Partagez|

naseon (+) no time to think, your turn to go


avatar

0 ❄

park sojin (gsd)

70


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: naseon (+) no time to think, your turn to go Mer 20 Jan - 19:25


no time to think, your turn to go

Elle avait entendu par elle-ne-savait-plus-vraiment-qui que certains garçons avaient la frousse d’entrer dans le labyrinthe. Elle trouvait ça dingue que des hommes puissent avoir la trouille d’y aller. Déjà qu’elle avait du mal à comprendre que certaines filles puissent être effrayée après plusieurs mois. Certes, elle avait vu tomber des filles dans le labyrinthe et elle se doutait bien que des garçons avaient dû y laisser la vie aussi, mais elle, elle n’en avait jamais eu peur. Sauf le premier mois peut-être ? Mais elle ne s’en souvenait presque plus, cela faisait tellement longtemps qu’elle était ici. Six ans déjà. Six ans qu’elle passe son temps entre l’infirmerie où elle travaille et les allées du labyrinthe. Elle en connait presque tous les recoins et c’est pour ça qu’elle s’était élancée ce matin dedans, en trottinant. Elle avait un prénom en tête, Naseon, c’est ce qu’elle avait entendu. En arrivant, elle avait posé la question à des garçons qui se trouvaient pas loin des portes et ils lui avaient indiqué l’infirmerie. Peut-être que le garçon était medjack, comme elle. Elle avait donc poussé la porte et demandé à voir Naseon. On lui avait montré le garçon et elle lui avait attrapé la main fermement avant de le traîner jusque dans le labyrinthe et plus exactement dans la zone où se trouve une forêt. C’est là que les filles venaient chercher du bois pour les bâtisseuses et des fois, des fruits.

Elle lâche enfin le bras de Naseon qui a passé la durée du trajet à se débattre. Alice avait résisté et finalement, abandonné une fois bien enfoncé dans les méandres du labyrinthe. De toute façon, il ne peut plus que la suivre maintenant, sinon il risque de se perdre. Elle lève les yeux et remarque que sur les arbres, des fruits ont poussé depuis la dernière fois. « Bon, paraît que tu as peur du labyrinthe. » dit-elle, posant ses mains sur les épaules du garçon. « Alors on va remédier à tout ça. Ici c’est la zone huit, c’est écrit sur les murs avant d’entrer dedans. » Elle pointe du doigt le grand huit écrit sur le mur dans le dernier couloir avant la forêt. « Moi c’est Alice, mais on m’appelle Ali au bloc. Fais comme tu veux. » Elle relâche les épaules de Naseon et commence à marcher entre les arbres. « Suis-moi, si tu veux pas te perdre. » lui dit-elle en laissant échapper un petit rire. Il va la suivre, c’est obligé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: naseon (+) no time to think, your turn to go Jeu 21 Jan - 21:53


no time to think, your turn to go

Le medjack avait commencé sa journée normalement, doucement et calmement. Pour une fois personne ne venait l’embêter. Spades travaillait, il n’avait pas croisé Aether, Nafis était occupé ailleurs… Non vraiment, c’était une journée étrangement calme, trop calme. Ça aurait dû lui mettre la puce à l’oreille. Les jours comme celui-là était signe de grande souffrance. Très grande souffrance même. Mais il n’en avait pas conscience, profitant insouciamment de ce calme spectaculaire. Même lorsqu’il voyait cette demoiselle rentrée dans l’infirmerie, il l’accueillait avec un grand sourire sans se douté de quoi que ce soit. D’un seul coup, son bras était prisonnier de la poigne, plutôt ferme, de la blocarde et sans qu’il ne puisse avoir une quelconque explication, il la suivait. Où est ce qu’elle l’emmenait au juste ? C’est tout ce à quoi il réfléchissait. Il n’était pas paniqué, limite il était flatté de la voir aussi entreprenante avec lui. Est-ce qu’il a les pensées déplacées ? Sans doute. Naseon est un homme après tout. Mais le peu d’ardeur qu’il pouvait avoir était balayée par la vision des portes qui se rapprochaient. Qu’est-ce qu’elle fait là ?!

« Yah ! tu m’emmène où ?! Yah ! Réponds ! Pas le labyrinthe ! »

Sa voix s’élevait de plus en plus en la voyant continué sans un mot vers les portes. L’espace d’une seconde, il regrettait amèrement de ne pas avoir pris du muscle en bossant avec Aether. Vraiment. Beaucoup. Dès les portes passées, il se taisait. Il savait le danger qui rodait entre ces murs. Il ne le savait que trop. A vrai dire, il n’a pas été souvent dans le labyrinthe, seulement le minimum vital. Mais cette fois il allait devoir y aller, sans aucune raison, et il détestait ça. Ses yeux se perdaient un peu, la jeune femme allant trop vite pour qu’il ne puisse retrouver son chemin. Pourtant quand il vit la végétation foisonnante de l’endroit, il ne pouvait s’empêcher de se souvenir de sa rencontre avec une autre blocarde. Moins douce, plus brutal et masculine. Amalie ?Aralie ? Aralia ? Il avait oublié pour le moment. Mais cette zone, cette partie du labyrinthe, impossible de l’oublier.

Maintenant qu’il avait les mains libres, il passait ses doigts sur sa cicatrice laissée par sa blessure. Son esprit faisait naturellement un bond en arrière, lorsqu’un couteau s’était logé dans sa chair, le faisant boité pour plusieurs jours et perdre pas mal de sang. La jeune femme se tournait vers lui et lui expliquait enfin la raison de leur venu ici. Alors c’est donc ça. Tout le monde le savait et la voilà qui voulait l’entrainer à ne plus avoir peur de l’endroit… Soit. Pourquoi pas. Il clignait doucement des yeux avant de murmurer, l’air outré « je sais je connais ici… ». Mine de rien, Naseon aussi avait une fierté. Certes petite, limitée et très vite écrasable si sa vie était en danger, mais elle était quand même là.

D’un seul coup, elle lui faisait dos, lui disant de la suivre pour ne pas se perdre. Elle est sérieuse ? Un soupir passe les lèvres fines du garçon avant de mettre ses mains dans ses poches, décidé à ne pas l’écouter. Pourtant elle continuait à avancer sans un regard vers lui… Ok. Il courrait vers elle et restait assez proche pour se rassurer. Elle devait bien connaitre non ? Elle avait tout intérêt.

Les yeux du brun bougeaient à vitesse grand V pour se repérer et surtout… Repérer une quelconque menace. Non il n’était pas traumatisé par la zone 8, pas du tout, juste qu’il n’aime pas le labyrinthe, et puis toute la végétation c’est étouffant et… D’accord il est traumatisé. Mais rien ne lui assurait que la fameuse Alice allait le ramener en vie s’il se retrouvait blesser. Ils ne se connaissent pas, et par extension ne se porte pas dans leur cœur, alors pourquoi le trainer ici, le voir flipper et peut être même le blessé. C’est à ne plus rien y comprendre.

« Pourquoi tu m’as trainé ici au juste ? Je suis bien au camp moi… Pas besoin de me trainer ici. Je suis inutile dans le labyrinthe. »

Malgré ce qu’il venait de dire, il attrapait le poignet de la jeune femme pour la tirer vers ce qu’il pensait être un chemin de sortie.

« Par-là. »

Naseon faisait mine de connaitre l’endroit, comme si c’était le cas. Ils risquaient plus de finir par tomber sur un griffeur ou un piège à écouter son instinct défaillant. D’ailleurs il comprenait très vite que non, la sortie n’était pas par-là et ses pas ralentissaient un peu. Pourquoi il a fallu qu’elle le traine ici…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

0 ❄

park sojin (gsd)

70


BLOC B - MEDJACK
MessageSujet: Re: naseon (+) no time to think, your turn to go Dim 24 Jan - 0:14


no time to think, your turn to go

Il avait essayé de se dégager de son emprise mais il n’avait pas réussi. Elle avait une poigne de fer et elle était plutôt teigneuse comme fille, il en fallait plus que quelques gémissements et quelques ruades pour la faire lâcher prise. Elle l’avait donc traîné à sa suite dans le labyrinthe en direction de la zone huit, la zone avec cette forêt assez dense. Elle connaissait presque la zone par cœur, pour y avoir passé pas mal de temps durant les six années qu’elle a passé dans le labyrinthe. Les arbres avaient poussé depuis sa première visite mais elle arrivait tout de même à se repérer et à ne pas se perdre. Son sens de l’orientation jouait pour beaucoup dans l’aventure également.

Elle avait lâché le jeune homme une fois les portes d’entrées de la zone passées. Elle s’était présentée et lui avait dit de la suivre s’il ne voulait pas se perdre. Elle a bien conscience que s’il ne la suit pas de très près, il risque effectivement de la perdre et de se perdre tout court même. Mais cela n’arrivera pas, elle ne laissera pas une telle chose arriver. Elle l’a trainé ici et elle va le surveiller et le ramener entier dans son bloc. Le soleil n’est pas encore trop haut dans le ciel, ils ont bien quatre longues heures devant eux avant de s’affoler par rapport à la fermeture des portes. Il lui demande alors pourquoi est-ce qu’elle l’a trainé ici. Il lui dit qu’il est très bien au camp lui, qu’il n’a pas besoin de trainer dans le labyrinthe, qu’il est inutile dedans. Mais pour Alice, personne n’est inutile dans le labyrinthe. Elle-même n’est qu’une medjack et pourtant, elle est capable de ramener et de dénicher pleins de choses une fois dans le labyrinthe. Autant d’herbes médicinales que de fruits pendus au bout des branches des arbres. Tout le monde peut se rendre utile ici. « Parce qu’un jour, t’auras pas d’autre choix que d’entrer dedans et si tu ne le fais pas avant, tu risques d’y laisser la vie lors de ta première sortie ici. » dit-elle simplement, en haussant les épaules. Sa réponse n’est pas bien poussée mais elle est certaine qu’il comprendra. Ou alors, c’est qu’il est vraiment pas futé.

Il lui attrape le poignet  et la tire vers un chemin. Elle ne sait pas vraiment ce qu’il compte faire en suivant ce chemin qui ne les mènera que plus au fond de la forêt mais elle le suit, intriguée. Il a dit plus tôt connaître cet endroit et elle est assez étonnée de voir qu’il connait effectivement. Ou alors il a juste pris un chemin au hasard, ce qui n’étonnerait pas vraiment la demoiselle. « Tu sais, je t’ai pas amené pour te laisser ici et partir en courant, tu peux lâcher mon poignet, je vais pas m’échapper. » dit-elle en rigolant doucement, dégageant avec prudence son poignet de l’emprise de Naseon. « Tu n’as pas l’air d’avoir un bon sens de l’orientation mon petit. Si tu cherchais la sortie, tu serais parti dans l’autre sens. » continue-t-elle, amusée. Elle lui tapote l’épaule en signe de compassion. « Tiens regarde, ici tu peux trouver des plantes rares pour fabriquer des crèmes » dit-elle en pointant un parterre de fleurs colorées. « Une fois écrasées et mélangées avec d’autres ingrédients, ça donne une pommade cicatrisante. » Elle s’accroupit alors pour cueillir une fleur et la mettre sous le nez du garçon. « Et en plus, ce sont des fleurs comestibles. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

0 ❄

Byun Baekhyun (EXO)

312


BLOC A - MEDJACK
MessageSujet: Re: naseon (+) no time to think, your turn to go Ven 29 Jan - 18:39


no time to think, your turn to go

Le jeune homme était mort de peur, il voyait déjà d’ici sa vie défilée devant lui. Mais quelle vie ?  Celle dans le labyrinthe ou celle qu’il avait eu avant et dont il n’avait que quelques bribes comme repère ? Dans l’empressement il dirait bien celle d’avant mais une fois devant ses dernières heures, ça pouvait bien changer. Tout comme les choses ici le pouvait. Après tout, avant les deux blocs n’étaient pas lié. Alors qu’est ce qui nous dit que les portes ne vont pas se refermées plus tôt que prévue ? Rien ne garantissait que ceux qui les avaient enfermés ici n’allait pas, sadiquement, changer les règles pour les voir dans des situations plus délicates. Il en était intimement convaincu. Et voilà pourquoi, en dépit de ce que lui disait Alice sur son éventuelle mort s’il ne se familiarisait pas, il voulait sortir de cet endroit.

Attrapant son poignet, il avait espéré sortir de cette végétation étouffante en la menant dans une direction qu’il pensait la bonne. A la place il n’avait fait que s’enfoncer d’avantage. Et la blocarde le lui confirmait.

« Merde… »
lâchait-il doucement, plus  pour lui-même que pour celle qui l’avait trainé ici. Se moquait-elle en plus ? Il sentait une tape sur son épaule doucement et se tournait vers elle. Il voulait lui demander de l’amener hors d’ici, de le laisser tranquille dans son bloc mais il savait que c’était peine perdue alors il soupirait et se résignait.

« Tiens regarde, ici tu peux trouver des plantes rares pour fabriquer des crèmes »

Il tournait la tête vers le sol, posant ses yeux sur les plantes dont parlait la brune. Il écoutait attentivement, lui de nature si bavarde se taisait, ce qui aurait plu à certains tiens. Une pommade cicatrisante ? Il fronçait les sourcils et se disait qu’il savait enfin à quoi elles ressemblaient. Au geste de la blocarde, il ne put retenir un mouvement de recul en la tâtant du regard. Elle ne semblait pas méchante ni lui vouloir du mal alors il penchait un peu la tête pour renifler la plante. Son visage qui montrait sa peur, son anxiété et sa méfiance venait, comme par magie, de changer du tout au tout, reflétant un certain étonnement, de l’insouciance et même de la curiosité. Comme promis de la part de Naseon, il se laissait distraire à vitesse grand V.

« Elles sont vraiment comestible ? Ca a quel gout ? Vous vous servez de ça dans votre bloc ? Vraiment ? »

Il attrapait la fleur et la gardait plantée sous son nez en regardant les autres au sol. Tout un tas de question lui venait en tête, comme s’il avait oublié l’endroit où ils étaient…

« Comment vous savez quelles plantes sont comestibles ou non ? Oh ! Vous n’avez pas un truc contre les cicatrices ? Pour les faire disparaitre ? J’ai une cicatrice à la cuisse mais j’aime pas alors j’ai envie de la faire partir... Et comme je suis dans un bloc d’homme ben… On a pas ça chez nous…. »

Peut-être aurait-il dû arriver dans le bloc B ? Au moins là-bas il aurait été un peu mieux traité, et puis, ça aurait remonté le taux de délicatesse moyen des demoiselles. Se penchant vers les fleurs, le garçon ne put s’empêcher de contempler le mélange de couleur quelles offraient. Un léger sourire s’installait sur ses lèvres avant qu’il n’en cueille une aux teintes rosées et la porte face à lui. Mine de rien, le jeune homme appréciait cette couleur pourtant si féminine. Il la portait à son nez pour la sentir, constatant que non, elle ne sent pas différemment de celle que lui a donné Alice.

« C’est quoi ta couleur préférée Alice ? Et pourquoi ? »

Quel meilleur endroit qu’une forêt, perdu en plein milieu d’un labyrinthe mortel pour faire connaissance n’est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t854-naseon-let-s-learn-to-fl

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: naseon (+) no time to think, your turn to go Sam 6 Fév - 20:30


SOUVENIR D'ALICE

Les rideaux étaient tirés, ne laissant qu’un faible rayon de lumière pour éclairer la chambre. Dans la pénombre, il était possible d’apercevoir ici et là des vêtements au sol, des morceaux de poster, des morceaux de verres … Et pour unique mélodie, celle d’une jeune adolescente tentant d’étouffer ses sanglots dans son oreiller. Elle était anéantie, dévastée, elle ignorait comment se relever … La seule chose qu’elle était capable de faire était de pleurer, encore et encore, et de frapper ce poignet enfermé dans cet amas de plâtre contre son matelas avec le maigre espoir de le faire disparaitre. Elle avait tout gâché, cette fille lui avait tout volé, dorénavant, la fillette n’avait plus que ses yeux pour pleurer. Son estomac lui réclamait de la nourriture, mais l’enfant n’avait plus la force de se lever pour se rendre à la cuisine. Et puis surtout, elle ne voulait pas croiser leurs regards. Elle ne voulait pas y lire la déception, la gêne ; elle ne voulait pas créer au sein de cet univers un malaise par sa simple présence, par ce simple plâtre. Malheureusement, ces pensées eurent raison de la jeune fille qui fut prise d’une nouvelle vague de sanglots, plus violents, plus désespérés.

Doucement, dans un grincement, la porte s’ouvrit, laissant pénétrer doucement la lumière du corridor. Une fine et petite silhouette se dessina dans l’entrebâillure et observa d’un œil inquisiteur l’ensemble de la pièce. Il ouvrit la porte, pénétrant dans les ténèbres de la chambre, doucement, levant les pieds pour ne pas se les blesser. Dans son lit, l’enfant s’était crispée. Elle étouffa un sanglot avant d’agiter prestement son bras. « Va-t’en ! » Sa voix était brisée, épuisée d’avoir tant pleuré … La silhouette ne s’en alla pas pour autant. Doucement elle contourna le lit, provoquant une vive réaction face à la blessée. Elle se releva, comme hystérique avant de lui jeter son oreiller au visage. « VA-T’EN ! CASSE TOI JE VEUX PAS TE VOIR ! BORDEL FOU LE CAMP ! » et elle se brisa, fondant en larme.

Elle plongea son visage dans ses mains, enfonçant ses ongles dans son front alors qu’un poids s’installait doucement à ses côtés. Avec une douceur presque religieuse, deux bras serrèrent la jeune fille qui fut tendrement ramené contre un giron. Une petite main, douce, caressa ses cheveux emmêlés, secs, brisés. Quelques doigts venaient éloigner des mèches de cheveux qui s’étaient collés au visage sous l’effet de l’humidité avant de commencer, avec amour, à bercer la jeune fille. « Shh … Shhh … Je sais. Je sais. Je suis là … Je vais restée avec toi. On surmontera tout ça ensemble. Promis »

Elle colla son menton contre la tête de la malheureuse, la berçant, calmant ses pleures en lui murmurant des promesses. A la porte, une autre silhouette se dessina, passant discrètement sa tête à travers l’embrassure pour regarder.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: naseon (+) no time to think, your turn to go Dim 7 Fév - 0:00


SOUVENIR DE NASEON

Ils passent les portes sans se soucier du regard étonné de la secrétaire et du vigil. Il sait qu’ils ont le droit de sortir à peu près librement du moment qu’ils rentrent le soir. Et il a promis de rentrer ce soir et de ramener son ami avec lui, le staff lui fait entièrement confiance. Il entraine son ami à sa suite et ils prennent tous les deux le bus avec une carte fournie par l’établissement. Il lui reste encore de l’argent qu’il a secrètement gardé en arrivant et dont il n’a parlé à personne. Personne sauf son frère, sauf que son frère a perdu la mémoire et qu’il n’est plus là. Le temps du trajet, les deux amis discutent de tout et de rien. Malgré la confiance qu’il a en lui, il n’a jamais vraiment parlé du départ de son frère à son camarade. Il n’a jamais osé lui dire qu’il avait été là quelques minutes avant qu’il ne parte.

Finalement, ils descendent du bus et il traine son ami vers une devanture très tape-à-l’œil. Il a demandé à son ami de lui faire confiance et il sait qu’il le fera. Ils passent les portes du salon et découvre un petit hall dans lequel tiennent péniblement un comptoir posé au-dessus d’un aquarium géant et un grand canapé devant lequel se trouve une table basse. Il s’approche du comptoir avant de sortir une feuille froissée de sa poche. Il la pose sur le comptoir et l’homme lui annonce le prix. S’ensuit un échange rapide suite à quoi il sort des billets qu’il tend à l’homme. « Suivez-moi » leur dit-il et les deux amis suivent l’homme dans un petit cabinet dont il ferme la porte. Là, il indique le siège au garçon et celui-ci s’installe dessus, attendant que l’homme sorte son matériel. « Tu n’as pas peur d’avoir mal ? » lui demande son ami. « Non, ce n’est pas mon premier. » En effet, il en possède déjà un, de tatouage. Il l’a fait avec son frère, il y a quelques temps. Cette fois-ci, il s’agit d’un tatouage plus petit, au niveau d’un doigt. « Faut que je te raconte un truc. » commence-t-il alors. Son ami le regarde, intrigué. « Je ne sais pas pourquoi est-ce qu’i nous le cache jusqu’au dernier moment mais... » Il marque une pause, cherchant les bons mots pour ne pas effrayer le plus jeune. « Quand on passe la majorité, ils font quelque chose à notre mémoire avant de nous envoyer quelque part, loin des autres, avec d’autres garçons. » L’homme a terminé de préparer son matériel et les interrompt pour se placer en face du garçon et commencer son travail.



Vous reconnaissez Nafis comme étant votre ami dans votre souvenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: naseon (+) no time to think, your turn to go Mer 10 Fév - 22:54


SOUVENIR D'ALICE

Il faisait beau ce jour-là. Presque trop … Le soleil, la douce brise, le ciel si bleu semblaient narguer les malheureux dont le chagrin s’exprimait en silence. Dans ce cimetière, tous étaient vêtu de noirs. Une femme pleurait, à briser le cœur de toute personne insensible. Le prêtre continuait de lire, de parler, de louer le malheureux défunt : dieu l’avait rappelé à lui. A ses mots, la femme tomba à genoux, incapable de supporter le poids du chagrin. A ses côtés, une jeune fille ne bougea pas. Elle n’avait pas pleuré, elle n’avait pas tremblé et c’est presque mécaniquement qu’elle s’en alla poser une fleur sur le cercueil de celui que l’on s’apprêtait à enterrer. Le membre du clergé ferma sa bible et lui offrit un regard désolé, regard auquel elle ne répondit pas. Elle marcha simplement, comme un automate. Elle ne ressentait plus rien. Dieu avait été cruel. D’un pas lent, le visage impassible, elle s’éloigna.

Elle n’avait pas besoin d’en voir plus.

Pourtant, elle savait qu’il allait lui courir après. Il se précipitait même … Elle eut un sourire amère. La demoiselle eut la décence de s’arrêter, mais ne se retourna pas. « Je … » Il ouvrait la bouche pour la refermer. Evidemment, il ne savait pas quoi dire. Elle échappa un léger rire avant de lever la tête. « C’est une journée splendide, tu ne trouves pas ? » Elle se retourna légèrement, lui offrant un sourire aimable. « Les oiseaux chantent. Les fleurs s’épanouissent … Et les jours comme ceux-là, les gamins comme toi … » Nouveau petit rire. Le vent souleva une de ses mèches brunes qu’elle rejeta d’un mouvement précis de la main derrière son oreille. Son visage était souriant, mais tout son corps respirait la froideur, la colère. La haine. « Devraient être en train de crever en Enfer. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: naseon (+) no time to think, your turn to go

Revenir en haut Aller en bas

naseon (+) no time to think, your turn to go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: Zone 8-