Partagez|

you're the batman, to my robin › ericsson


avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: you're the batman, to my robin › ericsson Mar 5 Jan - 11:25


quick, get in the batmobile




Dire qu'il n'avait pas dormi était bien loin de la vérité quand il avait littéralement passé toute sa nuit à réfléchir, à croiser et décroiser ses mains en fixant le plafond comme si les réponses à ses questions s'y trouvaient. Les blocards qui partageaient son coin de dortoir pensaient probablement qu'il était troublé par les souvenirs qu'il avait récupéré dernièrement, mais ils avaient torts. Falcon ne pensait pas au monde extérieur, à la vie à l'intérieur du labyrinthe et à son passé pour une fois. C'était désormais une femme qui avait pris toute la place dans son esprit, et qui brouillait toutes les pistes qu'il avait jusqu'à aujourd'hui dénichées concernant son identité et tout ce qui l'entourait. Bordel, il n'arrivait même plus à s'entendre penser correctement quand tout ce qu'il voyait derrière ses paupières était son sourire, ses moindres gestes et paroles. Quelque chose ne tournait pas rond avec lui, et il avait décidé d'y remédier de bon matin, à l'aube très exactement, en s'introduisant dans le dortoir ou il savait qu'il trouverait Ericsson, s'affalant sur la boule sur le lit de ce dernier et l'étouffant certainement sous son poids.  « Ericsson, j'ai besoin de tes conseils ! » chuchote-t-il d'un ton pressé en essayant d'éviter de réveiller les colocataires de son ami. Certains prenaient plus tard que d'autres, et ils en profitaient pour se reposer correctement, ils n'avaient pas besoin que deux abrutis comme eux les réveille. Constatant qu'il n'obtenait aucune réponse satisfaisante de son comparse, le bâtisseur secoua ce qu'il pensait être l'épaule ou la tête d'Ericsson sous les couvertures comme il secouerait un arbre pour en faire tomber les fruits.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

Jin Young

67


BLOC A - CUISINIER
MessageSujet: Re: you're the batman, to my robin › ericsson Dim 10 Jan - 19:37

Tes connaissances en matière de femmes frôlaient le zéro absolu, même si tu te refusais de l’admettre. Néanmoins, c’était avec une fierté sans égale que tu prétendais tout l’inverse à tes camarades, affirmant qu’une fille n’avait pas de secret pour toi, essentiellement parce que tu étais enfermé dans ton petit idéal stéréotypé. Et certains croyaient dur comme faire à ton mensonge amélioré pour ton plus grand bonheur. Seulement tu ne pensais pas que cela se retournerait ainsi contre toi. Ce jour-là, tu dormais profondément, bien installé dans tes couettes duveteuses que tu avais réussi à troquer en échange de quelques rabes. En position fœtale, entièrement immergé sous la couette, on ne pouvait discerner qu’une bosse informe. Tu dormais, heureux, un rêve doux avec plein de jolies filles et … et puis une douleur qui te fit pousser un cri de douleur étouffé quand un poids se posa se laissa tomber sur toi. Bordel, l’abruti pesait un âne mort. Tu passas ta tête hors de la couette pour voir le coupable et le tuer du regard – bien que ta tête du matin ne pouvait faire peur – avant de voir Falcon. Oh. Un bro … il voulait quoi encore ?

Tu fis signe de dormir encore alors qu’il quémandait ton aide. Nah. Pas maintenant. Trop tôt. Dodo. Tu avais encore au moins deux bonnes heures de sommeil avant de te mettre à trimer comme un esclave. Seulement Falcon ne semblait pas être du même avis … Il se mit à te secouer l’épaule, te faisant bouger dans tous les sens, comme on secouait un cocotier. Oh le sale petit … « Gnnnnnnnnn … Falcon, j’vais te défoncer ta race mon dieu brooooooo il est trop tôôôôt. » Tu gigotas encore un peu, tentant de le pousser – ou le faire tomber – à coup de fesses. Tu sortis un bras. Puis deux. Puis la totalité de ta tête avant de l’assassiner. Tes cheveux étaient en vrac, ta tronche en vrac et bientôt Falcon serait aussi en vrac. « Amigo … t’es tellement un homme mort. » Tu baillas, ta voix était somnolente. Tu tentas de te redresser difficilement, laissant Falcon glisser sous ses jambes alors que tu prenais une position assise.

Tu avais la bouche pâteuse que tu ouvris et fermis pour l’aurait fait une vache pour mieux réveiller ta mâchoire avant de le regarder avec le visage le plus endormi du monde. « Donc, c’est quoi ton problème mon poto … j’te préviens, si c’est pas au minimum la fin du monde, je retourne dormir … »

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t803-ericsson-o-i-m-here-for-

avatar

WCKD IS GOOD

WCKD IS GOOD

-1429


WICKED IS GOOD
MessageSujet: Re: you're the batman, to my robin › ericsson Ven 15 Jan - 3:10


SOUVENIR DE falcon

Tu ne t’étais pas rendu compte que ça faisait si longtemps que tu trainais avec ces mecs. Tu avais accepté de les rejoindre s’ils t’aidaient à le trouver… mais jusqu’à maintenant tu avais l’impression de faire tous le travail. Tu n’avais eu aucune nouvelle de ton bien aimé. C’est comme si personne ne cherchait. Tu t’énervais, t’impatientais. Tu n’étais pas un simple minion, tu n’allais pas obéir si tu n’obtenais pas ce que tu voulais. Peu à peu, tu te mets à délaisser le groupe, à ignorer les ordres et à suivre ta propre piste. Tu arrives à trouver des rumeurs… pas nécessairement sur lui, mais sur un groupe qui kidnappe des jeunes. C’est la première indice que tu trouves, et tu décides de prendre le risque, peu importe ce qui va en devenir. S’il y a une chose que tu appris depuis votre séparation, c’est qu’il faut prévoir les choses, il faut avoir un plan, et un plan de secours, et un plan C si possible. Tu ne sais pas encore contre qui tu as affaire, mais s’ils kidnappent des jeunes et que rien ne s’est glissé dans les médias, c’est qu’il s’agit d’une organisation puissante. Si tu arrives, et tu comptes évidemment réussir, à le sortir de là, il vous faudra quitter le pays, partir loin. Tu achètes deux billets à destination de la Suisse avec tes dernières économies. Tu ne crois pas que quiconque irait vous chercher là, et tu sais que ton groupe y a des fonds illégaux, de quoi vous permettre de vivre un moment caché. Tant pis s’il faut que tu te les mettes à dos. Il en vaut la peine, tu en es certain.



NB. Tu te souviens de ton billet d'avion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: you're the batman, to my robin › ericsson Dim 17 Jan - 16:09


quick, get in the batmobile




Ericsson de bon matin, fallait pas le faire chier en fait. Le jeune homme n'était pas du matin et c'était une bonne grosse marmotte comparé aux lève-tôt du bloc. Il n'était jamais bien rare qu'il se fasse botter le cul jusqu'à son travail, quoi que ce n'était qu'une supposition du bâtisseur puisqu'il n'avait jamais été témoin d'une telle scène de ses propres yeux. La frimousse ébouriffée de son ami apparaît de sous le tas de couvertures, et Falcon renverse sa tête en arrière pour éclater de rire, essayant tant bien que mal d'étouffer son rire dans les couvertures pour ne pas réveiller les colocataires d'Ercisson. Ce qui était une tentative ratée, puisqu'une pantoufle vola depuis l'opposé de la pièce, pour atterrir directement sur sa tête.  « Allez, remue ton popotin vieux ! » souffle-t-il en le secouant une dernière fois. Il avait vraiment besoin de lui, c'était littéralement une urgence après tout. Et puis, il ne connaissait qu'un seul type dans son entourage qui voudrait bien parler fille et sexualité avec lui. Ce n'est pas comme s'il pouvait commencer à parler de ça devant les jeunots de la bande, ils allaient tous le prendre pour un obsédé sexuel. Ce qui n'était pas le cas, du moins pas à sa connaissance. Désormais assis en tailleur, ses mains se posent automatiquement sur les genoux d'Ericsson. « Ça relève de la fin du monde, je te jure, croix de bois croix de fer, si je mens je vais en enfer ! » Après avoir effectué un mouvement ressemblant vaguement à une croix sur sa poitrine, son expression devient sérieuse. « Tu te rappelle de la fille dont je t'ai parlé, Lou ? Bah...c'est à propos d'elle, en fait. » explique-t-il, sa main volant jusqu'à sa nuque pour gratter ses cheveux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

Jin Young

67


BLOC A - CUISINIER
MessageSujet: Re: you're the batman, to my robin › ericsson Dim 24 Jan - 14:05

Quand tu entends Falcon rire, tu hésitas longuement à le frapper pour le faire tomber du lit un bon coup. Il pensait vraiment que crever de rire dans tes draps camouflerait son odieux méfait ? Tu lui donnas un coup de genou bien senti avant de voir voler une pantoufle. Des grognements se faisaient entendre ici et là alors que ton doigt se lever au-dessus de ton lit : tu n’étais pas du matin, c’était bien connu. Tu n’avais aucun problème à veiller tard, très tard, mais te lever tôt ? Jamais. Tu pestas, tentant de remettre les couettes sur ta tête alors que Falcon te secouait, te pressant de bouger ton divin popotin. Et puis quoi encore ? Marmotte, chocolat et papier d’alu ? Mais Falcon ne semblait pas vouloir prendre non, ou bien casse-toi-enfoiré-ou-je-te-fou-du-piment-dans-ton-assiette, comme une réponse. Il s’installa en tailleur, s’appuyant sur tes genoux et tu acceptas ta défaite. Tu te redressas une nouvelle fois en lui lançant les regards les moins sympathiques de ton répertoire d’ours mal léché venant d’être réveillé.

Falcon se mit alors à jurer que c’était un cas de force majeure, que c’était la fin du monde, qu’il était prêt à aller en enfer si jamais il mentait. « C’moi qui t’enverrait en enfer si tu m’as mytho, amigo » Tu te frottas les yeux avant de passer une main dans tes cheveux en baillant à t’en décrocher la mâchoire. Puis il parla d’un truc. Lou. Quoi Lou ? Tu ruminas un peu, tentant de t’éclaircir l’esprit. « Lou … lou …. Lou …. Loulou. C’t’un nom sacrément bizarre quand même ? Tu trouves pas que ça fait icon de j-pop dans un dessin animé ? » Tu sortis tes jambes du lit – ouh ! il faisait froid – avant de te frotter la nuque.

Et puis soudainement, la lumière apparue dans ton esprit.

« [color=lightseagreen]LOU ?! » « PUTAIN ERICSSON » Tu manquas de peu une deuxième chaussure et tu fis un pied de nez à ton comparse de dortoir avant de te retourner prestement vers Falcon, la mine grave, hurlant en chuchotant – tu n’avais pas non plus envie de te manger toutes les chaussures de ton dortoir. « Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que t’as encore branlé ? Mon dieu, t’as pas suivi mes supers conseils de la mort ou quoi ? »

Ericsson, docteur de pacotille en amour, à votre service.

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t803-ericsson-o-i-m-here-for-

avatar

21 ❄

kim namjoon (rapmom/bts)

234


BLOC A - BÂTISSEUR
MessageSujet: Re: you're the batman, to my robin › ericsson Mar 26 Jan - 11:57


quick, get in the batmobile




Bon sérieusement, ils allaient finir par se faire étouffer par les autres mâles du dortoirs, mais franchement, c'était le cadet de ses soucis. Pas quand Ercisson ressemblait à un serial killer tout droit sorti d'un film des années 90', avec ses cheveux se dressant de façon si comique sur sa tête. Son rire se transforma en gargouillement de douleur et de surprise lorsque le genou d'Ercisson trouva ses côtes, le coup de la pantoufle l'achevant et le faisant s'écrouler à nouveau sur le lit, les mains pressées sur son estomac en faisant des bruits ressemblant de loin à ceux d'une baleine agonisante. Il ne savait même plus s'il riait ou s'il pleurait parce qu'il devait mélanger les deux, et que ses yeux étaient remplis de larmes qu'il n'arrivait même pas à retenir. Ercisson ne manquait jamais de le faire rire, même si la plupart du temps, c'était inconsciemment qu'il le faisait.  « Putain, mais tu pourrais faire une exception pour ton plus grand bro' de ce monde, non ? » Ses yeux sont suppliants et c'est à peine s'il ne ressemble pas à un chat à qui on vient de promettre un bol de lait. Il n'était pas convaincu par son acte, mais il avait besoin d'être sûr qu'Ercisson ne l'enverrait pas en enfer pour de vrai. Il savait que le garçon était bien trop loyal à ses amis pour ça, mais il était tout à fait capable de glisser les excréments du bétail dans son matelas juste pour se venger. Ericsson n'en avait pas l'air comme ça, mais il était aussi malin qu'un renard, quand il n'était pas plus con que la moyenne et qu'il essayait de faire marcher les trois neurones qu'il lui restait. C'était surement pour cette raison que Falcon allait lui demander des conseils. « C'est pas un nom bizarre moi je trouve que c'est mignon. Plus t'as vu le tien d'abord. » Okay, il se mettait peut-être trop sur la défensive, mais il avait constaté qu'il changeait drastiquement de comportement lorsqu'il était question de la jeune femme, et il ne pouvait rien faire contre ça. Falcon retourne crever de rire dans les couettes lorsqu'Ericsson manque de justesse la deuxième pantoufle, qui rejoint sa voisine par terre. Ses colocataires allaient se rappeler de ce matin toute leur vie, il en était persuadé. Son rire disparaît vite cependant lorsque son ami hurle, ou murmure précipitamment plutôt, dans sa direction. « Mais c'est pas ma faute, mec ! J'ai suivi tes conseils justement, rien n'a marché correctement ! C'est des intox' que tu me file ou quoi ? » chouine-t-il en gesticulant désespérément sur le matelas, l'air désespéré. C'est vrai quoi, il avait suivi les conseils d'Ericsson à la lettre et pourtant, il n'y avait eu aucun des résultats, je cite, de la mort-qui-tue qu'Ericsson lui avait promis.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t594-falcon-let-em-spill-thei

avatar

0 ❄

Jin Young

67


BLOC A - CUISINIER
MessageSujet: Re: you're the batman, to my robin › ericsson Ven 29 Jan - 19:40

Si cela n’avait tenu qu’à toi, tu te serais rendormi presque immédiatement, là, assis. Un long et profond ronflement aurait signalé ta somnolence et tu aurais pu profiter de ton dernier quart d’heure de sommeil comme il se devait. Falcon-la-larve – car actuellement, c’était ceux à quoi il ressemblait, tordu en deux dans ses draps – semblait rire ou pleurer. Au choix. Enfin, il faisait des bruits qui aurait attroupé plus de monde que tu ne l’aurais jamais voulu. Tu les sentais déjà, les regards remplis de haines des derniers dormeurs du dortoir et ce soir, tu le payerais certainement très cher … Qu’est-ce qu’ils t’avaient fait la dernière fois ? Ah oui. L’huile et la farine dans la tronche. Mauvais souvenir. Falcon chouinait, gesticulait dans tous les sens, agitant ton matelas – impossible d’espérer de se rendormir maintenant – avant de t’accuser de lui avoir donné des infos en carton. Keuwa ? Peurdon ? Keumment ? Tu prends une mine outrée au plus au point. Bon okay, certes, tu t’étais vanté d’être un expert, avec un grand E s’il vous plait, dans le domaine de la compréhension féminine. Tu avais aussi clamé haut et fort que personne ne pouvait te rivaliser dans le domaine de la drague.

Tu avais peut-être, un peu menti. Mais rien qu’un chouïa. Vraiment, un tout petit mensonge de rien du tout.

Tu croisas les bras avant de rentrer la tête dans ton cou, la mine renfrognée. « Je ne donne QUE des bons conseils ! C’est juste toi qu’à du tout faire à l’envers. Ca peut pas être autrement. Avec ma méthode, elle est semblée être » tu claquas dans tes doigts « CLAP ! Dans tes bras. » Pour être tout à fait honnête avec toi-même, tu n’en savais rien. Mais ce que tu lui avais indiqué semblait être une bonne idée, pleine d’expérience enrichissante et normalement – dans tout bon drama qui ce serait respecté – cela se serait terminé dans un long et langoureux baiser sous la pluie avec des promesses de mariages, bébés etc etc.

And they would live happily ever after.

Bon okay. Changement de programme avant que l’on ne t’accuse d’escroquerie. Tu posas ton menton dans la paume de ta main pendant que ton autre main faisait du piano, faisait mine de réfléchir à un moyen d’arranger la situation pour Falcon. Pour être totalement honnête, tu cherchais un moyen de fuir en t’excusant quant à ton incompétence et sans avoir à aller bosser aux cuisines. Tout un programme. Tu fis la moue, avançant tes lèvres en cul de poule. « Et il se passe quoi avec la chanteuse de J-pop ? Elle t’a collé une gifle ? Je t’avais pourtant dis que, la main aux fesses, c’était pas avant le sixième soir. Avant, c’est bien trop dangereux. »

Ericsson, ou les mauvais conseils de dragues en douze leçons. Actuellement disponible chez votre marchand de journaux le plus proche.

Tu te craquas la tête – et eu bien du mal à récupérer un doigt qui s’était emmêlé dans un de tes nœuds capillaires – avant de sourire comme un nigaud. « On va tout reprendre ensemble ! Pis c’pas comme si quelqu’un avait des vus sur ta go mec ! »

Ah. L’ironie de la vie.

───────────────────── ✧ ─────────────────────
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ash-and-dust.forumactif.org/t803-ericsson-o-i-m-here-for-


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you're the batman, to my robin › ericsson

Revenir en haut Aller en bas

you're the batman, to my robin › ericsson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Rp avec Robin ?
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» Vitali, le robin des bois en jupe.
» Maxime Robin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ash & Dust :: Les dortoirs-