non à un homme comme elle. Oui un homme. Je suis plus féminin qu’elle alors que je suis un mec.  Et puis sa poigne sur mon bras, bon sang. Je lâchais un petit couinement et la suivais difficilement, ma blessure me lançant et n’ayant pas l’habitude de me faire trainer comme ça à la suite de quelqu’un.  Je la sentais qui n’était pas vraiment soigner, après tout c’est des premiers soins mais quand même… Et pis elle aurait pu me porter, avec sa force je suis sûr qu’on en cale deux comme moi dans ses bras. Oui je me plains, mais aucune phrase ne sortait de mes lèvres, ben non. Je n’allais pas lui dire ce que je pensais… Ça c’est impossible.

« On rentrera avant la fermeture des portes hein ? Rassure moi.. »

C’est tout ce que je redoutais : arrivé et voir les portes fermées. La sauvage qu’elle est serait capable de me découper en petit bout et de m’éparpiller dans le labyrinthe pour nourrir les griffeurs et rester en vie jusqu’à l’aube… Ça fait mal de se faire découper ? Vu comment je douille là maintenant, j’ose même pas imaginer…

« Comment tu t’appelles au fait ? T’es coffreur ? T’as l’air de connaitre le labyrinthe vachement bien et d’être habituée à être sur tes gardes… »
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

40 ❄

marie avgeropoulos.

604


BLOC B - COFFREUR
MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Mar 12 Jan - 5:33



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

Qu'ai-je fait à la vie pour mériter une telle punition de me coltiner un tel incapable ? Je n'ai jamais été celle réputée pour avoir la main douce, encore moins envers ceux que je considère inapte à faire preuve de force mentale ou physique. À sa réplique, je claque la langue de façon irritée en roulant les yeux. « Depuis quoi ? Deux, trois ans maximum ? J'ai été le première medjack du bloc b, alors soit un ange et ferme-là. » Un peu de respect pour les aînés, surtout quand cela peut tourner à mon avantage. Son ton lui vaudrait une claque, mais je lui accorde une chance. Une seule et unique puisqu'il ne me connait visiblement pas. Il n'est pas conscient du danger qui le guette telle une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Je ne dis rien sur son remerciement. Je ne fais pas ça pour lui, mais pour moi parce que je n'ai pas envie que l'on découvre que je l'ai laissé pour mort alors qu'il n'y avait pas de menace apparente. Je tiens à mon titre et au respect que l'on me porte. Je n'ai pas enduré plus de sept ans dans cet enfer à monter une société pour me retrouver jeter à la porte de celle-ci.

Cette âme égarée semble surprise d'apprendre qu'elle ne pourra pas rentrer à son bloc aujourd'hui. Il est sérieux ? La marche de retour au bloc B est déjà une sacrée aventure, se rendre au bloc A en prime demande le double du temps nécessaire. Dans son état, c'est mission impossible. À sa question, mes yeux roulent de même à nouveau. « Parce que tu crois que je vais me laisser emprisonner ici avec toi pour crever ? » Bien sûr que non. Nous serrons rentrés bien avant la fermeture des portes et il pourra se faire soigner par la fille de son choix puisque je n'ai pas besoin de cacher la vérité. Je l'ai blessé, certes, mais par accident. Tout le monde sait que si tel avait été mon intention, j'aurais terminé le boulot et ne le ramènerait pas. « Amalia, je suis medjack même si la majorité du temps on croit que je suis coffreuse. » Entre le fait qu'on m'a souvent laissé l'honneur de mettre les cadavres sous terre ou que j'assiste aux conseils où des décisions importantes sont prises, il est facile d'oublier qu'on ne m'a pas encore offert le titre officiel.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t132-amalia-touch-the-fire

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia Sam 16 Jan - 18:09



Boy, girl, knife and the girliest say bye bye
amalia & naseon

« wow tu dois être vieille alors ! »

Et voilà le commentaire qui faisait plaisir qui sortait tout seul de ma bouche. Pourtant je ne prenais pas conscience tout de suite de mes mots mais une fois fait, je me mordais la lèvre, me giflais mentalement, et grimaçais finalement.

« Enfin je ne voulais pas dire ça, tu vois, c’est juste que je ne suis pas là depuis le début mais ça me parait déjà une éternité, donc être là dans le bloc depuis les débuts, ça doit être chaud... et… mais je te respecte beaucoup d’être encore en vie ! Vraiment ! Enormément ! »

Est-ce que ça avait aidé à arranger les choses ? Elle va bien le prendre ? Tant de question qui me passaient par la tête, mon dieu. Si une guerre venait à naitre d’un malentendu, j’en serais le responsable tiens. C’est peut-être pour ça qu’on est ici au final. Pour éviter les guerres avec nos comportements de merde ? Et moi ce serait pour mes mots donc…

« Comment t’as testé les plantes ? Sur des gens ? Des animaux ? T’as pas eu peur des résultats ? T’as déjà testé sur toi ? Sur des blocards ? Y en a qui ont des effets drôles ? Y doit y en avoir… ça à donner quoi ? »

Tant de question en si peu de temps, mais mon intérêt venait d’être capté, assez facilement il faut l’avouer, et je sentais qu’elle allait encore m’envoyer sur les roses. Pour avoir des réponses je risquais d’aller devoir demander au premier medjack du bloc a à mon avis..

« Parce que tu crois que je vais me laisser emprisonner ici avec toi pour crever ? »

« Vu comment elle est, y a plus de chance que ce soit les griffeurs qui meurt et que tu les manges hein.. » pensais je alors, et non, je ne le dirais pas. Jamais de la vie je ne lui en parlerais de cette pensée-là. A la place on va trouver quelque chose de plus… Hmm.. Comment dire… Gentil ? Ouais, plus gentil….

« Je m’inquiète juste… J’aime pas le labyrinthe… Alors forcément je demande… »

Bravo Naseon, comme si quelqu’un dans ces foutus blocs aimait le labyrinthe tiens ! Idiot.

Un couinement m’échappait en posant le pied sur une pierre, faisant remonter un pic de douleur le long de ma jambe blessée. J’allais être bien pour rentrer demain… Quand Nafis me verra blesser il va s’inquiéter en plus. Peut-être aussi ce beau medjack ? Il me demandera de voir la blessure ? Je ne suis pas sûr que sur la cuisse se soit une bonne idée… Arh… Et la réaction de l’autre andouille ? Il va m’engueuler ? Je l’ai pas vu hier, ni aujourd’hui… ça fait bizarre de pas avoir de remarques ou d’insulte pendant une journée. Pourtant j’arrive à me demander ce qu’il a fait pendant ce temps. Idiot. Je suis qu’un idiot. Un nouvel arc électrique me ramenait à la réalité. Bon sang que ça faisait mal…

« Amalia donc… oh… Pourquoi t’as pris ce nom-là ? Et puis on pourrait croire vu que t’es la depuis longtemps… Y a beaucoup de medjack chez les filles aussi ? »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia

Revenir en haut Aller en bas

Boy, girl, knife and the girliest say bye bye Ft. Amalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl
» Sienna 'Party Girl' Fowler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: Zone 8-